News Mag n°61 18 nov 2017
News Mag n°61 18 nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°61 de 18 nov 2017

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 13,4 Mo

  • Dans ce numéro : sénior et alors !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Si les ambitions affichées par Plurial Novilia, Reims Habitat et Global Habitat dessinent le Grand Reims des années 2025, c’est Par Denis Barbier véritablement une réflexion d’accompagner le développement de la métropole et d’être présents là où une dynamique est engagée. Et pas simplement pour le logement, qu’il soit pour l’accession sociale ou pour le locatif, mais aussi en apportant aux rez-de-chaussée des immeubles, des commerces. Si cette idée est commune, en revanche, les autres politiques des organismes ou groupes montrent quelques différences de stratégie. Ainsi, pour Reims Habitat, la valorisation du patrimoine est une priorité. Le projet porte sur 4 000 logements d’ici 2023 pour un coût global de 130 millions d’euros. Parallèlement, 700 logements dont la réhabilitation n’est guère possible, seront détruits. Alors que la ville ne compte que 27% de propriétaires contre 51% en moyenne au plan national, une politique de développement d’autres programmes avec de l’accession sociale à la propriété est lancée avec un objectif de 100 logements. Les avancées technologiques sont aussi prises en compte. l’actu de l'immo LES PROJETS RÉMOIS ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT//Pour les trois principaux acteurs de l’immobilier du Grand Reims, Reims Habitat, Global Habitat et Plurial Novilia, l’accompagnement du développement particulièrement dans certains secteurs est une évidence pour les 10 ans à venir. Les nouvelles technologies sont intégrées aux nombreux projets. Ainsi, Reims Habitat veut être en mesure d’informer les locataires en temps réel de leur consommation en eau, gaz et électricité. Pour être plus fort et affronter tous ces enjeux, l’organisme doit s’inscrire prochainement dans un réseau avec d’autres, au-delà du département. HABITAT ET HÉBERGEMENT Pour Global Habitat, la présence sur tous les segments de l’habitat et de l’hébergement reste une priorité. Le groupe compte 3 pôles privés et 5 pôles sociaux dont le Foyer Rémois. L’idée d’accompagner les rémois tout au long de leur vie est désormais son ADN. Il est présent dans des crèches, est en capacité de proposer un large choix de locations, d’accompagner un primo accédant et gère aussi des maisons de retraite. Un très grand projet a débuté, Live in Saint- Thomas avec 12 000 m² d’habitat et 1000 m² de locaux professionnels. L’objectif de Global Habitat est de construire là où il y a une offre pour le mieux vivre, là où des équipements sont à disposition de la population comme le tramway, des écoles… comme à Bezannes ou dans la Vallée de la Suippe. Les trois piliers de l’entreprise sociale pour l’habitat Plurial Novilia, soit les terrains à NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 40 bâtir, l’accession et le locatif restent les maîtres mots pour les 10 ans à venir. Ainsi, ces trois secteurs sont intégrés dans un projet de 600 logements sur Bezannes. Plurial Novilia qui a d’ailleurs démarré la construction de deux maisons innovantes avec son projet Konekti. Un autre projet ambitieux est sur Bétheny sur une centaine d’hectares. Une opération est programmée sur 10 ans à Tinqueux et concerne 400 logements ainsi que des locaux commerciaux. Avec le Foyer Rémois et Reims Habitat, un projet de construction de 200 logements autour de la clinique des Bleuets est programmé. Enfin, Plurial Novilia compte deux stratégies pour les années à venir, la maison connectée et la technologie au service du maintien à domicile puisque 10% de ses locataires ont plus de 70 ans, un chiffre qui doit doubler dans 30 ans. La dynamique de la métropole rémoise est donc accompagnée par ces acteurs majeurs de l’habitat et de l’hébergement qui ont une vision à moyen terme pour satisfaire au mieux les locataires, ceux qui ont en projet une accession à la propriété et apporter toujours plus de services.
PLURIAL NOVILIA L’HABITAT BIENVEILLANT La technologie au service du maintien à domicile des séniors et les maisons connectées sont deux axes stratégiques pour les projets d’envergure de Plurial Novilia dans les années à venir. Terrains à bâtir, accession et locatif restent les trois piliers de l’entreprise sociale pour l’habitat qui rayonne sur la Marne, les Ardennes, la Haute-Marne et l'Île de France. Plurial Novilia, entreprise social pour l’habitat, est l’une des 70 sociétés composantes du groupe national Action Logement Immobilier qui compte un million de logements et en produit 37 000 chaque année. « Plurial Novilia a 31 000 logements sur Reims, Châlons-en-Champagne, Epernay, Saint- Dizier, Sedan et Charleville-Mézières et 2 000 en Ile de France. Notre métier est l’achat et la vente de terrains à bâtir après viabilisation, le locatif et l’accession sociale », explique Alain Nicole, directeur général de Plurial Novilia. Cette année, 1 350 logements auront été produits sur l’ensemble du territoire, dont 900 pour l’Ile de France. « L’objectif est une production annuelle de 1 100 logements pour les 10 ans à venir. Parallèlement, nous allons réhabiliter 800 logements chaque année afin de réaliser de 20 à 30% d’économies d’énergie pour faire baisser les charges locatives. » L’organisme de logement social ne manque pas de projets, au contraire. Tout d’abord sur Reims ou il poursuit le développement de l’éco quartier Réma’Vert (600 logements) et travaille sur un projet sur l’ancien site industriel Electrolux. Comme Bezannes connait un fort développement, Plurial Novilia tient à accompagner cette dynamique. « Dans les dix ans, les terrains à bâtir, accession et locatif représenteront environ 600 logements. Nous avons un autre grand projet à 1 2 Bétheny sur une centaine d’hectares à proximité de l’ancienne base 112 qui s’étalera sur plusieurs tranches », précise Alain NICOLE. Une opération sur 10 ans est aussi programmée à l’entrée de Tinqueux avec 400 logements. « Il faut préciser que quand nous bâtissons des logements, les rez-de-chaussée sont toujours des locaux commerciaux. Une autre opération emblématique concerne le projet de la Poste Boulingrin avec 150 logements. Avec le Foyer Rémois et Reims Habitat, nous travaillons sur la construction de 200 logements autour de la clinique des Bleuets. Nous sommes un gros aménageur, nous sommes en amont puisque nous achetons des terrains nus que nous viabilisons avant de les revendre à d’autres bailleurs sociaux. » KONEKTI À Châlons-en-Champagne, c’est la réhabilitation de 7 immeubles dans le centre-ville, soit une soixantaine de logements et des projets pour une trentaine de logements à Epernay tous les deux ans. La politique de Plurial Novilia porte désormais sur deux grands axes. « Le premier pour aider les 3 NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 41 personnes âges à se maintenir à domicile, 10% des locataires ont plus de 70 ans. Ce chiffre va doubler dans 30 ans. Nous devons adapter notre parc avec des solutions innovantes, des objets connectés. Un autre axe, le reporting énergétique avec des capteurs qui suivent l’ensemble des consommations, eau, gaz et électricité. Pour illustrer cette ambition, un partenariat a été mis en place avec une start-up, Solinnov pour une expérimentation inédite sur Reims liée au logement sénior collectif, le projet Habitat Bienveillant. Onze logements vont bénéficier gratuitement pendant un an d’un dispositif pour le quotidien des personnes âgées, une solution d’aide à l’autonomie mixant sécurité, confort et économie d’énergie. Une opération lancée en mars dernier. » Enfin, dans cette politique de connectivité, le projet Konekti à Bezannes a démarré. « Il s’agit de maisons connectées avec en plus de la domo médecine avec la clinique Courlancy », conclut Alain Nicole. 1. Alain Nicole  : « le projet Konekti a démarré ». 2. L’une des deux maisons innovantes de Bezannes. 3. La seconde.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :