New London n°15 mar/avr/mai 2013
New London n°15 mar/avr/mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de mar/avr/mai 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 205) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : spécial musées à Londres, Bowie fait son show.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
rouget au piment, saupoudré de graines de citrouille et garni de riz à la coriandre, valent le déplacement. 6 Spice Market @ W Hotel 10 Wardour Street, W1 020 7758 1088 Lun-dim 12h-23h £££ www.spicemarketlondon.co.uk LEICESTER SQUARE Asiatique. La transformation de l’ex- Swiss Center tient plus du coup de baguette magique que d’un simple coup de pinceau. Le bâtiment de dix étages, devenu le W Hotel, peut bomber le torse, enveloppé de verre translucide, face à ses confrères qui font triste figure dans le quartier. Le rez-de-chaussée accueille l’imposant restaurant, décoré telle une boutique d’épices de luxe fière de ses couleurs, saveurs et parfums de l’Asie du Sud- Est. Le personnel, serviable, offre dès l’arrivée un panier de papadums avec chutneys de mangue et citron. Le menu, conçu par Jean-Georges Vongerichten, tire son inspiration des marchés de Thaïlande et du Vietnam. La salade d’avocat et de radis à la moutarde chinoise en est un exemple fraîchissime. À recommander : le lunch trois plats à £18. 7 Ba Shan 24 Romilly Street, W1 020 7287 3266 Lun-jeu & dim 12h-23h, ven-sam 12h-23h30 ££ www.ba-shan.co.uk LEICESTER SQUARE Cooking museums L’atmosphère des restaurants de musées et de galeries baigne dans la culture et inspire aux clients un certain respect. Dirigés de façon indépendante, ces lieux offrent une restauration de bonne tenue. Gallery Mess @ Saatchi Gallery donne directement sur Kings Road, ce qui convient à ceux qui désirent uniquement mettre les pieds sous la table. Les baies vitrées illuminent le cadre moderne et le menu offre une soupe du jour à la chaleur réconfortante (telle la grouse aux dumplings, £6,50), sans oublier l’incontournable Fish & Chips (£14,95), soit du cabillaud (de culture durable), de la purée de petits pois à la menthe et des frites gourmandes. La carte des boissons reste à la hauteur (ballon de vin à partir de £4). Si le ICA Bar tient plus d’un café où l’on casse une croûte rapide avec un demi, No67 @ South London Gallery, relancé fin 2012, offre un menu, écrit au tableau noir, dont la cuisine à la française n’a pas peur d’innover. Si vous avez l’estomac bien accroché, essayez donc la saucisse toulousaine servie avec choucroute, boudin noir, carottes et moutarde (£9,50) ou la merguez au yaourt épicé (£6) ! Attention, le menu change toutes les semaines. Autre joyau, Tom’s Kitchen s’étend sur quatre pièces en enfilade, avec terrasse surplombant la Tamise, au sein du magnifique bâtiment qu’est la Somerset House. Freddy, le jovial manager, vous conseillera la superbe Chicken Caesar’s salad aux anchois (£7,50), le saumon fumé betterave (£12) et, pour suivre, le foie de volaille grillé au jus de sherry, garni de purée, bacon et œuf de canard au plat (£18,50) ou encore le populaire pollock-frites, pané à la bière (£17), arrosé d’un ballon de l’excellent Taratella Tempranilla 2011 (£5,75). A.G. www.saatchi-gallery.co.uk/gallerymess www.number67.co.uk www.ica.org.uk/23766/Visit/Caf-Bar.html Sichuan. Ce petit joyau – style salon de thé chinois, ambiance tamisée – a été inauguré au printemps dernier par les proprios du Bar Shu, situé juste en face. Si le menu n’y est pas aussi extravagant, il cumule cependant des délices façon dim sum, dans la lignée des xiao chi (amuse-gueules). Les edanames et les pommes de terre râpées au chilli (£3) ouvrent l’appétit, les dumplings (bouchées de pâte fourrées au porc ou aux légumes), servies avec une sauce à l’ail, sont une spécialité maison. Le farmhouse pork stir-fry, dont les saveurs font vaciller les papilles, en est une autre. Quant au old woman’s pock-marked bean curd (plat rustique traditionnel de tofu pimenté), il confirme l’excellence de la cuisine. EST City 8 Duck & Waffle Heron Tower, 110 Bishopsgate, EC2 020 3640 7310 Tlj 24h/24h ££ www.duckandwaffle.com LIVERPOOL STREET Européen. Devenu depuis l’été dernier, un succès culinaire, tout en étant le lieu de prédilection des fêtards de Shoreditch, il est situé au 40 e étage de la Heron Tower, juste au-dessus de son voisin Sushi Samba, avec lequel il partage une terrasse-cocktail bar à l’entresol (qui offre également un DJ). L’immense salle à manger ne connaît pas de répit, puisqu’elle est ouverte 24 heures sur 24. Si le menu est succinct, il n’en est pas moins alléchant et surtout copieux puisque les plats sont à partager, autrement dit avec des portions gargantuesques. Même les petites assiettes peuvent être considérées comme des plats principaux, tels les artichauts barigoule, sorte de ragoût aux pois et à la menthe, et les coquilles Saint-Jacques cuites au four à briques servies avec une purée de panais et raisins dorés. 22 | NL15
©DR Smithfield 10 Grill on the Market 2-3 West Smithfield, EC1 020 7246 0900 Lun-ven 12h-24h, sam 12h-1h ££ www.blackhouse.uk.com/restaurant/london-smithfield BARBICAN Le Cornish fish stew, qui ressemble à une énorme bouillabaisse, est à tomber. Bien sûr, la spécialité maison est le duck & waffle, c’est-àdire une cuisse de canard confite au sirop d’érable, recouverte d’un œuf de canard au plat, sans oublier la gaufre qui flotte dans le jus. 9 Sushi Samba Heron Tower, 39e étage, 110 Bishopsgate, EC2 020 3640 7330 Dim-jeu 11h30-24h, ven-sam 11h30-1h £££ www.sushisamba.com LIVERPOOL STREET Japonais-brésilien-péruvien. Sushi Samba vient d’atterrir au sommet de la Heron Tower. On y accède par une entrée adjacente et la courte montée dans l’ascenseur extérieur révèle une vue panoramique vertigineuse. La grande salle fonctionnelle a des allures de hall d’aéroport, avec son haut plafond et ses baies vitrées, mis à part qu’on a ajouté une rangée de bambous et un éclairage tamisé d’une multitude d’ampoules. Belle réussite ! Une visite à la terrasse, dominée par un imposant arbre artificiel aux feuilles de métal, est incontournable, même en hiver, grâce à la cheminée ouverte. Une douzaine de serveurs virevoltent autour de votre table, et si certains semblent un brin tatillons, ils restent toujours serviables. Ici, l’immense menu reste l’atout majeur : un véritable exploit culinaire intercontinental. Hélas, cette rubrique est bien trop courte pour y décrire ses délices. Faites-vous plaisir, allez vite les découvrir. Brit. Il faut traverser le grand pub, dont la musique à plein tube n’est autre que celle d’un pianiste de style honky tonk, pour accéder à la confortable salle à manger à l’éclairage tamisé. Les immenses banquettes Chesterfield, en arc de cercle, dominent un décor aux tons neutres. Si la clientèle est bruyante, c’est parce que les gens y viennent pour s’y divertir. La liste de cocktails ne laisse pas indifférent, notamment le Fruity Rum Punch, au cointreau, grenadine et sirop de vanille, et le piquant champagne mojito (£7,50 chaque). Miam, miam, le chèvre, cuit au four et servi avec des copeaux de noix de cajou et une compote de figues, ouvre l’appétit. Oubliez le soufflé qui, vu son manque de légèreté, n’est pas la spécialité de la maison, au profit du filet de bœuf (200 g) qui fera le bonheur des carnivores. Hackney Wick 11 Forman’s Fish Island Stour Road, E3 020 8525 2390 Jeu-ven 19h-23h, sam 10h-23h, dim 12h-17h ££ www.formans.co.uk/restaurant HACKNEY WICK Brit. Planté en bordure même de la River Lea, son toit a une vue directe sur le stade olympique. Cet immense bâtiment écolo offre des salles de réunion et d’exposition spacieuses et une usine ouverte dans laquelle le saumon est fumé (ça prend quatre heures). La salle de resto, dont la cuisine-bar est également ouverte, offre une terrasse extérieure les pieds dans l’eau. Commandez £ : moins de 20£ par personne / ££: de 20£ à 40£ / £££ : de 40£ à 60£ / ££££ : plus de 60£ pour démarrer l’assiette copieuse de saumon fumé écossais, garnie de câpres, d’oignons rouges en dés, de blinis de sarrasin et de crème fraîche. La galette de tomates de vigne au pesto de basilic, courgettes grillées, surmontée d’une couronne de parmesan croustillante, est l’option veggie à ne pas manquer. Ne pas négliger le loup de mer à la purée truffée, imbattable de fraîcheur et de saveur. Les jouisseurs à l’appétit insatiable pourront suivre avec le sponge pudding, l’incontournable dessert anglais, servi dans le bocal Golden Syrup original ! À noter, un service plus qu’impeccable. OUEST Portobello 12 Electric Diner 191 Portobello Road, W11 020 7908 9696 Lun-mer 8h-24h, jeu-sam 8h-1h, dim 8h-23h ££ www.electricdiner.com NOTTING HILL GATE Américain. Les fans des années 50 vont adorer ce lieu collé à l’iconique Electric Cinema de Portobello, qui vient d’être complètement relooké. Le café quelque peu vétuste d’antan a fait place à un « diner » au style plus yankee qu’un « apple pie ». Le bar prend toute la longueur de la pièce et les tables aux banquettes de cuir s’alignent en enfilade. Si les lampes qui surplombent vos assiettes sont trop fortes, on peut les orienter vers le mur pour un éclairage plus feutré. Le service est enjoué et les couverts enveloppés dans un torchon en guise de serviette mais, attention, la musique est à plein volume, donc les tête-à-tête intimes et les repas d’affaires sont à éviter. Que dire du menu, sinon qu’il est essentiellement américain ? Le poulet frit nappé de miel et saupoudré de piment et de graines de sésame, par exemple, est à se lécher les babines. Le loup de mer aux câpres en jette également, avec son gobelet de frites XL. NL15 | 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 1New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 2-3New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 4-5New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 6-7New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 8-9New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 10-11New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 12-13New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 14-15New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 16-17New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 18-19New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 20-21New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 22-23New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 24-25New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 26-27New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 28-29New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 30-31New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 32-33New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 34-35New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 36-37New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 38-39New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 40-41New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 42-43New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 44-45New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 46-47New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 48-49New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 50-51New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 52-53New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 54-55New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 56-57New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 58-59New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 60-61New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 62-63New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 64-65New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 66-67New London numéro 15 mar/avr/mai 2013 Page 68