News Mag n°90 23 fév 2019
News Mag n°90 23 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°90 de 23 fév 2019

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : les aider à choisir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ALLONS-NOUS ENFIN MISER SUR LA FILIÈRE PROFESSIONNELLE ? La réforme souhaite rendre plus attractive la voie professionnelle et promouvoir la diversité des formes d'excellence, accroître son efficacité et mieux accompagner les jeunes vers l’insertion professionnelle à court ou à moyen terme. Le gouvernement veut ainsi faire du lycée professionnel un « puissant catalyseur de promotion et de transmission de compétences pour répondre aux défis de l’économie et de la société ». Pédagogie renouvelée, meilleure articulation entre enseignements professionnels et enseignements généraux, complémentarité renforcée entre apprentissage et voie scolaire, consolidation de la mise en réseaux des établissements  : la transformation se veut multiple. Elle pourrait se résumer en trois objectifs  : plus d’accompagnement, plus d’orientation, plus d’opportunité, le principe étant de passer d’une logique de filière à une logique de parcours. Concrètement, l’accent sera mis sur la coopération de tous les acteurs qui contribuent à la formation des jeunes dans les lycées professionnels, au travers de campus « nouvelle génération » (promotion de l’innovation, développement des partenariats avec les régions, les branches professionnelles et les entreprises…), de formations de pointe aux métiers de demain, d’innovation pédagogique afin notamment de préparer dès le lycée la réussite dans l’enseignement supérieur et le monde professionnel. De multiples actions qui auront pour mission de revaloriser une filière qui souffre depuis de nombreuses années d’une image négative. Elle est pourtant reconnue comme une vraie opportunité de réussite pour les élèves. 5 4 LE RETOUR DE PARCOURSUP. Tout le monde ou presque connaît ce nom, ne serait-ce qu’en raison de toutes les critiques essuyées l’an dernier et les réserves émises sur cette nouvelle version 2019. Pour les lycéens, comme pour leurs parents, il est davantage synonyme d’angoisses et de nuits blanches que de solution miracle. Pour les non-initiés, Parcoursup est une plateforme Internet dédiée à l’orientation post-bac, par le bais de laquelle les lycéens souhaitant poursuivre leurs études après le bac devront effectuer un certain nombre de démarches afin de s’informer, s’inscrire, obtenir des conseils d’orientation… Ce site est donc la porte d’entrée pour les inscriptions dans l’enseignement supérieur. Il est censé simplifier les démarches d’inscription en regroupant la plupart des formations post-baccalauréat. Les lycéens peuvent ainsi accéder à des informations sur les formations, prendre connaissance des caractéristiques de chacune d’entre elles, notamment les compétences et connaissances attendues. Ils pourront rechercher des formations qui les intéressent, à partir du moteur de recherche, en fonction de plusieurs critères (type, lieu, etc.), se renseigner sur les établissements, saisir des vœux de poursuite d'études et suivre leur dossier. Le plus important est de bien intégrer les différents moments clés de Parcoursup afin de bien respecter la procédure d’admission. Afin de poursuivre ses études vers l’enseignement supérieur, le lycée devra, à compter du 22 janvier de l'année de Terminale, procéder à son inscription via la plateforme Parcoursup. Pour l’accompagner dans cette démarche, la plateforme met à sa disposition une NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 6 6 boîte à outils qui détaille pas à pas la procédure Parcoursup. Le calendrier est très précis, il faut donc être vigilant pour respecter toutes les échéances. Plusieurs nouveautés ont été apportées pour cette édition 2019 avec, comme objectif, un meilleur accompagnement du lycéen dans ses démarches. Les délais de procédure, tout d’abord, ont été raccourcis afin de ne pas reproduire la longue attente subie par les élèves l’année dernière avant de se voir proposer une réponse concrète de la part des établissements. La fin de la période principale passe donc du 5 septembre au 19 juillet. Les élèves n’auront plus que cinq jours et non plus sept pour faire leur choix. Dans quel but ? Éviter de laisser un nombre trop important de candidats sur liste d’attente, une période très stressante. Pour atténuer les angoisses, Parcoursup communique maintenant le rang dans le classement de la liste d’attente, mais également celui du dernier appelé l’année précédente. L’élève pourra ainsi mieux se projeter avec ses données. De nouveaux dispositifs d’accompagnement, afin d’épauler les jeunes dans leurs choix, sont proposés et ceux déjà présents ont été améliorés. Par exemple, le système d’auto-évaluation déjà disponible pour les élèves désirant intégrer une licence de droit a été étendu aux 14 licences à mention scientifique accessibles sur la plateforme. Les lycéens pourront également profiter d'une aide à l'orientation via Parcoursup. Les candidats pourront solliciter l'aide de conseillers d'orientation par téléphone ou en personne, à l'occasion de deux points d'étapes qui se dérouleront le 25 juin et le 6 juillet. L’édition 2019 veut aussi favoriser l’égalité des chances, et cela passe par l’anonymisation des dossiers déposés. Ainsi, les nom, prénom, genre et adresse de domiciliation des élèves ne seront pas transmises aux établissements auprès desquels ils postulent. Certaines écoles pourront toujours demandér ces informations à titre exceptionnel, et uniquement dans les cas de convocation à des épreuves écrites ou orales du candidat. Les lycées et écoles d’origine des élèves apparaîtront en revanche toujours. Autre innovation  : la création d’un dispositif de réponse automatique. En cas d’absence et de non accès à Internet, les élèves pourront préparer une réponse envoyée dès la réception d’un accord pour une formation. Ainsi, si le jeune est certain de son choix pour une formation, il peut programmer une réponse positive automatique. Lorsque l’établissement le contactera, il pourra définitivement accepter cette formation, sans risque de rater le message. Une nouvelle rubrique « Vos activités et centres d’intérêt » permettra en outre aux lycéens de renseigner leurs activités extrascolaires et loisirs. L’accessibilité est également favorisée, avec une application mobile Parcoursup et la possibilité de consulter une carte interactive des formations ; l’offre s’étoffe également grâce à plus de 1000 nouvelles formations, notamment pour entrer dans des Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) et des Établissements de Formation au Travail Social (EFTS). 4. La filière professionnelle offre de véritables opportunités d’emplois. 5. Avec une multitude de possibilités, l’apprentissage doit absolument être réhabilité. 6. La plateforme Parcoursup, très décriée, apporte aujourd’hui des modifications à son fonctionnement.
Choisissez un métier d’avenir... ARTISAN Pourquoi pas vous ? Mission TEMPO Scolaires, étudiants, demandeurs d’emplois, … Réalisez un stage chez un artisan (âge minimum 13 ans). Découverte d’un métier, partage de passions, validation de projet professionnel, perfectionnement …. On vous aide à trouver votre entreprise et les conventions de stages sont fournies ! Formation CONTINUE POUR TOUS Le service formation crée sur mesure votre parcours parmi 250 thématiques proposées. Langue, comptabilité, paye, ressources humaines, prévention des risques, informatique, développement commercial, législation, etc. Nous sommes en capacité de personnaliser chaque formation, d’individualiser les parcours ainsi que de former à distance en fonction des thématiques. CONTACTEZ-NOUS... Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Marne 68 Bd Lundy - B.P. 62746 - 51062 REIMS CEDEX Tél.  : 03 26 40 64 94 - www.cm-reims.fr Orientation APPRENTISSAGE Agés de 15 à -30 ans, préparez des diplômes allant du CAP, BTS, DUT, aux titres d’écoles d’ingénieurs. Une formation rémunérée où +70% des apprenti(e)s obtiennent un emploi à la clé ! Des 100aines d’entreprises marnaises recrutent et vous attendent ! L’apprentissage forme les artisans de demain…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :