News Mag n°61 18 nov 2017
News Mag n°61 18 nov 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°61 de 18 nov 2017

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 13,4 Mo

  • Dans ce numéro : sénior et alors !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Vous recevez des propositions pour transformer votre baignoire en douche, pour faire installer un monte-escalier à votre domicile ou pour prévoir vos obsèques ? Pas de panique, ce genre d’offres arrivent dans les boîtes mails à partir de 40 ans… c’est dire si pour certains responsables marketing l’entrée dans la catégorie des seniors est précoce. C’est pourtant mal connaître cette frange de la population pour laquelle dynamisme et liberté sont les maîtres-mots. Mais comment est la vie après 60 ans ? Passage dans la catégorie « vétéran » (aujourd’hui nommée « master ») dans les compétitions sportives, Par Julie SIMON accès au tarif « senior » à la SNCF, échantillons de crème pour « peaux matures » déposés dans votre sac à la parfumerie  : difficile de passer outre ces petits signes. Mais à quel âge entre-t-on dans la catégorie des seniors ? Ce terme, très souvent employé ces dernières années pour qualifier une partie de la population, n’est pourtant pas très clair. Les profession- en couverture L’ÈRE DES « BOOMERS ». 2 nels de santé fixent le seuil d’entrée dans la dénomination « seniors » vers 70 ans. C’est en effet vers 73 ans en moyenne que survient le premier accident de santé sérieux. Pour les institutions publiques, ce serait entre 60 et 65 ans, lorsque le seuil d’accès à certaines prestations sociales est atteint. Pour les experts marketing, on tombe à 50 ans puisque, selon les différentes études, c’est à partir de cet âge que les comportements de consommation, initiés par des changements de vie, arrivent. Dans le milieu professionnel, on est aussi plutôt aux alentours de 50 ans, voire beaucoup moins selon les secteurs. Cette catégorie est cependant étudiée avec beaucoup d’intérêt et pour cause  : les seniors réalisent 48% des dépenses de consommation alors qu’ils ne représentent que 20% de la population. Et cette proportion tend à augmenter. Actuellement, un français sur 6 a plus de 65 ans ; en 2050, ce sera 1 sur 3. Les seniors ne sont cependant pas une classe homogène. On distingue en effet plusieurs groupes, dénommés différemment suivant les études. Ainsi les 50 – 65 ans vont être appelés les Baby Boomers, les 66-70 ans, les jeunes seniors, les 70-80 ans, les seniors et les 80-90 ans, les grands seniors. NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 4 1 Les premiers sont les enfants du « babyboom » de l’après-guerre. Si la moitié est encore en activité, ils sont environ 700 000 à arriver à la retraire chaque année. Les 65-75 ans sont qualifiés de « retraitésactifs ». Ils profitent de leur nouvelle vie et s’investissent beaucoup dans le domaine associatif ou au service de leur commune. Certains ont développé une nouvelle activité professionnelle à temps partiel, grâce notamment au statut de la micro-entreprise. Pour les plus de 75 ans, vont se poser les questions du logement et du recours aux entreprises de service à la personne. 65 ANS, RESSENTI 25 … À quel âge sommes nous donc des « vieux » ? Aux yeux des jeunes enfants, les plus de 30 ans en sont déjà ; pour les adolescents, ce sont leurs parents, et pour ceux-ci, la génération suivante. La notion est donc très subjective et liée au propre âge de celui qui répond à la question. Mais lorsqu’il s’agit de soi-même, à quel âge nous sentonsnous vieux ? À l’instar des températures indiquées par la météo, il faut distinguer l’âge réel de l’âge ressenti. Il y a en réalité trois notions de l’âge  : le physiologique, celui qui figure sur l’état civil, le social, celui que les autres nous donnent et le ressenti. Il s’agit donc de l’âge psychologique, celui que nous avons l’impression d’avoir. L’étude SIMM de KANTAR MEDIA mesure chaque année l’écart entre l’âge réel et l’âge ressenti afin de déterminer les modes de consommation des seniors. Car c’est bien notre ressenti qui va influer sur notre façon de consommer. Nous en sommes bien tous conscients  : l’âge perçu varie en fonction des jours mais également au cours d’une même journée. Au réveil, il peut s’alourdir de plusieurs dizaines d’années en fonction de la soirée de la veille… Il peut, à l’inverse, s’alléger d’autant suite à un compliment qui va nous booster. 1. Les « Boomers » cassent les codes et s’offrent une nouvelle jeunesse. 2. Si les jeux traditionnels sont toujours plébiscités, les jeux vidéo et en réseau n’ont plus de secret pour ces amateurs de nouvelles technologies. 3. Certaines entreprises n’hésitent plus à recourir aux compétences et à l’expérience des « seniors », mettant à mal le jeunisme ambiant.
3 « Dans les premières semaines, cela donne un peu le vertige  : quand vous avez été occupée tout le temps, vous ressentez comme un grand vide. Avant, vous avez l’habitude d’être très performante, de faire les choses rapidement pour ne pas perdre de temps… Aujourd’hui, je suis devenue la reine de la procrastination, je traîne, je reporte au lendemain et ça me rend malade. Ce n’est pas que je n’ai pas le temps, c’est l’absence de contrainte qui ne me pousse plus à faire les choses immédiatement. Mais je savoure cette liberté  : j’ai envie de faire plein de choses, j’ai plein de projets et en même temps, pour le moment, je ne veux pas me remettre dans un cadre, m’imposer des horaires. Je veux décider de mon emploi du temps, de mes activités, je veux être indépendante et être artisan de ma propre vie. C’est aussi la découverte d’une autre socialisation qui ne passe pas par le travail. Par ailleurs, il faut trouver son rythme de vie à deux. Avant, nous étions chacun pris par nos activités professionnelles ; maintenant, si nous voulons, nous sommes 24h/24 ensemble. C’est donc important de se garder des plages de liberté à chacun, des activités propres, pour ne pas être l’un avec l’autre en permanence. C’est un nouvel équilibre qui doit être trouvé. On regarde aussi Le Grand Est, naturellement. Retrouvez l’expo-photo LES MILIEUX HUMIDES DES RÉSERVES NATURELLES RÉGIONALES DU GRAND EST sur le stand de la Région Grand Est au COSEC du 16 au 19 novembre au Festival International de la photo animalière et de nature à Montier-en-Der www.grandest.fr NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ LE PETILLANT ‘ 2226-Insertion 130x195-News Mag-Montier en Der-2.indd 1 NEWS MAG 5 07/11/2017 13:49:48 I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E I Le sport peut être un bon moyen de se sentir plus jeune. On entend parfois les coureurs dire qu’ils ont retrouvé les jambes de « leurs vingt ans ». Au tout début d’une reprise sportive, on peut par contre avoir « l’agréable » sensation d’avoir 85 ans durant la séance, et environ 112 le lendemain matin… Mais quel que soit notre ressenti, il faut bien admettre que l’image des « seniors » s’est modifiée parce qu’ils ont eux-mêmes changé. Il suffit de regarder avec attention les événements qui les ciblent et les publicités pour les produits et services qui leur sont dédiées. Les acteurs choisis, les vêtements portés, les décors et les situations  : tout a été modifié. On voit de jeunes retraités, actifs, souriants et dynamiques. notre environnement différemment. Si nous avons des projets de voyages lointains, on apprend aussi à redécouvrir notre territoire. On savoure des coins à côté de chez soi qu’on ne voyait pas ou plus. On prend plus de temps pour nos proches également  : on accueille nos petits-enfants plus souvent, plus longtemps et je prends soin de mon papa qui vient juste de fêter ses 96 ans. On est finalement très occupé mais c’est nous qui choisissons de quelle façon ». Agnès, 62 ans, à la retraite depuis 6 mois.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :