News Mag n°67 17 fév 2018
News Mag n°67 17 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de 17 fév 2018

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'avenir par l'apprentissage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
1 2 3 4 5 8 11 12 13 15 16 17 18 19 14 6 9 10 NEWS MAG8. Patrick Picard, Didier Chagagnan I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ LA VESPA 400 AU RALLYE MONTE-CARLO HISTORIQUE Le vendredi 2 février à Reims. 1. Les guêpes 299 et 298 devant l’entrée des champagnes LANSON, la veille du Départ. 2. Elles sont prêtes à partir devant le Célèbre BALTO de la rue de Mars à Reims où la maison de Champagne GOSSET avait fait son siège. 3. Frédéric Huther - Marzin Pro, Laure Calvoz - Architecte Batiarchi, Jacques Guimo - Bioxa, Romain Guimo, Étudiant en Médecine 4. Bruno Bouillonnec, Michel Peccenini - Voiture 127 5. Olivier Guinot - Directeur Champagne Parc Auto, Gérard Peyrefiche - NEWS’MAG 6. Bruno Saby - Champion de France des Rallyes - Pilote Vespa400 voiture 299, Odilon de Varine - Pilote Vespa400 voiture 298 7. François Durin - co-pilote voiture 298, Laure Calvoz - Architecte Batiarchi, Odilon de Varine - pilote voiture 298 38 7 PEOPLE La plus petite voiture de ce Rallye avait une petite sœur pour cette édition, cette dernière portant le N°299 était pilotée par Bruno SABY et son fils Damien, l’autre portant le N°298 par François DURIN et Odilon de VARINE. Un cocktail était organisé au parc des expositions de Reims et au Bar tabac le Balto pour Fêter leur départ dignement. Pilotes, assistants techniques, partenaires et amis se réjouissent aujourd’hui de leur classement inouï à l’arrivée  : 245 ème sur 259 classés, sachant qu’il y avait 307 voitures au départ. Un exploit ! 9. Damien Saby - co-pilote voiture 299, Alain Ganguet - assistance voiture 299, Benoit Domange - Bridgestone, Kalid Dhioui - Riflo Équipement 10. Bruno Saby, Jean Berger - Les Belles Champenoises d’Epoque 11. Odilon avec Jack Russel célèbre et Grand Pilote de 1m88 12. Échanges entre les pilotes 13. C’est l’heure du départ ! 14- Florian et Jean-Luc Gorez de GOREZ SA, partenaires de la Vespa. 15- Antoine Contardo et Asiya Shambazova KIA Reims également partenaires de la Vespa 16. Damien et Bruno Saby (3e) et l’équipe d’assistance technique de la voiture 299 17- La guêpe se repose à Valence. 18 - Les 2 équipages avec leur assistance technique, ils sont à Monaco. 19. La Vespa 400 à l’arrivée à Monte- Carlo. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.
par Fabrice MORVAN Foot - SDR Thierry Parisot DMP traiteur du Stade de Reims. Basket - CCRB Philippe Launay journaliste à l’Union. Hockey Pierre Mary Négrier président des Phenix de Reims. News’Sport L'ACTU EN COULISSES Thierry quel est votre parcours professionnel ? J’ai commencé par une école de cuisine à Paris pendant 7 ans. Puis je suis revenu sur Reims il y a 15 ans car je voulais développer le service traiteur ensuite j’ai eu la chance de reprendre la suite de monsieur Bombaron qui était alors le traiteur officiel du Stade de Reims. Les soirs de match combien de repas servez-vous ? Ce sont entre 800 et 1000 repas, j’ai la chance d’avoir une bonne équipe en cuisine et les soirs de match il y a 45 personnes qui travaillent. Pour tout vous dire on prépare la soirée foot, deux jours à l’avance, on choisit les menus avec le club pour que cela soit différent à chaque match. Votre premier match au Stade comme traiteur comment l'avez-vous vécu ? Avec beaucoup de stress je m'en souviens encore comme si c’était hier, c'était il y a 8 ans ! J’avoue qu’aujourd'hui hui c'est plus facile nous sommes organisés pour gérer ce genre d'événements. Le SDR m’a permis de rencontrer et de faire connaissance de beaucoup de partenaires, c’est un réel plaisir d’échanger. J’aime le spectacle offert par l’équipe sur le terrain et je suis devenu le premier supporter du Stade de Reims. Plus d’information  : www.dmp-traiteur.com Depuis la création du CCRB vous suivez tous ses matches y compris ceux en déplacement, n'est-ce pas ? Pour être plus précis, je suis vraiment affecté au suivi de l'équipe depuis 2013. Sur les trois premières saisons, je n'ai suivi qu'épisodiquement le CCRB. Au service des sports, nous sommes principalement deux à relater les performances du club. Que pensez-vous de cette première partie de la saison du CCRB ? Cédric Heitz, le coach, aime à dire qu'il y a eu un bon départ puis un creux. Mais, ce moment difficile n'a constitué que deux pas en arrière pour mieux reprendre son élan. Dans le contenu et/ou les résultats, ce sont 17 premiers bons matches. Une nouvelle recrue est arrivée début 2018, au sein de l'équipe, quel est votre avis sur cette arrivée en cours de saison ? Le club avait conservé cette possibilité. Il y avait un manque dans la raquette, notamment sur le plan défensif. Ekene Ibekwe est, dit-on, apte à le combler. Comme les équipes de devant ne se détachent pas, cela nourrit les espoirs. Il est encore temps de formuler les vœux, quel serait le vôtre pour le CCRB ? Pour la Leaders-Cup, les dés sont jetés et c’est manqué pour le CCRB. Mais, j'aimerais bien voir le CCRB pimenter sa saison avec des play-offs. Tous les ans, il y a un invité surprise comme Le Portel la saison passée ou Le Havre, pourquoi pas Châlons-Reims ? Vous êtes le nouveau président des Phenix de Reims, pourquoi avoir accepté de prendre la présidence du club ? Je suis au club depuis déjà quelques années, en tant que trésorier, et mon fils joue au club depuis déjà 7 ans. Quand Laurent Hutasse m’a dit vouloir arrêter, à cause d’un manque de temps, j'ai accepté sans hésitation cette proposition, ayant très envie de m'investir encore plus dans le club. Quelle évolution pour le club demain ? Le club ne peut que grandir ! Cela va passer par le recrutement, en visant la formation de haut niveau de ces jeunes afin d’étoffer et d'alimenter notre équipe première. Nous devons aussi continuer à monter des partenariats financiers pour pérenniser le club et puis continuer à recruter des bénévoles pour l'encadrement puisque nous avons besoin d'un maximum de personnes. Qu’en est-il de l'équipe première et quel objectif visez-vous ? J'aimerais que l'équipe puisse se qualifier en play-off, nous avons tous les matches à domicile. Je souhaite que la dynamique continue, ce serait une belle récompense pour le club, les supporters, les spectateurs et les partenaires et viser la 3ème division et progresser et monter au plus haut niveau. Plus d’information sur le club https://fr-fr.facebook.com/LesPhenixDeReimsOfficiel/NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 39 Braderie des commerçants du centre-ville Les Folies de Mars Vendredi 9 Sam edi 10 Mars CCI MARNE EN CHAMPAGNE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :