News Mag n°80 22 sep 2018
News Mag n°80 22 sep 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°80 de 22 sep 2018

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : l'élégance 2018-2019.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Le Ballon captif a fait une belle saison, avec le beau temps de la partie. « Sur 62 jours d’activité, par Fabienne HUET il y en a eu 11 d’immobilisation au sol, pour des raisons techniques ou de météo  : 9 500 passagers, c’est pas mal pour un début » se félicite Laurent Janoir, nouveau directeur de l’Office de Tourisme Epernay pays de Champagne. L’aéronef est devenu le nouveau point de repère dans le ciel champenois. « C’est un objet de délassement, une sensation pas du sensationnel, une ballade onirique » s’enthousiasme le directeur de l’OT. « Dans la nacelle, on n’entend plus le bruit de la ville, on a l’impression de flotter dans les airs. C’est une fabrique à sourire, un produit euphorisant  : voler, c’est le rêve de l’homme » poursuit-il. L’OT et la SEM sont fiers d’être les seuls en Champagne à offrir ce point de vue là, en 3D. Les coteaux inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, les jardins secrets des Maisons de l’Avenue de Champagne s’ouvrent à vous. Une webcam sera installée cet hiver pour voir le ballon décoller et atterrir. Un petit teasing, pour que les gens aient envie de faire leur propre découverte. LE MILLeSIUM SPECTACLE 1 2 NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ Tourisme LE BALLON CAPTIF VISE ENCORE PLUS HAUT Le Ballon captif a déjà séduit 9 500 passagers depuis le 30 juin, dont 40% ont dégusté une coupe de champagne dans les airs. La commercialisation avec privatisation démarre cet automne, avec des soirées événementielles insolites clés en mains, et des nocturnes grand public. 3 DES ÉVÉNEMENTS AVEC 250 PERSONNES Si les maisons de négoce comme Moët & Chandon ont tout de suite réservé pour faire passer un moment hors cadre avec leurs collaborateurs et partenaires, de même que les vignerons indépendants, l’OT a aussi les entreprises dans son viseur dans un rayon d’action Paris-Bruxelles-Strasbourg, soit à 1h30 d’Epernay une zone de chalandise de 30 millions de personnes. Octobre sera festif  : un industriel de la région de Senlis, dans les Hauts de France, a commandé une soirée pour 250 VIP avec scénographie, spectacle, location de chapiteau, traiteur, et bien sûr l’envolée en ballon captif qui s’éclaire la nuit  : magique. « Dès fin septembre, le site sera équipé de 8 mâts 14 Epernay 4 d’éclairage et d’un ensemble de leds à l’intérieur, sécuritaire et obligatoire pour les vols de nuit » annonce Laurent Janoir. Deux autres demandes de clients sont en cours pour des publics de 150 à 250 personnes. Plus une création de l’OT et de la SEM en octobre  : une rencontre entre champagne et gastronomie sous chapiteau. « Les places seront vendues sur inscription  : il y aura une 10ne de tables de 6 à 8 convives, avec découverte horizontale ou verticale de champagnes, ce n’est pas arrêté et un spectacle qui s’achèvera par un vol en nocturne ». Le bâtiment sera achevé fin novembre et bien sûr, le ballon sera ouvert en nocturne aux Habits de lumière. Des accueils d’expositions et autres « packages » sont à l’étude pour que le site devienne créateur d’événement. Responsable accueil et commercialisation  : Marine Martire, tél. 03 26 59 33 91 marine@ot-epernay.fr 1. Laurent Janoir, directeur de l’OT Epernay pays de Champagne. 2. Le grand public va pouvoir prendre les airs en nocturne. 3. Une vue à 360° pour une ballade onirique. 4. Le bâtiment achevé fin novembre permettra d’accueillir des expositions. LE CADRE NOIR DE SAUMUR LES 29, 30 ET 31 MARS 2019 - DE 19 € À 82 € Le Cadre Noir nous plonge au cœur de son nouveau spectacle avec une mise en scène inédite. Découvrez la puissante harmonie entre le cheval et son écuyer et venez vivre la magie d’un événement exceptionnel de grande qualité artistique et de renommée internationale.
Châlons-en-Champagne Festival « WAR ON SCREEN » OU LES CONFLITS ARMÉS VUS PAR LE 7 ÈME ART Le festival « War on Screen » aborde les conflits armés du point de vue des cinéastes, artistes, reporters, concepteurs de films vidéo. Du 2 au 7 octobre, une centaine de films vont être projetés, dans le cadre de ce festival unique dans le Grand Est, qui a enregistré 18 000 entrées en 2017. La 6 ème édition du festival international de cinéma War on Screen ou « guerre à l’écran » par Fabienne HUET offre une programmation exceptionnelle aux festivaliers parmi lesquels figurent des distributeurs de nombreux pays. Il a été créé à l’initiative des élus locaux et de Philippe Bachman directeur général et artistique de La Comète, association loi 1901 et scène nationale à Châlons-en-Champagne. « C’est le seul festival international du genre dans la région Grand Est, soutenu par le Centre national 1 de cinéma et de l’image animée » précise Sadia Robein, coordonnatrice. « Il est dédié aux conflits au sens large  : fictions, documentaires, reportages, guerres d’hier, d’aujourd’hui et de demain, réelles ou imaginaires ». La région de Châlons-en Champagne est marquée par les conflits, dont celui de la Première guerre mondiale. « Cela a été le point de départ du festival, mais la programmation de War on Screen embrasse tous les genres, de la comédie au film d’espionnage, de la science fiction à l’épopée historique, en passant par le drame social » souligne Sadia Robein. L’AMOUR ET LA GUERRE Les projections sont réparties à La Comète, la bibliothèque Pompidou de Châlons, à Suippes, Mourmelon, aux filatures de Bazancourt et via La Caravane Ensorcelée pour les séances décentralisées. Une compétition internationale met en scène des longsmétrages en avant-première du monde entier, dont des inédits qui ne sortiront jamais en salles. Ils seront récompensés par des prix dont le Grand prix du jury, bien doté. Le jury courts-métrages intègre un jury lycéen, avec un prix Canal+ cette année, 2 3 Capitole en Champagne CONCERT NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 15 en partenariat avec Sofilm magazine. Plus d’une douzaine de courts, des séances spéciales en avant-première en présence des réalisateurs sont programmés, comme pour le film jeune public Dilili à Paris de Michel Ocelot. L’an dernier, plus de 4 000 scolaires sont venus, soit 20% de plus qu’en 2016. Il y aura trois ateliers d’éducation à l’image, de mashaup ou montage libre avec bande sonore (tout public), de fabrication de films de guerre pour les scolaires et un autre sur le décor et l’Art nouveau (tout public). Un focus Rock’n War sera sur la relation entre guerre et musique. Cette année, les trois grands axes sont la guerre de Corée, une « guerre sans fin », à l’heure où la Corée du Nord fête ses 70 ans d’existence, en 10 films dont « Joint security area » de Park Chan-Wook. La grande guerre et les grandes amours, vues à travers 5 films dont « Le diable au corps » de Claude Autant-Lara. Et les capitales européennes en feu entre 40-45  : Paris, Rome, Londres, Berlin en 8 films, dont « La scandaleuse de Berlin » de Billy Wilder. Ce sera aussi l’occasion de (re)voir l’œuvre d’Andrzej Wajda. 4 War on Screen du 2 au 7 octobre  : www.waronscreen.com 1. Philippe Bachman, directeur général et artistique 2. « Joint security area », un drame-thriller sud-coréen qui se passe sur la zone démilitarisée sous contrôle de l’ONU entre les deux Corées, en copie restaurée du film sorti en 2000. 3. Nombreuses options pour les festivaliers  : du Pass aux places à l’unité et tarifs groupes, en vente à La Comète. 4. Le public est constitué majoritairement de résidents du Pays de Châlons, le public hors agglomération de collèges et lycées du département de la Marne et de la région d’Ile-de-France. BARBARA HENDRICKS SAMEDI 2 MARS 2019 À 20H - TARIF PRÉVENTE JUSQU'AU 10/09/2018  : 52 € ⁄ 65 € Barbara Hendricks est, depuis longtemps, la plus française des chanteuses américaines ! Et, même si elle a choisi de vivre aujourd’hui en Suède, son histoire d’amour avec le public français ne s’est jamais démentie. Avec ce programme, elle nous offre un voyage unique dans le monde de la musique sacrée.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :