News Mag n°33 24 sep 2016
News Mag n°33 24 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de 24 sep 2016

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 8,6 Mo

  • Dans ce numéro : la nouvelle génération étudiante.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Avec 40 millions de bouchons de champagne fabriqués chaque année dans la plus pure tradition et au moyen de par Denis Barbier machines anciennes sur son site rémois, Oller est à la fois honorée en étant reconnue comme Entreprise du Patrimoine Vivant, mais aussi par la fidélité des maisons de champagne les plus prestigieuses qui lui font confiance depuis des décennies pour boucher les plus belles bouteilles. Une reconnaissance qui se perpétue au fil des années grâce à une qualité toujours égale, un savoir-faire unique et un respect de la clientèle. « Au-delà de la fabrication, nos clients demandent aussi un service », précise Alexandre Marcoult, le nouveau directeur général, œnologue de formation qui était auparavant directeur commercial Champagne à l’Institut Œnologique de Champagne. Des bouchons dont la fabrication demande dix étapes. Certaines demandent un savoirfaire inégalé. « Le liège vient d’Espagne où il est produit. Pour le process, il y a le collage des rondelles, le chanfreinage… jusqu’à l’emballage. Mais l’une des étapes les plus importantes et le sniffing », égraine le directeur commercial, Patrice Excoffier. 1 Bouchons Oller L’EXCELLENCE DU PATRIMOINE VIVANT Oller est l’une des rares Entreprises du Patrimoine Vivant. Créée en 1892, elle est la seule fabrique de bouchons en France. Son secret de longévité repose sur l’excellence de sa production. Elle bouche les plus belles bouteilles de champagne. De l’excellence pour l’excellence. QUALITÉ Le sniffing est un moment très important pour garantir la qualité d’un bouchon. « Cela permet d’écarter les types de défauts qui ne sont d’ailleurs pas spécialement le goût de bouchon. Une fois marqués, les bouchons sont sniffés. Ils sont écartés quand il y a des odeurs de moisi, de cave, de terreau… La personne chargée de ce travail peut sentir jusqu’à 20 000 bouchons par jour », précise Pauline Bouché, responsable qualité. En revanche, pour la livraison, plus de risque pour le bouchon de prendre une odeur. « Nous livrons exclusivement en Champagne et nous faisons attention aux moyens de transport, des véhicules qui ne présentent pas d’odeur et surtout qui n’ont pas le temps de prendre l’humidité », confirme le directeur commercial. NEWS MAG I N F O - P E O P L E - T V - M A R N E ‘ ‘ NEWS MAG N F O - P E O P L E - T V - M A R N E LE PETILLANT ‘ 12 Reims 2 Ainsi, Oller est le seul fabricant français après le rachat de son concurrent Sibel en 2010. « Nous produisons sur notre site rémois, mais le groupe créé à Epernay en 1892 par le catalan Francisco Oller fabrique aussi en Espagne 200 millions de bouchons. Exclusivement pour les vins effervescents sauf le champagne. A Reims, nous travaillons à l’ancienne et nos cadences de fabrication n’ont rien de commun avec celles des autres sites, plus industrialisés. Notre objectif ici est bien de privilégier la qualité pour les marques les plus réputées. Nous recherchons la perfection. Pour les grosses bouteilles comme les Mathusalem, Jéroboam, notre bouchon n’a pas de partie agglomérée. C’est du très haute gamme », conclut Patrice Excoffier. 1. Alexandre Marcoult (à gauche), Pauline Bouché et Patrice Excoffier. 2. Le collage des rondelles sur les agglos. 3. 20 000 bouchons sont sniffés chaque jour, une garantie qualitative supplémentaire. 3
Pour fêter ses 4 ans votre restaurant s’est refait une beauté Nos spécialités  : Les Ravioles du Dauphiné gratinées au Grana Padano (AOP) Les Lamelles d’Encornets géants à la plancha à l’ail, tomates et persil Le Thon à la plancha, mi-cuit aux sésames La Fameuse burrata de la région des pouilles(mozza très crémeuse) Le Tigre qui pleure ou le pavé de rumsteck Le Pain Perdu brioché, caramel laitier et glace vanille La Pavlova aux fruits rouges du lundi au samedi  : 9h-15h 18h30-22h30 23, rue du Temple (Boulingrin) REIMS - 03 51 01 70 72



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :