News Mag n°96 18 mai 2019
News Mag n°96 18 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°96 de 18 mai 2019

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 13 Mo

  • Dans ce numéro : caviste, métier d'artiste.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Par Fabienne HUET Boîte LE MILLeSIUM CONCERT AŸ CHAMPAGNE à lire Boîte à livres ou boîte à lire, Corinne Mongeard s’est mise un jour à empiler dans une petite bibliothèque de rue, devant chez elle, les livres qu’elle avait lus. Ces ouvrages voyageurs passent de mains en mains, pour mille vies. Leurs mots traversent le temps. Depuis 2017, tous les passants rue Jules Lobet à Aÿ-Champagne, qu’ils soient à pied ou en voiture, ont repéré un petit meuble rempli de livres. Peu à peu il a été rejoint par une étagère et même par une chaise, pour pouvoir feuilleter les pages avant de faire son choix. C’est une riveraine, Corinne Mongeard, qui en a eu l’idée. « Je suis une grande lectrice, je ne passe pas une journée sans lire » avoue l’Agéenne. Ce serait lors d’un déplacement professionnel dans l’Aube, en voyant ce type de service, qu’elle a eu envie de créer sa boîte à livres. « J’ai trouvé ça intéressant et pratique. » 1. Elle avait un petit meuble qui pouvait faire l’affaire. « Je me suis amusée. Je m’étais dit, quand ce sera vide, je rangerai la boîte. Mais ça continue ! » Piquée au jeu, elle continue à alimenter cette mini bibliothèque qui n’a aucun mode de fonctionnement, si ce n’est la liberté. « Les gens s’arrêtent, en prennent, en remettent, ou n’en remettent pas, les gardent… L’objectif, c’est que ces livres soient lus, que l’histoire continue » remarque Corinne Mongeard. Elle est devenue bibliothécaire de rue « à titre personnel » précise-t-elle, car elle est aussi conseillère municipale d’Aÿ. ANGÈLE - BROL TOUR MERCREDI 6 NOVEMBRE 2019 - 20 H. TARIFS  : 34 € ⁄ 44 € Au croisement de Rihanna, de Lily Allen et de la Schtroumpfette, on trouve Angèle. Voix de velours, timbre désinvolte, la jeune bruxelloise écrit ses textes dans un langage hyper contemporain où l’anodin côtoie l’existentiel et le trivial, la poésie. I 24 2. Des mots sur les vitrines Et elle ne manque pas d’idées. La preuve, cette adjointe au Maire à l’attractivité de la commune, a eu l’idée, il y a plus d’un an, pour la rentrée des classes, de sélectionner des phrases, des citations de personnes connues, écrivain, artiste, poète, religieux… et de les proposer aux 35 commerçants de la ville d’Aÿ. Séduits, ils ont choisi leurs mots avec humour, ou philosophie, selon leur personnalité. Corinne Mongeard a ensuite fait reproduire la citation à main levée sur les vitrines, grâce au talent d’une artiste peintre. Le « retour » du public a été tellement bon, éveillant la curiosité, la bonne humeur et créant une unité dans la ville, que l’opération a été reconduite à plusieurs reprises, à Noël, pour la Saint-Valentin. « Donne à chaque jour la chance d’être le plus beau de ta vie » de Mark Twain, a inspiré Cindy, du salon de coiffure « Tout un art ». Elle l’a choisie parce qu’« Il faut toujours aller de l’avant dans la vie, en profiter au maximum  : on ne sait pas de quoi sera fait demain. » 1. Allez piocher un livre ! 2. Des phrases qui ont mis du pep’s dans les vitrines.
Par Fabienne HUET Furies, Capitole en Champagne SPECTACLE CHÂLONS hors les murs Du 4 au 8 juin, Furies revient tenir le pavé, installant pour quelques jours son état d’urgence absolu de rêve général. Tous dehors ! À fureter dans la rue, sous le soleil, sous la pluie dans la ville de Châlons transformée en scène ouverte, pour de nouvelles connivences. 1. Dans son édito, Jean-Marc Songy, Directeur de Furies et du Palc, trouve toujours les mots pour parler de ce festival qui « laisse le choix d’un libre accès à l’art en l’exposant sous vos fenêtres, près de votre porte, sur nos passages ». Dans cet esprit de rencontres et d’échanges, les organisateurs ont réuni « une palette d’artistes de styles très différents qui, de Générik Vapeur (présents à la 1 ère édition du festival en 1990) à la toute jeune compagnie Plateforme et en passant par Kumulus, Anomalie, Les Arts Oseurs, 26 000 couverts… nous racontera notre monde, ses tragédies et ses comédies dans une ambiance festive et néanmoins sérieuse. » Du côté du théâtre de rue, « Véro 1 ère, Reine d’Angleterre », de la Cie 26 000 couverts, c’est l’extraordinaire destin de Véronique, qui n’osait se rêver gérante de Franprix et qui finit reine d’Angleterre. Dans cette fable aussi morale que perverse, il y aura des larmes, du sang de la magie, des massacres et des merveilles, des crises de rire et une flopée de coups de théâtre. Les 4 et 5 juin à 21 h 30 Mur du Jard, gratuit, conseillé aux moins de 10 ans. Aux frontières de l’impossible « Dystonie » de la compagnie Defracto est une réponse à la question  : Pourquoi ce spectacle ? C’est l’histoire de 3 jongleurs, d’un tablier et d’une platine vinyle. Une célébration aux êtres vivants minéraux. Jeudi 6 juin à 20 h 45 à La Comète, 5 € . Écrit et mis en scène par Pierre Bidon et Stéphane Girard, production Gratte Ciel, « Place des Anges » où la ville est un gigantesque chapiteau sans toile ni structure, avec les immeubles et les bâtiments pour nid de ce spectacle en très grand aérien. Sur l’espace public, la foule s’amuse, curieuse et avide de l’instant de magie promis. Alors que la CASSE-NOISETTE MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019 - 20H. TARIFS  : 39 € ⁄ 59 € Un chef d’oeuvre du ballet classique, interprété par des artistes du Saint-Pétersbourg Ballet et accompagnés d’un orchestre. Des décors magiques, des costumes somptueux… un spectacle incontournable à voir et à revoir. I 25 place s’illumine, des anges immaculés descendent sur terre, dans les voix et les chants des enfants du monde. On sent qu’il va se passer quelque chose. Une pluie de plumes s’empare soudain de la nuit, une avalanche d’émotions, un moment qui apaise les âmes. Le 8 juin, cathédrale Saint-Etienne, gratuit + « Le bal dans les plumes. » À la fin de ces 5 jours, c’est un cadeau qui tombera du ciel, un moment de merveilleux urbain pour dire que nous savons ce que nous faisons ensemble sur cette terre  : rêver ! www.furies.fr/Furies-2019-507.html 2. 1. Place des Anges de la Cie Gratte Ciel. Georges Bozio. 2. Compagnie deFracto, Dystonie. Pierre Morel.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :