New London n°5 oct/nov/déc 2009
New London n°5 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : bienvenue dans la ville la plus mondiale du monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
NEW MODE accessibles à toutes les bourses et à la pointe des tendances. Qui a dit que la mode était réservée aux riches ? est Shoreditch 8 A Child of the Jago 10 Great Eastern Street, EC2 + 44 (0) 20 7377 8694 Lun-sam 11h-19h. www.childofthejago.blogspot.com OLD STREET Quand Joe Corre, le fils prodige de Vivienne Westwood et Malcom McLaren, s’attaque à la mode masculine, cela donne « Terrorist Clothing ». Une marque pour les hommes certes, mais pas n’importe lesquels. Grands esprits de la contre-culture et pirates de l’information feront désormais la révolution vêtus de hoodies de cashmere écossais, dont l’imprimé « Apache » est l’icône de la maison. Et que ceux qui n’en ont pas les moyens, la boutique aux allures de saloon victorien vaut quand même le détour. Vous pourrez vous y procurer « The Daily Terror », un gratuit militant et intelligent. 9 Bordello London 55 Great Eastern St., EC2 + 44 (0) 20 7503 3334 TLJ 11h-18h. www.bordello-london.com OLD STREET Le tout dernier spot en vue des belles de Shoreditch se présente sous la forme d’une chambre à coucher victorienne : parquet noir, lit en bois de chêne, canapé de velours rouge, chapeaux à plumes, lustres en cristal, coupes de champagne et porcelaine… Ici tout est à vendre et vous pourrez tout y acheter, du lit à la nuisette. Un nouveau concept qui allie brocante et froufrous. Niveau lingerie, vous aurez le choix entre cabaret sauvage, avec les satins noir et rouge de The Modern Courtesan, ou romance coquine, avec les soieries pastel et les rubans de Mimi Holiday. Mad Fashion Bitch 67 Colombia Road, E2 + 44 (0) 20 7719 8114 Dim 11h-18h. BETHNAL GREEN Comme tous les dimanches, c’est la cohue au marché aux fleurs. Abandonnez donc le spectacle des fou gères arborescentes et des an thuriums pour vous glisser derrière les étagères de plantes aromatiques. C’est là, entre le thym et le romarin, que vous découvrirez Mad Fashion Bitch. Une échoppe hors du commun où vous attendent bracelets, colliers, pinces à cheveux et autres caprices merveilleux, disposés en vrac telles des épices exotiques dans des petits paniers de bois et d’osier. Des hordes de sacs et de petite maroquinerie ont envahi les murs : La New Mode, c’est Saint Martins La mode anglaise des 80’s était presque uniquement caractérisée par ses liens avec la rue et les tribus qui hantaient les clubs de Soho. C’était l’âge d’or de Westwood et de Galliano, dont la nomination chez Dior à la fin des 90’s a fait tripler les effectifs de la fameuse Saint-Martin’s School of Design. Depuis, l’école ne désemplit plus et continue d’attirer la crème de la crème des aspirants stylistes du monde entier. Le point commun des nouvelles gardes de la mode brit : ils ont tous étudiés à Londres, la Ville Monde, et sont issus d’horizons aussi variés que la Grèce (Sophia Kokosalaki, Mario Schwab, Mary Katrantzou), l’Ecosse (Christopher Kane, Jonathan Sanders), la Serbie (Roksanda Illincic, Sinha-Stanic), le Canada (Erdem, Todd Lynn), l’Italie (Peter Pilotto), le Brésil (Clemens Ribeiro), le Japon (Eley Kishimoto, Blaak), les Etats-Unis (Alithia Spuri-Zampetti) … Tous contribuent (ou ont contribué) à faire de la London Fashion Week le miroir du multiculturalisme à l’anglaise.C. B. Collections printemps/été 2010 : 18-22 septembre 2009. www.londonfashionweek.co.uk 44 NEW LONDON N°5 10 couleurs, matières, tailles et formes rivalisent d’originalité et de joliesse pour le plus grand plaisir de vos yeux. De-ci, de-là, des ceintures, des vestes, des châles... A en oubliez les fleurs ! De 5 à 50£, vous êtes sûre d’y dénicher votre petit bonheur. 11 Bernstock Speirs 234 Brick Lane, E2 + 44 (0) 20 7739 7385 Mar-ven 11h-18h, sam-dim 11h-17h. www.bernstockspeirs.com OLD STREET Impossible de se promener aux alentours de Brick Lane sans s’arrêter chez Paul Bernstock et Thelma Speirs. Leurs premiers showrooms se tinrent dans les vestiaires des cultissimes soirées « White Trash » et « Tra La La » dont Paul fût l’instigateur éclairé. Depuis Boy George et Leigh Bowery, la hype n’a pas cessé de se les arracher : Kylie Minogue, Madonna, Kirsten Dunst, les Babyshambles, et même KarlLagerfeld. Accessoirement, sachez que vous pourrez trouver chez eux : bonnets, chapeaux et écharpes, dont la facture classique et la modernité débridée vous aideront sans nul doute à passer l’hiver en beauté. 12 Blu Moquette 188 Brick Lane, E1 + 44 (0) 20 7033 6633 TLJ 11h-19h. LIVERPOOL STREET Blu Moquette est un projet spontané orchestré par un collectif de jeunes designers indépendants et inspiré par les ateliers de couture clandestins du quartier de Bricklane. Le principe est simple : pendant que les uns se relaient à la vente, les autres découpent et assemblent leurs patrons au sous-sol. Chacun son folklore, chacun ses obsessions. Lia l’Australienne et ses pièces uniques confectionnées dans des tissus au plus petit métrage possible, Sylvio l’Italien et ses doubles pantalons aux détails qui tuent, Sonia la Française et ses patrons classiques détournés à la manière d’un Balenciaga.
New Londontips Longue vie au vintage ! Un dimanche par mois, Anita’s Vintage Fashion Fairs amonce des vêtements et ac - cessoires de griffes emblématiques londoniennes (Biba, Vivienne Westwood, Zandra Rhodes, etc.) à Notting Hill ou à Battersea. Prochaines chasses aux trésors : 13 septembre, 11 octobre, 22 novembre. www.vintagefashionfairs.com ouest Chelsea 13 The Shop at Blue Bird 350 King’s Road, SW3 + 44 (0) 20 7351 3873 Lun-sam 10h-19h, dim 12h-18h. www.theshopatbluebird.com SLOANE SQUARE Quand des objets de luxe squattent un ancien garage encore récemment occupé par une célèbre chaîne de supermarché, le tout sous l’égide de Sir Terence Conran, cela donne The Shop at Blue Bird. Un espace de plus de 2 000 m² relooké par la designer Carolyn Quartermaine. Entièrement recouvert de carreaux blancs, The Shop at Blue Bird est dédié à tout ce qui se fait de plus pointu en matière de mode, de design et de culture. Un concept « style de vie » délicieusement soutenu par l’installation du premier spa européen d’Ole Henriksen : LE Monsieur cosmétique d’Hollywood. 14 World’s End 430 King’s Road, SW10 + 44 (0) 20 7352 6551 Lun-sam 10h-18h. www.viviennewestwood.com SOUTH KENSINGTON Pas de séjour shopping à Londres digne de ce nom sans un détour par World’s End, le petit temple de Malcom McLaren et Vivienne Westwood. C’est ici que le couple créa le punk : une révolution musicale et vestimentaire dont la tonalité ouvertement sexuelle et déviante fera trembler l’Angleterre conservatrice des années 70. De cette provocation sauvage présumée sans futur est née l’une des plus grandes signatures de la mode d’aujourd’hui. Un style fait de drapés inimitables, inspirés de patrons du Siècle des Lumières et détournés en délicates parures urbaines, sexy et décadentes. Notting Hill 15 Kokon to Zai 86 Golborne Road, W10 + 44 (0) 20 8960 3736 Mar-sam 11h-18h. www.kokontozai.co.uk LADBROKE GROVE Après avoir envahi nos garde-robes de personnages hyperréalistes étranges et déjantés, Marjan Pejoski et Sasha Bezovski, les deux Macédoniens qui se cachent derrière Kokon to Zai (mais aussi derrière les tenues les plus controversées de la chanteuse Björk) s’attaquent désormais à notre intérieur et inaugurent un tout nouveau concept store en plein cœur de Notting Hill. Une sélection design à couper le souffle vous y attend, dans un authentique décor victorien préservé jusqu’aux carrelages. Avec en plus des expositions aux avant-postes de l’art contemporain et bien sûr de la mode, toujours de la mode, encore de la mode… 16 Preen Portobello Green Unit 5, 281 Portobello Road, W10 + 44 (0) 20 8968 1542 Jeu-sam 10h-18h. www.preen.eu LADBROKE GROVE Faire du neuf avec du vieux, voilà le motto de Preen. D’abord adeptes de la déconstruction/reconstruction de vêtements de seconde main pour des collections composées de pièces uniques qui défrayaient les chroniques de la London Fashion Week. Avec le succès, la production est devenue industrielle mais le travail est toujours basé sur le morphing et l’évolution presque organique des motifs. Le point de départ de chacune de leurs nouvelles collections n’est autre que les modèles de l’ancienne. Une occasion unique de visiter l’atelier, aujourd’hui transformé en boutique, où ils ont débuté. Knightsbridge 17 Burberry 2 Brompton Road, SW1 + 44 (0) 20 7968 0000 lun-sam 10h-19h, dim 12h-18h. www.burberry.com KNIGHTSBRIDGE Réouvertures en cascade pour Burberry, le géant du luxe britannique ! Après Beverly Hills et Berlin, c’est au tour du mega flagship store de Knightsbridge de passer au grand nettoyage de printemps. 10 000m 2 entièrement rénovés sous la houlette du directeur artistique maison Christopher Bailey, par ailleurs élu GQ designer of the year. Le gentleman gardener y compose un bouquet de bois, pierres et métaux précieux avec une précision d’orfèvre. nord Islington 18 Labour of Love 193 Upper Street, N1 + 44 (0) 20 7354 9333 TLJ 11h-18h. www.labour-of-love.com ANGEL/ISLINGTON Avant de retourner prendre l’Eurostar à Saint Pancras International, ne manquez pas de faire un petit tour anti-déprime par Islington, le Montorgueil made in London. Cafés et restaurants par dizaines pour un last posh fish n’chips… Et pourquoi pas une robe en guise de dessert ? Yeah ! Vite, direction Labour of Love. Francesca Forcolini, patronne du lieu et idole des fashionistas du quartier, vit la mode comme une passion. Sa sélection (Peter Jensen, Ann-Sofie Back et Maloles) est juste, éclectique et facile à porter. 45 NEW LONDON N°5 NEW MODE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 1New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 2-3New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 4-5New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 6-7New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 8-9New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 10-11New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 12-13New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 14-15New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 16-17New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 18-19New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 20-21New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 22-23New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 24-25New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 26-27New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 28-29New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 30-31New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 32-33New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 34-35New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 36-37New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 38-39New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 40-41New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 42-43New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 44-45New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 46-47New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 48-49New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 50-51New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 52-53New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 54-55New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 56-57New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 58-59New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 60-61New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 62-63New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 64-65New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 66-67New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 68