New London n°5 oct/nov/déc 2009
New London n°5 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : bienvenue dans la ville la plus mondiale du monde.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
NEW FACES Le nouveau king du méchoui design pour jet-setteurs affamés, la Donna Summer des geeks qui fait de la soul-multimédia, une pro des motifs imprimés qui transforme les filles en statues grecques… A New London, les New Faces sont en plein melting-pot sans tourner autour du pot. Photo : « Dave, @ Earlsfield Train Station, London » by paulbence photography - www.bency.co.uk
DR Chez Momo, c’est delicious. Mourad Mazouz Voici l’inventeur du bled à New London : le restaurateur qui a fait du méchoui un pré-mix pour jet-setteurs avec les crocs. par Candice Bary. Bien plus qu’un New Face, Mourad Mazouz est tout simplement The Face du Londres melting-pot et gourmet. Celui dont les restaurants fleurissent dans le monde entier – Paris, Dubaï, NY, et bientôt Beyrouth nous confie-t-il –, a eu la bonne idée de venir s’installer à Londres, il y a de cela un peu plus de 10 ans. « J’étais amoureux et je n’avais pas un sou. The Face du Londres melting-pot et gourmet. Tout était beau, sublime, merveilleux, même les ga lères étaient sympas. Je me souviens des potes et de la 404 bâchée. Quand j’ai installé mon premier resto, j’avais l’impression de ramener le bled à Londres ! » L’aventure londonienne démarre donc avec le Momo’s, qui devient, en quelques semaines à peine, le temple de la cuisine nord-africaine le plus prisé du jet-setter hédoniste chic et branché. Mais, au-delà du glamour et du buzz médiatique déclenchés par les stars qui répondent systématiquement présentes à l’appel, les restaurants de Momo sont avant tout inspirés par l’ouverture et la diversité, si spécifiques à la capitale brit : « Ob jectivement, on ne peut pas dire que Londres soit une belle ville. Non, ce qui fait sa beauté ce sont ses parcs où tout le monde se mélange, quelle que soit sa classe sociale ou sa culture. C’est cette mixité que j’aime retrouver dans mes restaurants. » Une mixité qui repose sur la rencontre inédite entre une cuisine qui ba - lance ses clichés aux oubliettes pour mieux préserver sa générosité, et « des satellites » dont Mourad maîtrise parfaitement les dosages. Program ma tion musicale éclectique, de l’électro minimaliste à la richesse de la World Mu - sic, au Kémia Bar. Im mersion dans Mourad Mazouz l’art vidéo, design extra-sensoriel et gastronomie inventive signée Pierre Gagnaire à la monumentale Sketch. Plus récemment, c’est encore lui qui se cachait derrière le Double Club, restaurant éphémère initié par Cars - ten Höller, où classiques de la cuisine Kinoise ont affronté pendant six mois les traditionnelles recettes des bistrots de L’ouest au son du Satongé. Prochaine escale de la Momo culin’airline : Beyrouth, « pour la force de son underground et son authenticité ».C. B. » > www.momoresto.com www.sketch.uk.com 13 NEW LONDON N°5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 1New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 2-3New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 4-5New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 6-7New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 8-9New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 10-11New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 12-13New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 14-15New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 16-17New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 18-19New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 20-21New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 22-23New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 24-25New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 26-27New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 28-29New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 30-31New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 32-33New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 34-35New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 36-37New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 38-39New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 40-41New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 42-43New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 44-45New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 46-47New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 48-49New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 50-51New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 52-53New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 54-55New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 56-57New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 58-59New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 60-61New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 62-63New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 64-65New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 66-67New London numéro 5 oct/nov/déc 2009 Page 68