New London n°5 oct/nov/déc 2009
New London n°5 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : bienvenue dans la ville la plus mondiale du monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
NEW CLUBS Fish Sofas and en chips peau durable, d’autruche mezzaluna ou concours de fenouil de froufrous quiche chez au Stilton Madame ? A JoJos New London, ? Soirées la « new credit bouffe crunch fait » du ou rétropédalage « champagne dans set » la à vibrations cuisine… Les ? A pubs New sont London, des les gastro-pubs, New Clubs les font routiers dan- des ser lounge-rooms la ville sur les et ruines les bistrots de la des bourse cabarets. en folie Mais : les si vous DJs voulez paient féliciter leur tournée le chef, et demandez-lui les traders montent un autographe. le son… En général, il passe à la TV. Photo Sahhara by Alex Gerry (www.alexgerry.com).
CENTRE Mayfair 1 Molton House 43 South Molton Street, W1 + 44 (0) 20 7493 1688 Mer-ven 17h-03h30, sam 19h-03h30. www.moltonhouse.com BOND STREET A deux pas de Bond Street, logé dans un immeuble géorgien, ce club est un archétype du raffinement. Quatre étages, quatre ambiances ! Au first floor, dégustez un cocktail au Bar Bleu. Au second, le restaurant propose une cuisine d’exception : le rouget en sauce de langouste, huîtres et dattes est à se damner ! Fêtards, rejoignez directement la cave. Ses ap parats extravagants (ses sofas en fausse peau de serpent, autruche et pastenague, son plafond de soie tendue, son immense cage de verre esquissant un paon) ne pourront que vous inspirer de nouvelles chorégraphies rythmées par les mixes du DJ. Le club, théoriquement accessible uniquement aux membres, fait toutefois figure de tolérance : le cerbère de l’entrée est facile à amadouer ! Soho 2 Movida 8-9 Argyll Street, W1 + 44 (0) 20 7734 5776 Mer-sam 20h-03h. £20 www.movida-club.com OXFORD CIRCUS Totalement reliftée, la Movida a remporté quatre fois le trophée du meilleur club aux Club Awards de Londres. Des membres de la Famille Royale aux stars du sport et de la télé, tous se croisent et s’accolent dans le sombre labyrinthe. Côtoyer les peoples a cependant un prix : l’entrée et les consommations restent chères et réserver une table n’est accessible qu’aux heureux possesseurs d’une Amex Black. L’idéal : être inscrit sur la guest list de Sammy Sass et Mark Merren, les deux boss ! Le jeudi est traditionnellement la meilleure soirée. 3 Hot Pink @ Freedom 60-66 Wardour Street, W1 + 44 (0) 20 7734 0071 Mar 22h-03h. www.freedombarsoho.com PICCADILLY CIRCUS Depuis le départ récent de « Trannyshack », le Freedom avait perdu de son panache. Le lancement de la soirée « Hot Pink » a relancé la machine avec le retour de Jodie Harsh aux platines. La clientèle : un mélange de club kids, branchés, drag queens et « ringards ». Le point commun de ce melting-pot : se défouler sur la piste de danse et perdre la boule afin de rejoindre celles à facettes du plafond. 4 Maya 1 Dean Street, W1 + 44 (0) 20 7287 9608 Mer-sam 22h-04h. £20. www.mayalondon.com TOTTENHAM COURT ROAD Lancé il y a peu à grand renfort de publicité, l’ex-Opium est le dernier club du groupe qui a fondé Pangaea, Movida, The Cuckoo Club, Amika et 43 South Molton Street. Les DJs résidents, Kaveh et Henri Relph, réussissent à garder le « champagne set » sur la piste. Les videurs ayant la réputation d’être d’humeur changeante, travaillez votre sourire une heure durant, avant de tenter votre entrée. 5 Trannyshack @ Madame JoJos 8-10 Brewer Street, W1 + 44 (0) 20 7734 3040 Mer 22h-03h. £5, entrée libre pour les costumés. www.madamejojos.com PICCADILLY CIRCUS Quand Soho Revue Bar déposa son bilan, les travestis du show ont fait deux tours au Freedom avec « We Love Boy George » et « The Vogue Ball », et s’en sont allés juste en face, chez Madame JoJos. Cette cambuse au cadre kitsch, très Soho, s’avère idéal pour le balancement de leurs froufrous et « beat » de leurs talons aiguilles, l’endroit étant un cabaret populaire depuis les années 50. Depuis, Trannyshack repart sur les chapeaux de roue ! Son avenir… on l’espère, semble dorénavant assuré. 6 Burnbook @ Green Carnation 5 Greek Street, W1 + 44 (0) 20 7434 3323 Le dernier jeudi du mois, 21h-03h. www.greencarnationsoho.co.uk TOTTENHAM COURT ROAD Cette nouvelle soirée d’hédonistes fashion ne pouvait prendre résidence qu’au Green Carnation, audacieux lieu dédié exclusivement au scandaleux génie d’Oscar Wilde ! L’ancienne résidence du clergé de l’église attenante, mêle grandeur victorienne et fantaisie bohémienne. La tapisserie aux fleurs de lys, les candélabres dorés, les fauteuils de velours prune et les recoins discrètement tamisés, évoquent assurément la décadence du dandy. Sur les murs des toilettes sont graffités ses poèmes. Entre deux raz-de-marée de champagne, la clientèle mise sur son trente-et-un s’agite sans retenue sur les mixes éclectiques de Joshyou Are, Tuomo Fox et Mister Mr. Covent Garden 7 Bungalow 8 St Martin’s Lane Hotel, 45 St Martin’s Lane, WC2 + 44 (0) 20 7300 5592 TLJ 18h-03h. www.bungalow8london.com LEICESTER SQUARE Pour franchir les portes de cette succursale du fameux club new-yorkais, mieux vaut être membre ou client de l’hôtel. Mais pas d’inquiétude, la guest list permet de nombreuses exceptions, à condition de téléphoner au préalable. Lieu particulièrement apprécié des noctambules et des peoples, l’ambiance se déchaine vraiment une fois minuit passé. 31 NEW LONDON N°5 NEW CLUBS



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 1New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 2-3New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 4-5New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 6-7New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 8-9New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 10-11New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 12-13New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 14-15New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 16-17New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 18-19New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 20-21New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 22-23New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 24-25New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 26-27New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 28-29New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 30-31New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 32-33New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 34-35New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 36-37New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 38-39New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 40-41New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 42-43New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 44-45New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 46-47New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 48-49New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 50-51New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 52-53New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 54-55New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 56-57New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 58-59New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 60-61New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 62-63New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 64-65New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 66-67New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 68