News Mag n°42 4 fév 2017
News Mag n°42 4 fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°42 de 4 fév 2017

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : fierté pour Maxence Muzaton.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
COMMENT L’AIDER À PRÉPARER SON ORIENTATION ? Aider efficacement son adolescent dans la préparation de son orientation, c’est être capable de l’épauler sans lui imposer ses choix ou projeter sur lui une vocation contrariée. Mais c’est en réalité bien plus que cela. Pour certains, cela va être un vrai travail de coaching sur le long terme pour l’aider à trouver sa voie. Le dialogue, la capacité d’écoute, la pédagogie mais aussi la capacité à le motiver, à l’orienter sans trop l’influencer vont être alors nécessaires. Et ce n’est parfois pas si simple… Quelles sont les questions à se poser pour aborder cette problématique de l’orientation avec sérénité ? tout d’abord, le conseil qui reviendra le plus souvent sera celui de l’anticipation. Plus l’on va tarder à se décider, plus les possibilités vont diminuer et plus l’orientation sera subie. Une des premières étapes est de faire le point sur ses goûts, ses ambitions, ses centres d’intérêt. Plusieurs tests en ligne sont disponibles (par exemple sur le site www.lesmetiers.net) et les Centres d’Information et d’Orientation (CIO) disposent également d’outils pour aider les adolescents à faire le point sur les domaines dans lesquels ils se sentent à l’aise. 11 MARS 2017 de 10h à 17h LYCÉE AGRICOLE DE RETHEL NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 8 2016 Pixem Asso  : DEJARDIN Steven - POTA Alexandra 6 En parallèle, il est important de faire le point en toute objectivité sur ses points forts et ses difficultés sur le plan scolaire. S’orienter vers une filière nécessitant des connaissances scientifiques solides alors que l’on a de grosses faiblesses en maths ou en S.V.T. (Sciences de la Vie et de la Terre) ne serait pas un choix judicieux. Il faut être conscient de ses capacités afin de ne pas se tromper et de choisir une filière en adéquation avec celles-ci. Une fois toutes ces données bien intégrées, l’étape essentielle est de s’informer, de se renseigner sur toutes les possibilités, les spécialités. Il faudra connaître la longueur des études, les débouchés, les conditions d’admission, si les filières sont saturées ou abordables, etc. Les CIO, mais aussi l’ensemble des professionnels de l’orientation dans les établissements et à l’extérieur pourront répondre à toutes les questions des collégiens – et de leurs parents. Il existe en outre beaucoup de documentation, de guides tel que celui édité par l’ONISEP « Après la 3 ème », téléchargeable gratuitement depuis leur site www.onisep.fr. De nombreuses ressources sont également disponibles sur le net permettant de se renseigner avec efficacité. Attention cependant à l’actualisation et à la véracité des informations  : il est préférable de consulter des sites référencés et reconnus dans le domaine comme l’ONISEP, l’Étudiant ou les sites institutionnels. NOS FORMATIONS 90% de réussite ! 4 ème 3 ème – DIMA CAP - Bac Pro Agricole CAP - Bac Pro Hippique Bac S – Bac techno Agronomie Vivant BTS Analyse et Conduite des Stratégies de l’Entreprise Agricole Licence pro AgroRessources et Environnement (avec l’Université de Reims) 2nde Générale option Hippologie Equitation Internat – Centre Equestre Accueil en mini-stage Lycée CFA de RETHEL Route de Novion - 08300 Rethel www.cense08.fr contact@cense08.fr 03 24 39 60 00
Les différents salons, les portes-ouvertes des écoles sont des dates à guetter. Les premiers offrent la possibilité de rencontrer plusieurs interlocuteurs sur un même site et de gagner du temps. Grâce aux secondes, vous pourrez « prendre le pouls » d’un établissement et comprendre parfaitement son fonctionnement.//7 Il est aussi important de ne pas se focaliser sur un seul parcours. Parfois, plusieurs voies mènent à un même métier. Le projet professionnel peut également évoluer au fur et à mesure. Il faut cependant être prudent avec les fameuses « passerelles » entre les filières. Dans les faits, elles ne sont pas si facilement accessibles et l’élève est parfois obligé de reprendre un cursus au tout début. Marie-Laure GELLOT, mère de deux adolescents de 15 et 17 ans. « Je connais les deux situations  : un enfant qui sait ce qu’il veut faire et un autre qui est un peu perdu face aux choix d’une filière. Pour l’un comme pour l’autre, il a fallu être proactif sur cette recherche. Il existe beaucoup d’informations sur l’orientation, sur les écoles, les parcours, mais il faut aller les chercher, elles ne viennent pas à nous. Les collèges organisent des réunions mais elles ont parfois lieu un peu tard par rapport aux portes-ouvertes de certains établissements. Le rôle du parent est vraiment important parce qu’il va consister à accompagner l’enfant, mais il va aussi falloir parfois beaucoup discuter pour trouver, ensemble, dans quel domaine il pourra s’épanouir. Cela peut prendre du temps, il faut anticiper les choses. Plus on anticipe et moins on risque de se retrouver face à une orientation imposée. Le stage de découverte de 3 ème est aussi très important  : il va permettre de confirmer une envie ou alors de réaliser que la réalité d’un métier ne correspond pas à l’enfant. » « L’apprentissage, c’est à la fois la pratique et la théorie. C’est-à-dire que l’on va au-delà de l’enseignement général  : nous sommes dans une logique d’apprentissage d’un métier, les élèves sont dans le concret. La formation se déroule en alternance au centre de formation et en entreprise. Aujourd’hui, on constate que 90% des diplômés de niveau 4, titulaires d’un CAP, ont un travail. Au bout de 5 ans de formation, on est donc pratiquement certains d’avoir accès à un emploi. C’est une vraie Michel BOULANT Président de Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat de la Marne. filière de réussite et les politiques commencent à l’intégrer comme telle. L’artisanat est créateur d’emplois. Ces filières ont longtemps souffert d’une image de choix par défaut, l’éducation nationale n’a pas forcément joué le jeu dans leur promotion, mais les choses changent, les mentalités commencent à évoluer et elles sont mieux valorisées. Tout est question de motivation, les jeunes choisissant l’apprentissage peuvent aller très loin. ». 6. Devenir chef est une voie très prisée par les jeunes. 7. Les filières pros ouvrent la voie à de nouvelles opportunités de réussite. NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 9 Une bourse, un logement ? Avec la demande en ligne, vous avez toutes les cartes en main € MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE, DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE BOURSES BOURSES € LOGEMENT € LOGEMENTS AIDES SPÉCIFIQUES du 15 janvier au 31 mai 2017 sur etudiant.gouv.fr www.crous-reims.fr Création graphique  : Mission de la communication du Cnous Décembre 2016



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :