News Mag n°102 28 sep 2019
News Mag n°102 28 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°102 de 28 sep 2019

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : SASU Société de Journaux Gratuits

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 10,9 Mo

  • Dans ce numéro : en mode automne-hiver.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Par Fabienne HUET En CHÂLONS Wakeboard Tournée à la demande de l’Office de Tourisme, la vidéo mettant en scène les atouts de Châlons fait le buzz. Elle dépoussière le genre avec de la vitesse, de l’action, pour une vision neuve et dépoussiérée du patrimoine de la ville. Attention ça décoiffe ! La vidéo a franchi la barre des 100 000 vues et des centaines de partages. Cette descente à pleine vitesse en wakeboard des cours d’eau de Châlons par un champion châlonnais de la discipline, n’a rien à envier aux vidéos signées par les plus grands noms pour vanter les destinations les plus « hype ». D’abord, le langage est international  : du sport, de l’action, de la vitesse, de la jeunesse. Ça pulse et donne une dimension esthétique et moderne de Châlons, un coup de projecteur sur une ville que l’on regarde tout à coup autrement. Pour Laurence Padiou, directrice de l’Office de Tourisme de Châlons, il n’était pas question de refaire une énième vidéo du patrimoine Châlonnais. C’est pourquoi elle a fait appel à Léo Ginailhac, réalisateur rémois. « J’avais bien aimé ses images de ski dans les vignes ». Une descente schuss de skieurs improbables, tractés ensuite dans le vignoble champenois. Capitole en Champagne SPECTACLE 1. Un sport de l’extrême Au cahier des charges, les seules contraintes à respecter étaient de travailler avec l’eau, élément important à Châlons avec le Mau et le Nau qui font le tour de la ville, et prendre le contrepied de la perception que le plus grand nombre a de Châlons-en-Champagne  : une ancienne cité administrative, un peu vieillotte et surannée. Trois jours de tournage - par 37°C fin juin - ont été nécessaires, en utilisant les dernières technologies pour les prises de vue  : drone, GoPro, caméra cinéma, caméra Slow-Motion, pour une communication colorée, dynamique, innovante, mettant en avant les talents marnais. De nombreux figurants ont participé à cette formidable aventure. La star de la vidéo, c’est l’eau, présente à chaque plan du film. Antoine Alliaux, wake-boarder professionnel habitué aux compétitions internationales, effectue ses cascades sur un mono-ski, entre skate-board et snow-board. Les figures et sauts à pleine vitesse permettent d’admirer le patrimoine châlonnais dans son sillage, sur un rythme haletant. Il s’élance au-dessus d’une barque, CASSE-NOISETTE MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019 - 20H. TARIFS  : 39 € ⁄ 59 € Un chef d’oeuvre du ballet classique, interprété par des artistes du Saint-Pétersbourg Ballet et accompagnés d’un orchestre. Des décors magiques, des costumes somptueux… un spectacle incontournable à voir et à revoir. I 16 passe sous les galeries souterraines, descend une rampe d’escalier, le tout à un rythme effréné. Il ne ralentit jamais. Touche d’humour, à la fin, le wake-boarder arrose dans une dernière glissade, un couple en train de déguster une coupe de champagne au bord de l’eau. Vous les avez reconnus ? Il s’agit de Laurence Padiou et du réalisateur, Léo Ginailhac. La classe. 2. 1. La vidéo a été présentée sur le stand de la ville et de la Communauté d’agglomération Office de tourisme à la foire de Châlons, financement 50%/50% par l’Office de Tourisme de Châlons et L’Agence de Développement Touristique de la Marne. Cyrille Beudot. 2. Le réalisateur rémois Léo Ginailhac. Cyrille Beudot.
Odette Réguron-Garrigues est un professeur « qui n’a fait que passer à Epernay » rappelle Pierre Marandon, adjoint au maire à la Jeunesse et aux Sports. Mais son nom reste synonyme de générosité. « Nous savons peu de choses à son sujet, mais elle a dû en tout cas garder un bon souvenir d’Epernay, car elle a légué 344 000 € à la ville à sa mort » poursuit-il. C’est le legs le plus important que celle-ci ait reçu. Odette Réguron-Garrigues a chargé la municipalité de mettre en place cette bourse avec des critères bien définis. Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 26 ans au 1er octobre de l’année en cours, être en deuxième année d’études, résider à Epernay même si les études sont effectuées ailleurs, ne pas avoir redoublé. Un critère a été ajouté par rapport au niveau de ressources, « l’impôt sur le revenu, ligne 14 de l’avis, ne doit pas dépasser 900 €  » prévient Pierre Marandon. Muriel Marcuzzi a relevé que depuis 2003, 500 jeunes étudiants méritants ont bénéficié de cette bourse, soit 803 bourses accordées, certains bénéficiaires l’ayant reçue plusieurs années de suite, pour des sommes allant de 330 € à 780 € maximum/an. Cela peut paraître peu, mais pour payer des trajets, loyers, livres, c’est un apport indéniable. Les filières BTS, DUT sont LE MILLeSIUM CONCERT 1. Par Fabienne HUET Bourse I 17 EPERNAY d’études Depuis 2003, Odette Réguron-Garrigues, ancien professeur, a permis d’accorder 803 bourses d’études à 500 étudiants « méritants » sparnaciens grâce à son legs. C’est le moment de s’inscrire, jusqu’au 18 octobre dernier délai pour en profiter. aussi concernées et les bourses sont reconductibles pour les cursus jusqu’à bac + 9. Exceptionnel a commission peut aussi attri- une bourse exception- « Lbuer nelle » précise la directrice du PIJ. Si un des critères n’est pas conforme, sachez que vous pouvez argumenter, plaider votre cause dans l’espace réservé à cet effet, dans le dossier de candidature. « L’an dernier, 46 dossiers ont été déposés, ils ont tous été acceptés » signale Muriel Marcuzzi. « Il y a très peu de rejet ». 28 300 € ont été attribués. Avantage de cette bourse, elle n’interfère pas dans l’attribution d’autres aides et allocations qui ANGÈLE - BROL TOUR peuvent donc se cumuler. Et il reste encore de l’argent de cet héritage, de quoi assurer cette bourse de nombreuses années, assure Paul Marandon. « Il alimente d’ailleurs aussi la Médiathèque en ce qui concerne les ouvrages pour les étudiants. » Les dossiers en téléchargement ou au PIJ sont à déposer au PIJ, 5 place Bernard Stasi avant le vendredi 18 octobre. La commission d’attribution se réunira le lundi 4 novembre, puis les bourses seront comme chaque fois validées par le conseil municipal, le 18 novembre. Un beau cadeau de Noël ! 1. Des bourses pour les étudiants sparnaciens. 2. Muriel Marcuzzi du PIJ, Pierre Marandon adjoint Jeunesse et Sports et Mickaël Dejoix directeur jeunesse et centres sociaux. MERCREDI 6 NOVEMBRE 2019 - 20 H. TARIFS  : 34 € ⁄ 44 € Au croisement de Rihanna, de Lily Allen et de la Schtroumpfette, on trouve Angèle. Voix de velours, timbre désinvolte, la jeune bruxelloise écrit ses textes dans un langage hyper contemporain où l’anodin côtoie l’existentiel et le trivial, la poésie. 2.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :