News Mag n°66 3 fév 2018
News Mag n°66 3 fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°66 de 3 fév 2018

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : amour, sexe et marketing !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
SOIRÉES ROMANTIQUES EN TÊTE-À-TÊTE. « La sexualité est une composante fondamentale de tous les êtres humains, bien avant tout le reste. Toute l’histoire de l’humanité ne parle que de ça  : l’amour, c’est la base de nos civilisations. Aujourd’hui, la sexualité est moins dissimulée, elle est beaucoup plus montrée par les médias, et par Internet, c’est une évidence. La quantité d’informations communiquées est impressionnante. Les gens sont moins gênés, il y a moins de honte mais, finalement, les difficultés sont les mêmes. Tout le monde pourrait consulter un sexologue parce qu’il y a une question à laquelle les médias ne répondent pas  : que signifie aller bien en matière de sexualité ? L’exigence de la performance est très présente dans mes consultations. La pression est forte chez les hommes, dont la position a changé, comme chez les femmes, à qui on demande beaucoup. Le soir, tout le monde est fatigué mais on oublie que le meilleur somnifère, l’anxiolytique naturel, c’est la sexualité. On ne prend plus le temps pour le plaisir des adultes. Le grand concurrent du plaisir charnel, c’est le temps passé devant les écrans. Tous ces supports enlèvent la simple communication entre deux personnes. L’amour a besoin de temps et d’espace, il faut apprendre à se 10 Le programme classique pour une Saint- Valentin ? Le combo restaurant-cinéma. De nombreux établissements sparnaciens proposent des soirées spéciales, avec menu et ambiance dédiés à cette journée des amoureux. L’offre est très large et chacun peut choisir en fonction de ses goûts, de son budget et de l’atmosphère souhaités. On peut aussi décider d’être un peu plus original et de s’offrir un moment de détente en toute intimité. De nombreux spas proposent la privatisation des lieux. On profite ainsi d’une pause, d’un temps totalement dédié à son ou sa partenaire. On peut également offrir un massage, à tenter soi-même si on est motivé ; sinon, des professionnels se déplacent à domicile et proposent toute une gamme de prestations « zen ». On peut aussi décider de faire durer un peu le plaisir et de partir tout un week-end cette fois, pas forcément très loin. Il suffit de réserver dans une des magnifiques chambres d’hôtes de la région et de jouer les touristes dans sa propre ville. On redécouvre ainsi son environnement quotidien sous un nouvel angle, et l’on se surprend à trouver sa ville très romantique. redécouvrir, se retrouver. Nous sommes dans une époque hypersexualisée mais beaucoup de couples, au-delà de ceux qui consultent (et qui sont déjà nombreux) sont en peine d’avoir une vie sexuelle harmonieuse. » « Pour les plus jeunes, ils ont aujourd’hui ont accès à beaucoup de choses mais en savent finalement assez peu. Le fonctionnement du corps et du désir féminin est encore très méconnu. Les jeunes ont au final peu d’informations simples venant des parents. Même si ce n’est pas vrai pour tout le monde, la sexualité reste encore taboue dans les familles. Chaque époque a connu ses sources d’informations sur le mécanisme érotique. La différence avec Internet est le libre-accès et notamment à des choses beaucoup plus crues. Si nous avions des informations simples et claires dès les premiers questionnements, ces images feraient moins de mal, on saurait que ce n’est pas la vraie vie. Il y aurait moins de fascination, de curiosité, mais si un enfant ne sait rien, cela peut être déstabilisant. Tout vient de l’attitude parentale comme pour les autres choses choquantes  : la violence, les images de guerre, etc. Le sexe n’est pas traumatisant en soi, c’est du plaisir, de la joie, le bonheur du corps. C’est ce que l’on devrait expliquer. Malheureusement, on aborde trop souvent la sexualité des jeunes par ses dangers  : les maladies, les grossesses non désirées, … Mais s’il y a un malaise des parents face à leur propre sexualité, c’est difficile pour eux d’en parler simplement à leurs enfants. Il faut employer des mots simples, parler de désirs amoureux. Si vraiment on bloque, il y a des sites, des blogs qui donnent des conseils pour aborder la sexualité avec ses enfants. Les livres sont bien entendu de très bons supports. Il ne faut cependant jamais imposer la discussion mais être à l’écoute et répondre aux questionnements. Le sexe, ça s’apprend, avec joie, dans le respect de l’autre. » NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ Olivia BACHET, Sexologue - Reims. 10 11//12 Une Lovebox pour s’envoyer des messages d’amour. La Lovebox, c’est une petite boîte en bois de hêtre ornée d’un cœur rouge. La particularité ? Dès qu’un message est reçu, le cœur se met à tourner. Vous ouvrez la boîte et vous découvrez le message qui apparaît sous un miroir magique. La Lovebox est couplée à une application mobile depuis laquelle vous pouvez envoyer vos mots d’amour, de n’importe où dans le monde, à toute heure du jour et de la nuit. Pour répondre, il suffit de faire tourner le cœur à la main et toutes les personnes connectées à la Lovebox recevront une pluie de cœurs sur leur téléphone mobile ou leur smartwatch.//10. Se transformer en Pin-Up ou revêtir de la lingerie fine pour poser devant l’objectif  : de nouvelles envies pour des cadeaux très intimes. 11. La LoveBox réceptionne vos messages d’amour. 12. Consulter un professionnel, c’est se donner les moyens d’aller vers une sexualité épanouie.
La SAINT VALENTIN au K Mercredi 14 février 2018, le soir Jeudi 15 février 2018, le midi Vendredi 16 février 2018, le soir Samedi 17 février 2018, le soir LE MENU Kir royal cassis et grignotage Foie gras de canard et sa marmelade de rhubarbe pain figues abricots Suprême de pintade cuit basse température jus corsé au Ratafia truffé, duo de garnitures Crumble fraises rhubarbes ¼ bouteille de vin rouge du K, ½ bouteille d’eau le vrai café et sa chocolatine LE SHOW Animation musicale live pendant le repas Repas suivi de sa pétillante revue « FéeriK à la folie »  : Danseuses, danseurs, meneuse de revue, chants en live et attractions internationales Soirée dansante pour clôturer votre repas spectacle dès la fin de la revue. LA SOIRÉE TOUT COMPRIS 65 € en Place Tradi 80 € en Place Vip 95 € en place Or Renseignements et réservations au Kabaret Ou au  : 03 26 04 11 11 ou sur  : www.le-k-reims.com L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :