News Mag n°41 21 jan 2017
News Mag n°41 21 jan 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°41 de 21 jan 2017

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 16,0 Mo

  • Dans ce numéro : réseau entreprises.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
RÉCEPTIONS TRAITEUR RESTAURANT SALONS L’ART DE RECEVOIR DANS UN LIEU UNIQUE au Parc d’Affaires TGV Reims-Bezannes Retrouvez nous sur > BertacchiRTS www.bertacchi.fr - 03.26.47.94.93 13 Rue Louis Neel - 51430 Bezannes RÉUNIONS - SÉMINAIRES REPAS DE GROUPE Privatisez votre salle au pied de la cathédrale SALLE DE 40 PERSONNES PAPERBOARD - ÉCRAN VIDÉO-PROJECTEUR ½ JOURNÉE OU JOURNÉE PAUSE CAFÉ - JUS DE FRUITS - MIGNARDISES REPAS EN SALLE PRIVÉE Nous contacter pour devis 03 26 47 46 32 reservation@cru-chanzy.fr restaurant - bar à champagne CRU CHANZY OUVERT TOUS LES JOURS SAUF MARDI SOIR ET MERCREDI 12 RUE CHANZY - REIMS www.cru-chanzy.fr Face à cette offre multiple, il convient de déterminer ses objectifs, ses envies et aussi ses besoins par rapport à son parcours professionnel. Certains sont gratuits, d’autres nécessitent une cotisation annuelle. Certains réseaux vont nous permettre de démarrer notre activité, d’autres de la développer et en parallèle, de progresser dans notre fonction. Il ne faut pas hésiter à tester, à prendre le pouls d’un réseau pour savoir si l’on s’y sent à l’aise ou non. Car si l’on s’y investit suffisamment, si l’on joue le jeu du réseau, celui-ci peut nous apporter énormément, en termes de business mais aussi et surtout de richesses des rencontres, des découvertes et d’ouverture. « Le CJD et un « vieux » mouvement, il a été créé en 1938. Il base sa philosophie sur le fait que le dirigeant doit progresser pour faire progresser son entreprise et les hommes qui y travaillent. L’idée est vraiment que, pour éviter que le dirigeant ne se sente seul, il puisse partager les mêmes valeurs, échanger sur des préoccupations communes. Nous comptons 50 membres au CJD Marne, 4 500 pour l’ensemble du réseau national ; cela correspond à 500 000 emplois. La philosophie du CJD s’articule autour de 5 piliers  : réfléchir, se former, expérimenter, s’engager et développer. Nous nous adressons aux PME et accueillons tous types de métiers. Les adhérents doivent être dirigeants, partageant les mêmes valeurs afin que naisse l’émulation. La vie de notre réseau s’articule autour d’une plénière mensuelle sur un sujet précis, par exemple les relations écolesentreprise, comment faire avancer les collaborateurs par le sport ou encore comprendre et manager la génération Y comme en avril prochain. Il existe aussi des commissions permettant de travailler en petits groupes sur des sujets précis tels que le bien-être du dirigeant, la stratégie, l’équilibre vie professionnelle-vie privée, etc. Des formations sont aussi proposées à l’ensemble de nos membres. C’est un endroit où l’on se sent bien, où l’on apprend, où l’on partage. » NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ Thomas BEAURAIN président Centre Jeunes Dirigeants (CJD) Marne. 10. L’Apéro-Entrepreneurs, organisé le premier jeudi du mois dans toute la France permet aux entrepreneurs de se rencontrer en toute convivialité. ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 12 10 « Le BNI est un vrai réseau d’affaires  : on vient au BNI pour faire du business et accroître son chiffre d’affaires. La philosophie du réseau est « qui donne, reçoit ». Pour être accepté au BNI, il faut pouvoir attester d’un bon réseau professionnel. Il n’y a pas de taille, de chiffre d’affaires ou de nombre de salariés minimum, c’est la capacité de recommandation qui compte. C’est donc accessible à de petites entreprises et très éclectique. Il y a au sein du BNI une vraie coopération  : chaque membre signe une charte où il s’engage à être la force commerciale des autres. Dès que nous sommes sollicités, le premier réflexe est de rechercher dans son réseau BNI si une personne peut répondre à la demande. Il faut vraiment être impliqué, on se réunit chaque semaine, de 7h à 8h30, toute l’année. Durant cette réunion, chacun a une minute pour présenter son activité, donner une information et demander éventuellement à être mis en relation avec quelqu’un. Nous devons également tenir un rendez-vous d’une heure en tête à tête avec un autre membre du BNI chaque mois. Cela permet de mieux comprendre les activités et ainsi d’être en mesure de les recommander de façon plus pertinente. C’est un réseau basé sur la confiance, il faut bien se connaître pour mieux se recommander. La gouvernance change tous les six mois, ce qui permet de donner une dynamique et que chacun soit impliqué. Il y a également des membres qui sont en charge du renouvellement. Si un membre n’est pas actif, c’est-à-dire s’il n’invite jamais personne, s’il reçoit des recommandations sans en donner, il peut ne pas être renouvelé. C’est un réseau qui nécessite une vraie implication. » Angélique GARNIER présidente BNI Reims Business.
11 Éric Vanden//12 13 LE CHAMPAGNE-ARDENNE BUSINESS CLUB, LE NOUVEAU RÉSEAU PROFESSIONNEL. Dernier né des clubs d’entreprises champardennais, le Champagne-Ardenne Business Club (CABC) a été créé fin 2016 par Dominique LEBRUN, premier franchisé de ce modèle imaginé dans le nord de la France il y a 3 ans. Il est accompagné dans cette initiative par Peggy LEOTY et Stéphanie VIOLETTE. Le CABC propose des rencontres mensuelles prenant la forme d'un déjeuner où chacun peut se présenter et promouvoir son secteur d’activité, tout en découvrant une personnalité invitée. « C’est un réseau ouvert aux chefs d’entreprise ou aux membres du comité de direction. L’objectif est de mettre en avant les savoir-faire de notre territoire. Avec l’arrivée de la Grande Région, il est important de ne pas perdre ses repères et de valoriser nos racines champardennaises. Les membres se répartissent entre 2/3 de donneurs d’ordres et 1/3 de prestataires de services. L’idée est de favoriser la transversalité entre tous les métiers. Les rencontres vont permettre de nouer des relations de business lors d’un déjeuner mensuel organisé autour d’un invité. Ce sont aussi des temps de respiration pour les chefs d’entreprise. Nous nous fixons un objectif de 120 à 150 membres pour garder une dimension à taille humaine. De vrais liens se créent déjà ; l’important est de proposer un endroit où les membres se sentent bien, qu’ils soient contents de se retrouver au CABC. C’est cette émulation que nous voulons créer. » Dominique LEBRUN Fondateur Champagne-Ardenne Business Club (CABC)/Éric Vanden Éric Vanden 11  : Des invités attentifs à la présentation de Nelson MONFORT. 12. Pour la première rencontre de l’année 2017, l’invité était Nelson MONFORT, célèbre journaliste sportif de France TV. 13  : Dominique LEBRUN, créateur du CAB, anime ces rencontres mensuelles. NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 13 Procédés Créateur d’espaces durables Aménagement de combles AVANT APRÈS 4 rue Nicolas Appert - 51 430 Tinqueux Tél  : 03 26 05 07 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :