News Mag n°53 8 jui 2017
News Mag n°53 8 jui 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°53 de 8 jui 2017

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : l'été avec nos écrivains.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Quand l’antiquaire devient CRÉATEUR D’INTÉRIEUR Professionnel depuis 1985, sculpteur ébéniste de formation, Gérard Deban mesure l’évolution de son métier. L’antiquaire devient créateur d’intérieur et la décoration prend le pas sur la reconstitution. Installé au 27, rue Henri IV depuis un an, Gérard Deban constate une légère amélioration du Par Denis Barbier commerce car les travaux dans le quartier ont été un handicap pendant de longs mois. Mais la vie va reprendre son cours et l’antiquaire retrouvera sa clientèle. Mais le sculpteur ébéniste de formation constate surtout le changement intervenu ces dernières années dans son métier. « Il connaît une mutation importante à laquelle nous devons nous adapter. Il faut travailler différemment, sortir peut-être plus à l’extérieur », confie-t-il. C’est en 1985 qu’il franchit le pas. Même si son métier initial l’amène à restaurer des meubles anciens, le déclic arrive grâce à son père. « Il meublait sa maison de campagne et j’ai attrapé le virus. J’ai allié la restauration de mobilier avec cette passion pour l’antiquité et la brocante. Aujourd’hui j’achète et je vends surtout mais je restaure toujours », précise-t-il. L’année de son installation, il expose à la galerie Jamin. « Parallèlement, j’expose aux puces de Reims, aux Euro puces, à Saint- Ouen et sur des marchés internationaux comme Chartres ou Le Mans ainsi que les foires du Sud de la France l’été. » 1 Reims Une époque à laquelle la clientèle cherchait beaucoup à reconstituer une pièce dans un ensemble cohérent. Une salle à manger rustique, un salon Louis XV, une chambre à coucher Louis XVI ou Louis Philippe, chacun souhaitait que tout soit du même style. DESIGN ET DÉCORATION Aujourd’hui, tout a changé. « Il y a encore quelques demandes mais cela concerne plus un collectionneur par exemple. Ce que l’on remarque c’est une volonté de se sentir bien dans un intérieur avec beaucoup de liberté. C’est une envie de décoration, 2 de mélange de style, de mettre en place des meubles ou des objets coup de cœur. Même les clients qui aiment l’antiquité ne trouvent plus incongru de poser une sculpture contemporaine sur une commode galbée et d’avoir en fond un tableau contemporain. Cela peut être aussi un meuble design et une statue en bois ou un superbe vase ancien qui l’habille. Notre métier est de conseiller. À force de pratiquer le métier, nous avons un œil qui nous permet d’imaginer un intérieur, un ensemble. Et les styles sont diverses avec aussi le mobilier industriel. Nous devons proposer une ambiance. » Bien sûr, il faut toujours les connaissances. Elles s’acquièrent au fil des années. « J’apprécie de recevoir dans la boutique des collectionneurs, des passionnés, c’est alors un échange. Chacun apprend de l’autre. Ils sont souvent très pointus, c’est une richesse pour nous. » NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 18 3 Comme beaucoup de métiers, celui d’antiquaire évolue. Dans la boutique de Gérard Deban, des peintures, des sculptures, peutêtre moins de meubles qu’à une certaine époque et des objets de décoration, parfois détournés. « Nous avons désormais un métier de créateur d’ambiance. Et si la marchandise moyenne n’attire plus trop nos clients, celle de qualité est toujours prisée », conclut le professionnel. 4 1. Gérard Deban est un passionné avant tout 2. La sculpture est un élément de décoration apprécié. 3. La marchandise de qualité se vend toujours. 4. Les meubles se mélangent désormais avec d’autres objets de déco.
PARC LÉO LAGRANGE 19 h 30 > Défilé militaire 20 h 30 > Concert > CRIS CAB LAUREEN FARAUT (The Voice) IMAGINATION FEAT LEEE JOHN 23 h > Spectacle pyromélodique 23 h 30 à 1 h > Bal populaire avec l’orchestre Millenium www.reims-fetes.com JEUDI 13 JUILLET 2017 PROMENADES JEAN-LOUIS SCHNEITER Fête foraine Du jeudi 13 au lundi 17 juillet Tous les jours à partir de 14 h 30 Ville de Reims - Direction de la communication - Serge Decoster



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :