News Mag n°67 17 fév 2018
News Mag n°67 17 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°67 de 17 fév 2018

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : l'avenir par l'apprentissage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
REDONNER SES LETTRES DE NOBLESSE À L’APPRENTISSAGE. Filière encore bien trop souvent proposée aux élèves en échec scolaire dans le cursus classique, l’apprentissage est pourtant une des solutions permettant de répondre aux problématiques de l’orientation. Malgré une grande diversité de secteurs, et donc de métiers possibles, et des résultats en terme d’employabilité impressionnants, l’apprentissage conserve sa mauvaise image. Pourtant, les chefs d’entreprise comme les jeunes soulignent les avantages pour les uns comme pour les autres d’apprendre le métier auprès de professionnels. L’apprentissage permet l’accès à une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme ou un titre reconnu (certifications inscrites au RNCP  : Répertoire National des Certifications Professionnelles). Il ouvre aux jeunes une vraie filière de formation allant du CAP/BEP (niveau V) aux diplômes des grandes écoles ou d’ingénieurs (niveau I), tout en leur offrant un contrat de travail. La formation des jeunes, est organisée alternativement en entreprise (où l’apprenti a le statut de salarié) et en Centre de Formation d’Apprentis (CFA). 7 La réforme de l’apprentissage en cours actuellement peut-elle renverser la tendance ? Les plans de relance mis en place ces dernières années n’ont pourtant modifié ni l’image de ces filières, ni le nombre d’apprentis. Pour contrer ces mauvais résultats, le gouvernement a lancé une grande concertation en novembre dernier, conduite par Sylvie Brunet, présidente de la section travail et emploi du Conseil Économique. Réunissant autour de la table partenaires sociaux, chambres consulaires, représentants de régions et de l’État, ces travaux ont conduit à la rédaction d’un rapport de synthèse comprenant 44 propositions très concrètes qui devraient, pour la plupart, servir de base au futur projet de loi. Quelles en sont les grandes lignes ? « En finir avec le déficit d’image, mais aussi avec la trop grande complexité de la filière et son défaut de pilotage, dont les avantages en termes d’insertion professionnelle des jeunes ne sont plus à démontrer ». Selon le planning évoqué, celui-ci devrait être adopté avant la fin de l’été 2018 pour une entrée en vigueur des réformes au 1er janvier 2019. Plusieurs actions sont alors proposées, comme une formation à destination des enseignants et des chefs d’établissements pour les sensibiliser à l’apprentissage ; une agence de l’apprentissage pourrait être créée pour coordonner les différents acteurs de l’orientation, comme les Régions et l’Éducation nationale. La sensibilisation des jeunes est également évoquée dans ce rapport, comme l’instauration d’une journée obligatoire d’information sur les métiers en classe de 4 ème et 3 ème et d’une deuxième journée en 3 ème. Durant cette journée, les collégiens pourraient se rendre dans un CFA afin de découvrir les locaux, le fonctionnement et surtout échanger avec les apprentis. L’idée est également d’enrichir leur niveau d’informa- tion, avec une communication plus précise sur les métiers et notamment les indicateurs d’insertion professionnelle pour toutes les certifications, les rémunérations moyennes à l’embauche avec tel ou tel diplôme, etc. Simplification des procédures administratives, réforme de l’enseignement professionnel dans son ensemble pour permettre plus de souplesse et une adaptabilité facilitée aux évolutions des métiers  : tels sont les différents points également abordés dans ce rapport. Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a indiqué que les pistes retenues par le gouvernement seraient communiquées « la première quinzaine de février ». NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 10 8//Le contrat d’apprentissage  : une relation tripartite. Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail particulier, rédigé à l’aide d’un formulaire « Cerfa » qui est soumis à une procédure d’enregistrement par les compagnies consulaires, depuis le 2 Août 2005 (loi en faveur des Petites et Moyennes entreprises). Il peut être conclu par des jeunes de 16 à moins de 26 ans (hors dérogations possibles), pour une durée allant de 1 à 3 ans, selon le cycle de formation suivi. La formation en CFA est d’une durée moyenne de 400 h par an. Pour les entreprises, ce type de contrat donne lieu à des exonérations de charges et à des aides financières de l’Etat et de la Région. Il prévoit pour les jeunes une rémunération calculée en pourcentage du SMIC (ou du minimum conventionnel) variant en fonction de l’âge de l’apprenti et de l’année de sa progression dans le ou les cycles de formation. Ce contrat met ainsi en relation trois parties  : l’apprenti, le CFA et l’entreprise, plus particulièrement le maître d’apprentissage qui a pour mission de transmettre son savoir-faire. La qualité de la relation entre ces trois acteurs est primordiale pour la bonne réussite de la période d’apprentissage.//7. Alors que la filière générale reste aux yeux de beaucoup la « voie royale », l’apprentissage a pourtant beaucoup à apporter. 8. Accompagner son enfant dans ses choix, c’est aussi le laisser libre de vivre ses propres expériences.
Et pourquoi pas les métiers de la vigne et du vin en apprentissage (1) « Venez vous former au CFA d’Avize, au cœur de la côte des Blancs » > CAPA Vigne et Vin > Certificat de spécialisation Tracteurs et Machines Agricoles > Bac Pro Conduite et Gestion de l’Entreprise Viti-Vinicole > Certificat de spécialisation Technicien de cave > BTS Viticulture Œnologie > BTS Technico commercial vins et spiritueux ou agrofournitures > Licences Pro... CFA d’Avize Viti Campus - 61 avenue de Mazagran 51190 Avize 03 26 57 91 49 - www.avizeviticampus.fr La formation professionnelle continue, au cœur du vignoble champenois Viticulture Agro Équipement À destination des entreprises, des salariés et des demandeurs d’emploi, le CFPPA d’Avize vous propose  : Œnotourisme Langues Commerce Œnologie Dégustation CFPPA d’Avize Viti Campus - 61 avenue de Mazagran 51190 Avize 03 26 57 97 49 - www.avizeviticampus.fr > Des formations diplômantes et certifiantes > Des formations courtes de découverte et de perfectionnement > Un accompagnement à l’emploi, au recrutement et à la VAE > Financements possibles par des organismes (1)De 16 à 30 ans.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :