News Mag n°33 24 sep 2016
News Mag n°33 24 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de 24 sep 2016

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle génération étudiante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Coopérative du Val d’Or PRÉPARATION DES VENDANGES, ON N’Y COUPE PAS ! Partout en Champagne, trois semaines à un mois avant les vendanges, c’est le branle-bas de combat dans les maisons, les coopératives. Lavage, préparation, travail administratif et surtout prélèvements dans les vignes pour définir la date pour chaque commune. À la coopérative vinicole du Val d’Or, les vendanges débutent seulement et déjà, chacun sait exactement ce qu’il doit faire. par Denis Barbier Mais ce moment privilégié où enfin c’est une année de labeur qui se concrétise par la maturité du raisin qu’il faut cueillir avant de le presser, c’est aussi l’aboutissement de plusieurs semaines de préparations. Et tout ne se passe pas dans les locaux de la coopérative. C’est surtout dans la vigne que la mobilisation s’effectue avec comme consigne de relever l’évolution du raisin dans un but ultime, trouver le meilleur jour pour débuter ces vendanges. À Avenay-Val d’Or comme ailleurs, il n’est pas question de se précipiter, la qualité du champagne pourrait en subir trop de conséquences fâcheuses. Et dans cette coopérative, c’est l’excellence qui est recherchée par plus de cent adhérents passionnés et respectueux du travail bien fait. « Depuis la dernière semaine d’août nous allons deux fois par semaine dans les vignes pour prendre des échantillons », explique le LE MILLeSIUM CONCERT 1 Avenay-Val-d’Or président Jean-Jacques Crucifix. « Nous prélevons dix grappes par parcelles. Pour avoir le reflet exacte d’une vigne, il faut prendre des grappes au pied et d’autres en haut mais aussi à droite et à gauche d’une route de vigne car l’exposition n’est pas la même. Et nous cueillons de belles grappes mais qui n’ont pas la même maturité », renchérit Romain Remion, responsable de la prise d’échantillons pour la coopérative. « Ensuite, l’Association Viticole Champenoise se réunit et les dates officielles sont décidées avec le CIVC ». Des dates très différentes d’une commune à l’autre parfois. Certaines années, des zones sont définies dans une même commune, pas cette année. NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 20 DEGRÉ ET ACIDITÉ 1. Le président vérifie la propreté d’une cuve pour le rouge. 2. Une préparation avant d’aller effectuer les prélèvements. 3. Des tuyaux de toutes les couleurs. KIDS UNITED Dimanche 15 janvier 2017 à 16h - Tarifs  : 39 € /59 € Esteban, Gabriel, Gloria, Nilusi, Erza et Carla forment les Kids United. Tandis que leur premier album caracole en tête des ventes depuis 2 mois (déjà triple-platine), c’est à guichets fermés qu’ils donneront leur tout premier concert sur la scène mythique de l’Olympia avant d’entamer une tournée à travers la France. Une partie des bénéfices de la vente de l’album et des concerts est reversée à l’UNICEF. 2 L’acte est donc primordial. « Il y a surtout deux choses importantes, le degré et l’acidité. Mais ces prélèvements permettent aussi de se rendre compte de l’état sanitaire, de la maturité, de la qualité du raisin », précise le président. L’acidité et le degré donnent l’indice de maturité. En aucun cas, cela permet d’anticiper sur la qualité du futur champagne. « Pour cela, il faut attendre le début de l’année et la dégustation des vins clairs ». Jean-Jacques Crucifix qui est mobilisé environ un mois avant cette date pour préparer la coopérative à accueillir les raisins. « Il faut aseptiser les cuves, les tuyaux, les pompes, les quais de réception, la machine à laver les caisses, les trois pressoirs de 8 000 kg… mais aussi faire réviser la balance. C’est aussi un gros travail administratif en amont comme répertorier toutes les données des coopérateurs ou vérifier s’il y a des changements de surface par exemple », conclut le président. 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :