News Mag n°57 23 sep 2017
News Mag n°57 23 sep 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°57 de 23 sep 2017

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 15,8 Mo

  • Dans ce numéro : style chic et tendances.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
salon du de reims les 678 OctObre parc des expOsitiOns 60 expOsants défilé de rObes en chOcOlat www.salOnchOcOlat-reims.fr suivez tOute l’actualité en partenariat avec allez-y en bus ! ligne 6 arrêt parc expositions Se réapproprier sa féminité grâce à la Boudoir School. Être dans la tendance, c’est davantage s’approprier la mode et l’intégrer à son style que de la suivre basiquement. Mais pour pouvoir jouer avec les tendances et créer son propre look, il faut se connaître et s’aimer pour avoir envie de se mettre en valeur. Une école existe aujourd’hui à Reims afin d’apprendre ou réapprendre les codes de la féminité. « Il y a aujourd’hui dans notre société une tendance forte qui se développe, notamment aux Etats-Unis et en Angleterre  : le « body positive ». On le voit sur les réseaux sociaux, avec des instagrammeuses qui ne cachent plus leurs petits bourrelets ou la cellulite ; d’autres encore montrent la réalité derrière les clichés. La tendance est donc à l’affirmation de soi, physiquement et mentalement. On apprend à se moquer comme on est, à s’accepter et à le revendiquer. Cela fait plusieurs années que je développe le burlesque à Reims et j’ai remarqué cette tendance. Les femmes ne viennent pas pour apprendre à s’effeuiller pour faire plaisir à leur mari, elles viennent pour avoir confiance en elles et reprendre leur place dans la société. Il y a un vrai culte du corps de la femme, de fortes injonctions pour qu’elle soit parfaite. Grâce aux cours d’effeuillage, nous leur offrons une bulle d’oxygène, un moyen de se réapproprier leur 4 Antoinette BOUDOIR, Directrice de la Boudoir School, école de féminité. NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ image. Au départ, ce sont des femmes timides, un peu renfermées et au bout de seulement un mois, on voit déjà les changements apparaître  : une nouvelle couleur de cheveux, des vêtements différents, plus de maquillage, … Nous ne sommes pas dans la caricature, l’idée est bien de faire fi des préjugés et de prendre soin de soi, pour soi. Lorsque j’ai constaté ces transformations, je me suis dis que nous pouvions aller plus loin. Nous avons voulu proposer dans notre École de la Féminité plusieurs cours, ateliers, afin de continuer dans cette dynamique. Nous l’avons imaginé comme un cocon, pour que toutes les femmes puissent se sentir en sécurité ici, à l’image de la bienveillance qui règne entre nous toutes. Nous proposons ainsi des cours « d’oriental vintage », avec Houria, de « Lady Style », avec Déborah Bourdon et aussi des « midi féminity ». Il s’agit de réapprendre à être féminine dans un environnement où les jugements sur le corps de la femme deviennent problématiques. Les femmes vont ainsi pour voir réapprendre le féminin au quotidien  : marcher avec des talons, se déplacer avec élégance,… Pour 2018, nous prévoyons de proposer d’autres disciplines comme le yoga-féminité ou encore de la sophrologie ». 4. La Boudoir School accueille les femmes en quête de féminité dans un écrin tout en douceur aux allures de cocon protecteur. 10
14-18, rue Condorcet 03 26 47 46 68 Reims Magnum Pour l'homme



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :