News Mag n°63 16 déc 2017
News Mag n°63 16 déc 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°63 de 16 déc 2017

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 28,6 Mo

  • Dans ce numéro : réveillons étoilés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
1 Mets et vins NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT LA PREUVE D’AMOUR A l’Atelier de Luca, la cuisine et l’œnologie sont liées. Pour les dîners de fête, Maxime de Luca propose des accords mets-vins inspirés par les produits régionaux pour donner une preuve d’amour à ses hôtes. Cuisinier professionnel, Maxime de Luca ouvre l’Atelier de Luca en 2011 et s’établit à l’adresse Par Denis Barbier actuelle, rue Cérès, deux ans plus tard. Après avoir obtenu un BEP puis un Bac Pro à l’école hôtelière Gustave Eiffel à Paris, il exécute un stage avec Jean- François Piège au Crillon puis part travailler en Ecosse, à Lyon et au Canada avant de revenir à Reims pour exercer son art. Mais il prend une autre direction et n’ouvre pas son propre restaurant mais préfère proposer des cours de cuisine. Un besoin irrésistible de transmettre son savoir-faire, son expérience et de partager des moments conviviaux avec des particuliers, des maisons de champagne, des entreprises. Et comme si cela ne suffisait pas, pour satisfaire la demande, dès 2013, il accueille une clientèle pour des cours d’œnologie donnés par Alexandre Martini qui livre ses connaissances et sa passion pour les vins. Pour les fêtes de fin d’année, le premier conseil de Maxime de Luca et de ne pas prendre le moindre risque. « Il faut absolument cuisiner quelque chose que l’on maîtrise. Il faut assurer pour contenter les invités. Ensuite, il faut trouver des associations qui fonctionnent. Par exemple, si l’on souhaite mettre en avant nos produits régionaux, une terrine de foie gras au ratafia est un choix judicieux. Si le foie gras est du Périgord, par exemple, ce n’est pas un problème. Pour accompagner, un verre de ratafia est intéressant, à moins de préférer un champagne. L’idéal alors est de servir un vieux champagne, avec des notes rondes, souples. » Pour le poisson, il conseille un brochet ou un sandre. « Cela change et c’est facile à préparer, il suffit de colorer chaque face puis de mettre au four. Une sauce champagne est parfaite et l’accompagnement est soit un champagne, soit un vin blanc, un Bourgogne ou un chardonnay. Le champagne peut être servi tout au long du repas, cela évite les mélanges. » FAIRE PLAISIR À SES INVITÉS Le cuisinier préfère une volaille ou du veau pour les repas de réveillon. « Cela évite de préparer quelque chose de trop compliqué à la cuisson. C’est aussi un suprême de pintade des Ardennes, et pourquoi pas un civet de lapin ou un sanglier si l’on souhaite compliquer la tâche. Là, le gain est au niveau du service, il faut apporter la cocotte à table. C’est plus simple. Un vieux Bordeaux ou un Bourgogne rouge peuvent accompagner. Il faut en revanche éviter les vins de la Vallée du Rhône ou du Languedoc, trop taniques. Il est recommandé de rester sur le 2 3 ‘ 18 Reims même vin pour le fromage. Enfin, pour la bûche, le ratafia ou le Banyuls sont une solution ou encore le champagne ». Maxime de Luca estime que c’est l’occasion de sortir ses bonnes bouteilles. « C’est le moment de se faire plaisir et de faire plaisir à ses invités, à ses hôtes. C’est une preuve d’amour. » À l’Atelier de Luca, ce sont 10 à 15 cours de cuisine dispensés chaque semaine. « Nous accueillons des particuliers, jusqu’à 10 par cours et des groupes de 20 personnes maximum pour les maisons de champagne, les entreprises. Et nous proposons aussi des cours d’œnologie pour découvrir les vins des différentes régions viticoles. Il faut réserver entre 15 jours et 3 semaines à l’avance. Je pensais que c’était une mode au début de l’activité mais je m’aperçois qu’aujourd’hui, cela devient un loisir comme beaucoup d’autres », se réjouit-il. Mais ne dit-on pas « l’art culinaire » ? L’Atelier de Luca 14, rue Cérès Tél.  : 03 26 04 07 46 Mob.  : 06 71 10 58 60 atelierdeluca@gmail.com 1. Maxime de Luca donne des cours de cuisine. 2. L’œnologie est une autre facette de la maison. 3. Il travaille avec des maisons de champagne et des producteurs locaux. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.
VIVEZ PLEINEMENT VOTRE VILLE NOUVEAU ACTUS/SORTIES/DÉMARCHES RETROUVEZ TOUTES LES INFOS UTILES SUR L’APPLICATION OFFICIELLE EN TÉLÉCHARGEMENT SUR IPHONE ET ANDROID Ville d’effervescences Ville de Reims - Direction de la communication - Crédit photoC.Beudot - R. Christol



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :