News Mag n°45 18 mar 2017
News Mag n°45 18 mar 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°45 de 18 mar 2017

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 16,5 Mo

  • Dans ce numéro : peintres d'ici...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Eau des Sacres, Eau Gothique et désormais Eau de Reims, Jean-Philippe Vidal décline trois des quatre Par Denis Barbier parfums qu’il a créé juste par amour pour sa ville d’adoption, par passion pour la cité des Sacres. Ce parisien construit son chemin avec un étonnement permanent quand il établit un bilan. D’abord, c’est un acteur, un homme de théâtre qui remercie ceux qui lui ont permis de vivre de cette passion depuis l’âge de 24 ans. « Je viens de terminer une tournée à l’étranger et bientôt, ce sera sur les planches de l’Odéon à Paris où j’ai deux productions. Ce sont de gros spectacles. Puis je vais jouer des pièces anglaises et enfin une pièce norvégienne. C’est surtout du théâtre contemporain », explique Jean- Philippe Vidal. Il découvre Reims grâce à Christian Schiaretti, directeur de la Comédie de Reims en 1993. « Je suis alors dans une équipe permanente. Je reste trois ans. J’apprécie la ville, ses habitants. Elle est facile à vivre, élégante, paisible. Et puis, je me rends compte qu’une partie de ma famille est originaire de Reims et d’Epernay, notamment une grand-mère. » Le théâtre l’amène ailleurs, pour des tournées, pour des pièces jouées de longs moments dans une autre ville. Mais il revient à Reims. « Je me dis que je peux apporter quelque chose. Je ne supporte plus que l’on dénigre la ville. Et un matin, je dis "Eau de Reims". L’idée est là, après, c’est autre chose. » LE MILLeSIUM CONCERT 1 SOPRANO NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 20 Reims La passion.. MISE EN FLACON Acteur, Jean-Philippe Vidal est rémois d’adoption. Une cité qu’il a appris à aimer avec passion. Pour lui rendre ce bonheur quotidien, il propose plusieurs parfums dont le dernier, l’Eau de Reims, est attendu. BERTRAND DUCHAUFOUR Du rêve à la réalité, il y a un pas qu’il souhaite franchir. « Un ami me dit que sa sœur connaissait un nez. Je le rencontre, ce n’est autre que Bertrand Duchaufour, quelqu’un de très connu. On se pose plein de questions et l’on se comprend. Il accepte de travailler avec moi », se réjouit-il. Mais la création d’un parfum coûte une fortune. « Rien que le dossier cosmétique pour les vérifications, ce sont 3 000 € . Alors, j’ai revendu mon appartement pour ces quatre parfums. Il faut acheter les essences, payer le fabricant, le conditionnement, le flacon, le packaging, c’est lourd. » Trois se retrouvent sur le marché. « Le premier, Eau des Sacres, est à base d’encens, d’ambre gris, de deux roses, de miel notamment. Eau Gothique est un parfum plus épicé. Ce parfum est aussi à base d’encens mais aussi de santal blanc et de 2 guimauve. Eau de Reims, qui sort en ce moment, propose des fleurs de vigne, de la craie… L’idée est de faire aimer Reims et le parfum est un produit d’appel. Je ne suis qu’un citoyen mais je veux mettre tout en œuvre pour promouvoir la ville ». Jean- Philippe Vidal raconte l’histoire qu’il veut mettre en flacon et le nez compose. Son métier d’acteur ne lui permet pas de mettre en place une vaste politique commerciale. « Je vais bénéficier d’un peu plus de temps. L’on trouve les parfums actuellement à l’Office de Tourisme à Reims, à la boutique Intemporelle ou aussi Reims Cathédrale, mais également à Paris et à Las Vegas. Je souhaite développer les ventes dans les hôtels de luxe rémois mais ailleurs aussi comme les villes jumelées avec Reims », conclut-il. 1. Jean-Philippe Vidal, rémois d’adoption. 2. Eau Gothique, l’une de ses quatre créations. Samedi 1er avril 2017 à 20h - 34/49 € - Placement mixte Pour accompagner la sortie de son nouvel album Everest, Soprano annonce son retour sur scène. « Le Diable ne s’habille plus en Prada » est le 1er extrait du 4 ème album à venir de Soprano intitulé « L’Everest ». Sur une ambiance trap teintée d’électro composée par Mej et Djaresma, le marseillais utilise ce procédé pour mettre le doigt sur les dérives du monde actuel.
du 11 au 25 mars NOS PièceS PréféréeS de la SaiSON Jusqu'À - 5 0% * OuVERTuRE EXCEPTIONNELLE LE DIMANCHE 19 MARs DE 11H À 19H GaLErIEs LaFaYETTE rEIms 33/45 ruE dE VEsLE - ParkInG CaThédraLE du LundI au VEndrEdI dE 9h30 à 19h30 LE samEdI dE 9h30 à 20h * Sur une sélection de produits signalés en magasin. Non cumulable avec certaines offres et avantages en cours. WEDNESDAY AgENcY - 44 gL 552 116 329 RcS PARIS - Photo NoN coNtRActuELLE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :