New London n°5 oct/nov/déc 2009
New London n°5 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : bienvenue dans la ville la plus mondiale du monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
NEW BRIT Des têtes de mort artisanales et un antiquaire du rock’n roll… A New London, les New Brits remixent la modernité avec une grosse pointe de tradition. Les églises sont électro, le parfumeur de James Bond parfume toujours. Et même les frères Baldwin vendent des jouets anciens… Maharaja Sir Sri Krishnaraja Wodiyar IV Bahadur of Mysore, 1906 K Keshavayya. V&A Images (Voir page 50).
CENTRE Covent Garden 1 Twinings and Co 216 The Strand, WC2 + 44 (O) 20 7353 3511 Lun-ven 09h-17h, sam 10h-16h. www.twinings.co.uk TEMPLE Où aurait pu s’établir la première boutique Twinings and Co ailleurs qu’en face de la Royal Courts of Justice ? Comme dans une compétition, les deux plus grandes institutions exposent chacune fièrement les portraits de leurs membres les plus illustres. Dès 1706, en ouvrant sa boutique à cet emplacement, Twinings fut l’un des premiers à faire découvrir le thé, cette boisson exotique venue des Indes. Le succès fut immédiat et le tea time devint un rituel de rigueur dans la haute société. Depuis, le thé est, au même titre que la bière, devenu un breuvage national. Et même si après 300 ans Twinings and Co reste fidèle à son arôme d’origine, il s’évertue sans cesse à créer de nouvelles saveurs. Il propose même aujourd’hui du café : ouverture des frontières oblige ! 2 Benjamin Pollock’s Toyshop 44 The Market, WC2 + 44 (O) 20 7379 7866 Lun-sam 10h30-18h, dim 11h-16h. www.pollocks-coventgarden.co.uk COVENT GARDEN Ce minuscule écrin situé en plein cœur de Covent Garden réserve bien des surprises. Émerveillement garanti une fois la porte de Benjamin Pollock’s Toyshop franchie, vos yeux ébahis découvriront des jouets traditionnels par centaines. Poupées russes, toupies, marionnettes et robots de fer vous feront retomber en enfance. Cet amour pour le jouet ancien est l’initiative de Benjamin Pollock, artisan espiègle qui œuvrait pour les théâtres. Reprise par l’acteur Peter Baldwin et son frère Christopher, cette boutique baroque enchante les petits comme les grands. Mention spéciale aux jouets Jack-in-the-Box, et aux cartes en trois dimensions illustrant des scènes de théâtre. À rapporter impérativement dans vos bagages ! Bloomsbury 3 James Smith & Sons Umbrella Shop 53 New Oxford Street, WC1 +44 (0) 20 7836 4731 Lun-jeu 09h30-17h15, sam 10h-17h15. www.james-smith.co.uk TOTTENHAM COURT ROAD Le parapluie, paraît-il, se serait déployé pour la première fois il y a 3 400 ans en Mésopotamie. Allez savoir ! Pourtant les plus connus restent ceux de Cherbourg (immortalisés par Jacques Demy), le port desservant la pointe de la Presqu’île du Cotentin où tous les nourrissons viennent au monde chapeautés d’un sombrero aux larges bords renforcés de baleines afin de les protéger du crachin de la Hague ! Les Normands et Anglais ne sont pas cousins pour rien : victimes les uns commes les autres d’une bruine incessante. James Smith fonda alors le célèbre James Smith & Sons Umbrella Shop en 1830. Installée dans un premier temps sur Foubert Street pour ensuite s’établir sur New Oxford Street, la boutique conserve encore l’original des accessoires conçus et réalisés par le maître artisan. Véritable institution, les parapluies de Mr Smith s’ouvrent dans le monde entier et pas seulement pour cause de pluie diluvienne mais aussi pour le bristish and quality style ! Trafalgar Square 4 St Martin-inthe-Fields Church Trafalgar Square, WC2 + 44 (0) 20 7766 1100 www.stmartin-in-the-fields.org TRAFALGAR SQUARE Une église s’ouvrant à toutes les communautés et qui ne s’en tient pas uniquement à la « sacro-sainte » messe dominicale et aux cérémonies religieuses est une chose rare et surprenante. Allez donc faire un tour à Trafalgar Square et pénétrez dans l’enceinte de St Martin-in-the-Fields Church. Rénové de la chaire à la crypte, ce lieu de culte propose une quantité de services et de divertissements. Lieu très prisé des sans-abris trouvant ici refuge et piliers, les voûtes hébergent également un café restaurant au menu abondant et abordable. Accueillant depuis 1726 les plus grands compositeurs dont Mozart ou Haendel, le lieu perpétue sa vocation en offrant une salle de répétition et en proposant régulièrement des festivals et des concerts allant du Jazz à l’Électro, ici pas de sectarisme ! St James’s 5 Bates The Hatter 21A Jermyn Street, SW1 + 44 (O) 20 7734 2722 Lun-ven 09h-17h, sam 09h-16h, fermé de 13h à 14h. www.bates-hats.co.uk PICCADILLY CIRCUS Voilà un homme qui pensait aux codes de l’élégance masculine ! Il y a 100 ans, Edward Bates a eu l’idée de génie de fonder cette boutique dont la particularité réside dans le commerce de chapeaux. Et ici, des chapeaux, il y en a pour toutes les occasions. Un florilège de panamas pour vos excursions, des chapeaux en tweed dont le fameux « Deerstalker », qui vous transformeront en détective privé – période Jack l’Éventreur – en un coup de tête, des chapeaux de pêche et de chasse. Le « Gatsby cap » et le « Rally cap », les spécialités de la maison, vous donneront des allures de riche héritier à l’élégance indiscutable. 6 Floris London 89 Jermyn Street, SW1 +44 (0) 845 702 3239 Lun-ven 09h30-18h, sam 10h-18h. www.florislondon.com PICCADILLY CIRCUS Juan Famenias Floris, fondateur de 61 NEW LONDON N°5 NEW BRIT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 1New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 2-3New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 4-5New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 6-7New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 8-9New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 10-11New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 12-13New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 14-15New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 16-17New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 18-19New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 20-21New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 22-23New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 24-25New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 26-27New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 28-29New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 30-31New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 32-33New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 34-35New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 36-37New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 38-39New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 40-41New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 42-43New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 44-45New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 46-47New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 48-49New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 50-51New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 52-53New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 54-55New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 56-57New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 58-59New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 60-61New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 62-63New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 64-65New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 66-67New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 68