News Mag n°61 18 nov 2017
News Mag n°61 18 nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°61 de 18 nov 2017

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 13,4 Mo

  • Dans ce numéro : sénior et alors !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
REIMS HABITAT VALORISER LE PATRIMOINE Reims Habitat a entrepris une grande action stratégique de valorisation du patrimoine pour les 6 années à venir concernant 4 000 logements et un investissement global de plus de 130 millions d’euros. Il a aussi un projet ambitieux de s’inscrire dans un réseau d’organismes afin d’être mieux armé pour anticiper l’avenir. Alors que des nuages apparaissent dans le ciel d’organismes tels que Reims Habitat qui gère 12 500 logements essentiellement collectifs sur Reims et la première couronne, les ambitions et particulièrement celles de mieux servir les locataires, ne manquent cependant pas. « L’article 52 du projet de Loi de Finances avec la baisse des aides au logement compensée par une diminution des loyers pèsera sur nos capacités d’autofinancement, soit 3,5 millions d’euros pour Reims Habitat chaque année. J’accompagne la négociation en tant que président de la Fédération Nationale des Directeurs d’Offices. Nous avons des arguments comme la 2 1 baisse des investissements donc de l’activité pour le bâtiment, ce qui aura pour conséquence une hausse du chômage. J’ai cependant bon espoir de voir infléchir le gouvernement. Malgré cela, il faut vivre et avoir des ambitions. Nous avons différents projets en logement locatif nouveau pour les années 2017-2023 », précise Patrick Baudet, directeur général de Reims Habitat. Quoi qu’il en soit, l’organisme construira moins. « Le marché rémois est assez détendu. Alors, nous souhaitons mettre en chantier des programmes d’autres types. D’abord de 3 l’accession sociale à la propriété correspondant à la politique de la collectivité. Les élus souhaitent un rééquilibrage propriétaires et locataires. Nous avons à Reims 27% de propriétaires de leur résidence contre plus de 50% en moyenne nationale. Cela tient à l’histoire de la ville. C’est lié d’abord à sa destruction lors de la Première Guerre mondiale. Le Foyer Rémois et Reims Habitat, ont participé à reconstruire la ville. Nous sommes une initiative de la ville de Reims qui s’appelait au départ l’Office Public d’Habitat à Bon Marché, en 1921 », poursuit le directeur général. AXE FORT Puis après la Seconde Guerre mondiale, l’Effort rémois a été fondé. C’est pour l’office l’âge des premiers immeubles collectifs le long du Bd Pommery puis le long de l’ave- NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 42 nue d’Epernay. Puis la fin des années 1960 est marquée par les ZUP « période remarquable en matière de mixité sociale. » Aujourd’hui la politique de Reims Habitat est de favoriser l’accès à la propriété. « Nous avons trois biais, la vente simple, la location-accession et la vente du patrimoine. L’objectif est 100 logements par an. Nous avons fondé Immocoop pour réussir. » « La grande action stratégique est la valorisation du patrimoine. Cela concerne 4 000 logements à raison de 35 000 € par logement pour la rénovation en moyenne, soit un coût global de plus de 130 millions d’euros. C’est notre axe fort. C’est un projet qualitatif. D’ici 2023 aussi 700 logements seront détruits. » Autre projet ambitieux, la création d’un réseau d’organismes en janvier. « L’objectif est d’anticiper l’avenir, mutualiser un certain nombre de moyens. C’est la création de Canopée, soit 4 offices publics dont Reims Habitat, l’Office Public de l’Aisne, l’Opac d’Amiens et Oise Habitat, 52 000 logements et 1000 collaborateurs. Cela va nous permettre de nous renforcer. D’autant que nous sommes désormais dans les logements connectés, c’est une vraie révolution. Alors, pourquoi ne pas mutualiser pour embaucher un digital manager commun ? Cela permettra de travailler sur des projets communs tout en restant acteur du territoire. Enfin, nous souhaitons une relation client différente à l’heure du numérique comme informer le locataire en temps réel de ses consommations d’eau, de gaz ou d’électricité avec l’installation de capteurs », conclut Patrick Baudet. 1. Patrick Baudet  : « Nous avons une action stratégique de valorisation du patrimoine ». 2. Une magnifique réalisation. (Sylvain Landry). 3. À Bazancourt. (Olivier Mathiotte).
GLOBAL HABITAT L’ACCOMPAGNEMENT DE TOUTE UNE VIE Présent sur tous les segments de l’habitat et de l’hébergement, le groupe Global Habitat est au service du développement des territoires. Dans son approche multi-produits, Il accompagne les ménages tout au long de leur vie. Depuis la crèche en passant par l’achat de bien immobilier et enfin la maison de retraite, il privilégie la qualité et le confort pour ses clients. Groupe intégré, capable de produire des solutions d’habitat et d’hébergement comme des crèches, des résidences étudiantes ou des maisons de retraite, Global Habitat compte 43 000 logements dont 22 000 en pleine propriété dans le Grand Est, de Marne-la-Vallée à Strasbourg en passant par son territoire historique, Reims. « Nous livrons 200 logements chaque année et nous réalisons un chiffre d’affaires de 137 millions d’euros dont 64 sont investis chaque année dans l’économie locale. Le groupe emploie 437 collaborateurs », précise Christophe Villers, Directeur Général. Le groupe compte 3 structures dans le pôle privé avec « Quadrance Immobilier », promoteur immobilier dans l’habitat résidentiel et l’immobilier d’entreprise, « Cabinet projet » spécialiste de l’ingéniérie et « Native Immobilier », réseau d’agences immobilières. Cinq structures composent le pôle social dont « Le Foyer Rémois » qui compte 18 000 logements en pleine propriété et réalise 40 millions d’euros d’investissements, « Immo Coop », société coopérative d’HLM spécialisée dans l’accession à la propriété, créé à l’initiative du Foyer Rémois et de Reims habitat, « Vitry Habitat » Entreprise Sociale pour l’Habitat, premier bailleur de Vitry-le-François avec 4 000 logements en pleine propriété, « Coop Logivam » intervenant dans l’Aisne et « Coop Acess » en Seine-et-Marne. Fort de la complémentarité de chacune de ses structures, Global Habitat est un groupe immobilier au service du développement des territoires. Sa culture est fondée sur deux grandes valeurs dictant chaque décision des filiales qui le composent, soit la responsabilité et l’innovation. ÉCONOMIE CIRCULAIRE Pour les 5 à 10 ans à venir dans le périmètre du Grand Reims, la qualité des logements et des services reste prioritaire. « Particulièrement pour accompagner nos clients primo-accédant chez Immo Coop ou pour de la location au Foyer Rémois. L’idée aussi est de proposer des solutions aux besoins. Nous avons en ce moment l’un des plus importants projets du Grand Reims 2 NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 43 1 avec "Live in Saint-Thomas" avec près de 12 000 m² d’habitations et 1000 m² de locaux professionnels. Un projet de requalification d’une friche urbaine et de revitalisation d’un quartier », informe-t-il. Soucieux des enjeux actuels, le groupe s’est structuré pour aux besoins des collectivités. « Notre objectif est de toujours construire là où il y a de l’attractivité économique avec des équipements comme le tramway, les commerces, les écoles. C’est aussi une façon d’accompagner le développement du Grand Reims avec notamment le secteur de Bezannes mais aussi l’accompagnement des militaires à Mourmelon-le-Grand. Bazancourt et son pôle de compétitivité est aussi un secteur où nous sommes présents. Nous sommes en veille prospective pour accompagner le territoire. Nous avons une vision d’avenir et une confiance dans ce territoire où plus de 90% de notre chiffre d’affaires profite à son économie, une économie circulaire », conclut Christophe Villers. Un groupe engagé dans l’habitat d’aujourd’hui et de demain, le bien vivre ensemble et le développement durable des territoires. Global Habitat place l’innovation au cœur de ses choix qu’elle exprime à travers ses solutions et ses pratiques. Il est notamment à l’initiative du premier immeuble social passif de France. 1. Christophe Villers  : « Nous livrons 200 logements chaque année ». 2. Projet « Live in Saint-Thomas ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :