New London n°9 oct/nov/déc 2010
New London n°9 oct/nov/déc 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de oct/nov/déc 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 205) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 5,3 Mo

  • Dans ce numéro : mordus de shopping, Londres vous attend.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Fashion is the message Bijoux en corde, vendeurs fantômes et smokings de chantier… A New London, on trouve de tout dans les concept stores, surtout quand on ne sait pas ce qu’on cherche. L’esprit de Vivienne Westwood et Malcolm McLaren est toujours d’actualité. par Valeria Costa-K. SEX pourrait être l’ancêtre du concept store londonien. La miniboutique, ouverte en 1974 à Chelsea par Malcolm McLaren et Vivienne Westwood, vendait toutes sortes d’objets ayant le scandale ou le punk pour dénominateur commun. Outillage SM, fringues, textes érotiques ? Bonne pioche ! Le bonheur pour qui voulait s’acheter le lifestyle de Johnny Rotten, ou le croiser. Le tout dans un décor spectaculaire. A la même époque, la marque Joseph installe un café au milieu du magasin éponyme où il vend une sélection de jeunes créateurs – le concept store fait ses premiers pas. On prend l’idée et on recommence, le punk en moins : en Europe, les années 90 voient fleurir les magasins proposant une sélection d’objets et de marques dans un cadre travaillé. Corso Como à Milan, Colette à Paris, bientôt le modèle se propage à Londres. Fini le cauchemar des grands magasins, adieu la foule. L’atmosphère est calme, raffinée... Parcourez les concepts stores londoniens pour tout savoir sur les tendances non encore advenues du futur. Voici notre petit best of. Pour les nostalgiques de SEX, rendez-vous au 430 King’s Road. Le couple punk rouvre la boutique en 1980 sous le nom World’s End, à l’occasion du lancement de la collection « Pirate ». Les aiguilles de l’horloge surmontant la vitrine tournent à l’envers, le sol est drôlement penché : vous êtes à l’intérieur du cerveau de Dame Westwood et dans l’un des postes avancés de son empire. www.viviennewestwood.com 10 NEW LONDON N°9 Au 350 de la même rue, The Shop at Bluebird occupe un immense bâtiment Arts déco (qui abritait le Bluebird Food Market) et fait partie de ces cabinets de curiosités design où l’on pourrait passer la journée. La femme moderne s’y achète une robe Erdrem, des cosmétiques haut de gamme en vente exclusive au shop, un mag, de la musique, peut-être quelques chaises, avant de se prélasser au spa et d’aller voir une expo, le tout sans quitter les lieux. Son mec fait – presque – pareil. Cool. www.theshopatbluebird.com Tout près de Green Park, Dover Street Market est LE concept store londonien, imaginé par Rei Kawakubo, la créatrice de Comme des garçons. Non, il n’y a pas qu’un étage mais cinq. Oui, il y a des animaux empaillés. Oui, ce vendeur vient de vous ignorer. Mais tout l’univers de « Comme des » est représenté, ainsi que les plus grands créateurs, et l’on trouvera du vintage, du streetwear, des objets pour la maison Labour and Wait (acheter plat à lasagnes en émail crème si impossible d’acheter du Lanvin…). L’intelligence de Rei imprègne les lieux et déteint sur les visiteurs dans une vibration sacrée. www.doverstreetmarket.com Situé à Notting Hill, tout près du marché de Portobello, Couverture & The Garbstore (situé au 188 Kensington Park Road) est né du désir d’un couple : chacun voulait ouvrir son espace et ils ont fini par le faire ensemble, lançant ce magasin dédié à la femme et à l’homme. On y trouve des marques pour femme comme Rachel Comey ou Minä Perhonen, une ligne masculine inspirée par le workwear, des meubles, du vintage, et des vêtements pour kids tellement jolis qu’ils donnent envie d’avoir des enfants pour pouvoir leur acheter des vêtements. www.couverture.co.uk Nouveau venu parmi les concept stores, Darkroom s’amuse à mélanger la mode et le design d’intérieur. Cette écharpe est-elle une couverture ? Et que penser de ces bijoux en corde ? Ils ont déclaré l’été 2010 été africain et présenté une merveilleuse sélection d’accessoires. Chambre noire à surveiller intensément dès qu’on passe dans les environs de Russel Square en quête de beauté. www.darkroomlondon.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 1New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 2-3New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 4-5New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 6-7New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 8-9New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 10-11New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 12-13New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 14-15New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 16-17New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 18-19New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 20-21New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 22-23New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 24-25New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 26-27New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 28-29New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 30-31New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 32-33New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 34-35New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 36-37New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 38-39New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 40-41New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 42-43New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 44-45New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 46-47New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 48-49New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 50-51New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 52-53New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 54-55New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 56-57New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 58-59New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 60-61New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 62-63New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 64-65New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 66-67New London numéro 9 oct/nov/déc 2010 Page 68