New London n°5 oct/nov/déc 2009
New London n°5 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : bienvenue dans la ville la plus mondiale du monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
NEW BRIT Gin-tisane, l’apéro à la petite cuillère… 1601, les ordres de la reine Elizabeth I à l’équipage de Sir James Lancaster sont formels : conquérir les Indes et transformer le thé en or. L’expédition donnera naissance à la légendaire Compagnie des Indes Anglaises, pierre angulaire du futur Empire colonial britannique. 2009, Gerry Calabrese, le roi du cocktail acrobatique, transforme le « 5pm cream tea » de mamie en non-stop tea party. Les jolies tasses en porcelaine de Chine accueillent désormais un Lady Grey d’un genre nouveau : London Gin, jus de citron et sirop d’EarlGrey. Le « Hiccup Tea », c’est tous les jours sur réservation au Hoxton Pony, Shoreditch. CB 104-108 Curtain Rd, EC2. +44 (0)207 613 2844. www.thehoxtonpony.com Floris London, a débarqué à Londres de son île natale de Minorque en 1730 pour y chercher fortune. S’installant sur Jermyn Street, il décide de créer des fragrances lui rappelant les arômes et les sensations de sa jeunesse méditerranéenne. Un succès immédiat et une clientèle des plus raffinée ! Gérée par la huitième génération, l’entreprise est désormais d’envergure mondiale et est présente dans les enseignes et les hôtels les plus luxueux. Ses créations olfactives sont prisées par le plus fin limier : Ian Fleming, le créateur de James Bond, portait toujours le Floris No. 89. Alors en manque d’ego, allez faire un tour à la maison-mère et offrez vous une de leurs dernières créations ! Soho 7 Liberty Great Marlborough Street, W1 + 44 (O) 20 7573 9645 Lun-sam 10h-21h, dim 11h30-18h. www.liberty.co.uk OXFORD CIRCUS Fondé en 1875 par Arthur Lasenby Liberty, ce grand magasin surprend à première vue par son édifiante façade de style « Tudor ». La volonté de l’époque était de proposer la fine fleur des produits importés des colonies britanniques. Surfant sur la vague de l’Art Nouveau, Liberty s’est développé en fabriquant des étoffes proches du mouvement artistique Art & Crafts. Aujourd’hui, ce lieu est incontournable pour tout esthète initié. Un temple du luxe multimarques sur quatre étages, allant du parfum aux souliers, en passant par 62 NEW LONDON N°5 la maroquinerie, et même de la vaisselle. Au dernier étage, une mention spéciale au choix du mobilier, qu’il soit de designers réputés ou vintage. 8 The Great Frog 10 Ganton Street, W1 + 44 (O) 20 7439 9357 Lun-sam 10h30-18h30, dim 13h-17h. www.thegreatfroglondon.com OXFORD CIRCUS Qui a dit que le rock’n roll était mort ? Parce que la bijouterie The Great Frog célèbre sa résurrection depuis 1972 ! Fidèles adorateurs de la tête de mort, voilà de quoi ravir votre goût immodéré. Fabriquées artisanalement dans l’atelier-boutique de Soho, vous trouverez un large choix de skull rings dont l’impressionnante bague sertie de crystaux Swarovski rouges, verts, ou noirs. Un temple dédié au crâne argenté dont le succès est relayé par Metallica, Iron Maiden, Aerosmith, Pete Doherty et Alice Dellal. La fameuse grenouille a même traversé la Manche pour une première collaboration destinée aux rock’n’roll lovers avec la jeune marque The Kooples. Grande classe. Piccadilly 9 Burlington Arcade Burlington Area, W1 + 44 (O) 20 7630 1411 Lun-ven 09h30-17h30, sam 10h-18h. www.burlington-arcade.co.uk GREEN PARK Si vous arpentez Piccadilly Street, un détour par Burlington Arcade s’impose. Construite en 1819, cette galerie marchande exhale un doux parfum d’éternité. Jalonnée de bou tiques prestigieuses, c’est la plus cossue de la capitale pour ses arcades majestueuses, ses devantures aux bois sombres et ses gardiens du temple, The Beadles (à ne pas confondre avec les quatre garçons dans le vent). En effet, ces hommes vêtus de redingotes et de chapeaux hauts de forme font battre le cœur de la galerie. Sans eux, l’âme du passage ne peut se transmettre, car ils incarnent le patrimoine vivant de Burlington Arcade. 10 Fortnum & Mason 181 Piccadilly, W1 + 44 (O) 20 7734 8040 Lun-sam 10h-20h, dim 12h-18h. www.fortnumandmason.com PICCADILLY CIRCUS Depuis 300 ans, le temple du luxe fondé en 1707 par William Fortnum et Hugh Mason pérennise un savoirfaire inégalé. Vous y trouverez des thés, cafés, pâtisseries, sucreries, confitures et chocolats, qui combleront vos papilles gourmandes. Pour marquer dignement trois siècles d’existence de bons et loyaux services, le grand magasin a sélectionné la fine fleur des produits les plus raffinés en édition limitée. Lors des ateliers, visites et démonstrations, vous découvrirez ses abeilles, élevées sur le toit du grand magasin, et les secrets de ses cuisines. La gourmandise poussée à son paro - xysme, avec six restaurants sur les quatre étages du department store. est The City 11 F. Flittner Barbers 86 Moorgate, EC2 + 44 (O) 20 7606 4750 Lun-ven 08h-18h, mar 08h-18h30 sans RDV. www.fflittner.com MOORGATE Et si l’envie vous prenait, sur un coup de tête, d’aller chez le coiffeur ? Alors, rendez-vous chez Flittner, une adresse qui ne manquera pas de vous surpren-
dre. La maison existe depuis 1904, le décor semble comme gravé dans le marbre : deux rangées de fauteuils inclinables en cuir surplombés par les numéros indiquant votre place, des miroirs et des étagères en bois, une vieille horloge… Ici, l’équipe compétante pratique des basic cuts et, pour les plus téméraires, des coupes modern style. Un service de barbier est également proposé et tous les soins du cheveu sont fournis par Taylors of Old Bond St., Kent ou Fudge. Tower Hill 12 Tower of London HM Tower of London, EC3 +44 (0) 84 4482 7777 Mar-sam 09h-17h30, dim-lun 10h- 17h30. £17. www.hrp.org.uk/TowerofLondon TOWER HILL Amateurs d’histoire britannique, la Tour de Londres vous donnera la chair de poule ! Située au bord de la Tamise, cette gigantesque forteresse a servi d’arsenal, de palais, de trésorerie ou encore de prison. Vous y découvrirez tout le folklore anglais à travers les joyaux de la couronne ainsi qu’un vestige de la muraille romaine construite par l’empereur Claude. Le fantôme d’Anne Boleyn, décapitée sur ordre de son mari le roi Henry VIII, y rôderait encore… Cette année, Londres fête les cinq cents ans du couronnement de celui qu’on surnomme Barbe-Bleue. À cette occasion la Tour de Londres vient de rassembler une exposition sur son style. ouest Ladbroke Grove 13 Kensal Green Cemetery Harrow Road, W10 + 44 (O) 20 8969 0152 Lun-sam 09h-18h, dim 10h-18h. www.kensalgreencemetery.com KENSAL GREEN À court d’idées pour une ballade peu orthodoxe en plein cœur de Londres ? Sortez donc des sentiers battus en allant visiter… un cimetière ! En 1821, George Frederick Caden, avocat inspiré par sa visite au Père Lachaise, eut l’idée de construire un cimetière dont la faune et la flore occupent une place prépondérante dans le paysage. Une nature luxuriante gagne au fil des siècles les tombes. Renards, écureuils, abeilles et papillons ont aussi investi les lieux. Immanquable par sa taille impressionnante, la chapelle anglicane, dont les catacombes sont accessibles, mérite le détour. Des visites accompagnées sont ouvertes au public tous les dimanches de mars à octobre. nord Hampstead 14 Kenwood House Hampstead Lane, NW3 + 44 (O) 20 8348 1286 Lun-dim 11h30-16h. GOLDERS GREEN Quittez la folie citadine pour ce havre de paix. Au détour d’une allée du parc d’Hampstead Heath et de sa vue panoramique sur Londres, Kenwood House est une bâtisse à l’architecture et aux intérieurs somptueux. Offert en 1925 à l’État par Lord Iveagh, héritier de la famille Guinness, le manoir comprend une collection prestigieuse de toiles de Turner, Reynolds, Vermeer, Gainsborough, Rembrandt. Pour vous res sourcer à la fin de votre visite, passez par le Brew House Café, une cafétéria typiquement anglaise, et n’hésitez pas à vous égarer dans les bois. SUD Southwark 15 Borough Market 8 Southwark Street, SE1 + 44 (O) 20 7407 1002 Jeu 11h-17h, ven 12h-18h, sam 09h-16h. www.boroughmarket.org.uk LONDON BRIDGE Qui a dit que l’Angleterre n’était pas un repaire gastronomique ? Installé depuis 250 ans à proximité des quais de South Bank, Borough Market est le plus ancien marché alimentaire de Londres. Sous les voies ferrées ou les halles, les promeneurs déambulent et créent leur menu du jour dans les différents stands. Incontournable, Maria’s Market Café et ses sandwiches steak-roquette-champignons, ou encore Shellseekers, où l’on peut déguster des Saint-Jacques grillées avec du bacon… Une balade culinaire à ciel ouvert, à compléter si l’on veut en achetant le cookbook de Borough Market, vendu au marché pour £19,99. South Bank 16 Old Vic Theatre The Cut, SE1 +44 (0) 870 060 6628 www.oldvictheatre.com WATERLOO Être ou ne pas être le théâtre le plus ancien du Royaume-Uni, là n’est pas la question. Car l’Old Vic Theatre plaide activement sa noble cause depuis 1818. Son influence en matière de dramaturgie continue de séduire autant les metteurs en scène que les spectateurs. Qui plus est, le théâtre accueille la plus prestigieuse école de comédiens, la Bristol Shakespeare Company. D’illustres pièces classiques y sont présentées telles que « Othello », « Hamlet », ou « Roméo et Juliette », mais ne vous méprenez pas ! Un souffle de modernité habite désormais les lieux. L’acteur Kevin Spacey, à la direction artistique, laisse une bonne place aux registres plus contemporains. New Londontips Immortalisés par Charles Dickens, les prêteurs sur gage à Londres sont pure tradition, surtout en temps de crise. Alors n’hésitez pas : en peine d’argent dans la capitale d’outre Manche mais armé d’une Rolex, filez directement chez Nikolas Michael, le premier prêteur sur gage à avoir pignon sur rue au cœur de la City. 176 Bishopsgate, EC2. www.nikolasmichael.co.uk 63 NEW LONDON N°5 NEW BRIT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 1New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 2-3New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 4-5New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 6-7New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 8-9New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 10-11New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 12-13New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 14-15New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 16-17New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 18-19New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 20-21New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 22-23New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 24-25New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 26-27New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 28-29New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 30-31New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 32-33New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 34-35New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 36-37New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 38-39New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 40-41New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 42-43New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 44-45New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 46-47New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 48-49New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 50-51New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 52-53New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 54-55New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 56-57New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 58-59New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 60-61New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 62-63New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 64-65New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 66-67New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 68