News Mag n°67 17 fév 2018
News Mag n°67 17 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de 17 fév 2018

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'avenir par l'apprentissage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
1 en couverture FORMATION  : NE PLUS AVOIR PEUR DE CHOISIR UN CHEMIN À la question « que veux tu faire quand tu seras grand(e) ? », certains enfants sont très loquaces, débordant d’imagination pour trouver le métier qui répondra à leurs attentes. Plus ils grandissent, moins la question de l’entourage est posée de façon légère, et plus la réponse est attendue et scrutée avec attention. Une pression difficile à porter pour les jeunes comme pour leurs parents, inquiets face à l’avenir professionnel de leurs enfants. Les questions autour de l’orientation et de la formation sont récurrentes dans notre pays. Les réformes du Par Julie SIMON système scolaire se succèdent, touchant le primaire, le secondaire sans pour autant apporter de réponses pérennes aux problématiques de formation et d’orientation. Refondations successives du collège, modifications régulières des rythmes scolaires au primaire, lois sur l’orientation, réforme de la formation des enseignants, variations des effectifs, nouveaux programmes, nouveaux découpages des cycles scolaires  : la liste des réformes depuis la loi Ferry est longue et parsemée de retours en arrière. Pour les non-avertis, difficile de s’y retrouver et de comprendre un système qui semble tout aussi complexe en primaire qu’au lycée, collège ou dans l’enseignement supérieur. Les enjeux sont pourtant de taille pour les parents comme pour les enfants  : une mauvaise orientation peut rapidement décourager et mener à l’échec. Et rebondir dans un système si cloisonné n’est vraiment pas évident. Si les différentes réformes, et les polémiques liées, font régulièrement la une des médias, les « mauvais résultats » du système scolaire français sont aussi très souvent mis en avant. Des performances moyennes et surtout un système évoqué comme l’un des plus inégalitaires et dichotomiques. Ce sont notamment les différentes enquêtes du PISA qui arrivent à ce constat. Depuis 2000, le PISA, de l’anglais Programme for International Sudent Assesment (Programme international pour le suivi des acquis des élèves en français) est un ensemble d’études menées par l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique), avec pour objectif de mesurer les performances des systèmes éducatifs des pays membres et non membres. Ces enquêtes sont menées tous les trois ans auprès de jeunes de 15 ans dans les 34 pays membres de l'OCDE ainsi que dans de nombreux pays partenaires. A partir de ces investigations, un classement « PISA » est établi. La dernière enquête a été publiée en décembre 2016. NEWS La MAG France se classe à la ‘ I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ LE PETILLANT ‘ 4 26 ème place en mathématiques et en sciences, et à la 19ème place en lecture… des résultats qualifiés de « moyens » et qui ne permettent pas de valoriser notre système éducatif. 2018  : LES RÉFORMES DU BREVET ET DU BACCALAURÉAT À L’ORDRE DU JOUR. La nouvelle version du brevet n’aura pas tenu plus d’un an. Alors qu’en 2017 une plus grande place était donnée au contrôle continu par rapport aux épreuves finales passées en juin, l’équilibre entre ces deux modes d’évaluation sera rétabli pour la session 2018. La répartition des points a également été revue avec un renforcement du poids du français et des mathématiques, et une baisse de celui de l’histoire-géographie-enseignement moral et physique, des sciences et vie de la Terre, de la physiquechimie et de la technologie. L’épreuve orale, quant à elle, est maintenue et pourra porter sur des enseignements interdisciplinaires ou sur l’enseignement de l’histoire des arts. Le brevet, ancien BEPC, a été créé en 1947 pour attester des connaissances et compétences acquises en fin de collège. En juin 2017, ils étaient 830 000 élèves de troisième à se présenter à cet examen  : 750 000 pour le brevet dit de filière générale et 80 000 pour le « professionnel ». Le taux de résultats étant respectivement de 90 et de 80% de réussite. 2
//Nouvelle-Zélande  : le bon élève du système éducatif. Le système d’enseignement néozélandais a déjà été distingué à plusieurs reprises comme le meilleur de la planète et notamment dans un rapport de 2017 élaboré par The Economist Intelligence Unit « Educating for the Future ». Qu’estce qui le distingue des autres ? Tout d’abord, la scolarité ne commence pas en fonction du calendrier scolaire mais le lendemain des 5 ans de l’enfant. Un point de vue totalement différent du système français. Au collège, cinq matières sont obligatoires parmi lesquelles les maths, le sport, les sciences, l’anglais et l’histoire-géographie. Ils doivent également choisir deux matières supplémentaires  : une technologique et une autre artistique. Les élèves peuvent expérimenter les matières, choisir et … changer d’avis. Ajoutés à cela, des professeurs très à l’écoute et disponibles pour leurs élèves, des cours de remise à niveau et une culture de l’entraide très développée, et l’on comprend mieux pourquoi ce système scolaire est souvent cité en exemple. Seul point négatif, le coût des études qui se révèle assez important.//3 Autre réforme qui ne sera effective que pour l’édition 2012, celle du baccalauréat. Jean- Michel Blanquer devrait annoncer ces joursci les grandes lignes de cette nouvelle version du bac. Au programme  : 4 épreuves de fin de terminale contre 10 à 15 actuellement, un poids accru du contrôle continu et une instauration d’un « grand oral ». Une des ambitions de cette réforme est également de revaloriser le métier de l’enseignant. Je profite des avantages « jeunes actifs » Caisse mutuelle marnaise d’assurance siège social  : 3 cours d’Ormesson CS 70216 - 51010 Châlons-en-Champagne cedex - 03 26 69 50 50 agences  : Châlons-en-Champagne, Château-Thierry, Épernay, Reims, Rethel, Sézanne, Vitry-le-François Société d’assurance mutuelle à cotisations variables contre l’incendie et autres risques/Entreprise régie par le code des assurances – SIRET 311 415 327 000 15 NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 5 1. Pire que l’épreuve de l’orientation de Koh Lanta  : trouver sa voie dans l’univers parfois nébuleux du système scolaire. 2. Perdu(e) dans les dédales des parcours d’orientation ? Découvrez les différentes filières grâce aux événements organisés. 3. Le système éducatif français est rarement cité en exemple, malgré les réformes qui se succèdent. Pour mon logement, mon auto, mon indépendance... www.cmma.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :