New London n°14 déc 12/jan-fév 2013
New London n°14 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 205) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : Londres, les soldes à la sauce chutney.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
London Fashion TRIBUS les HIPSTERs À Shoreditch et Dalston, quartiers de prédilection de la jeunesse bohème, il y a toujours du passage et les silhouettes de branchés se succèdent. Ils sont stylistes, mannequins, comédiens, DJ, écrivains en herbe, avec souvent un petit boulot on the side pour payer le loyer. Ils lisent Dazed, Vice, ID, sourcent leur looks d’originaux dans les boutiques vintage ou les charity shops de la ville (voire chez Topshop), virevoltent sur leur vélo à pignon libre et vivent en colocation dans des maisons victoriennes de Hackney. Les filles savent twister la robe de mamie anglaise à imprimés psychédéliques avec des Doc Martens et les garçons portent le Barbour mieux que le prince Charles. De jour, on les retrouve pianotant sur leur iPhone et sirotant un flat white dans les cafés de Dalston. Le soir, ils dînent vietnamien à Shoreditch et sortent danser et enchaîner les pintes dans les clubs de Kingsland Road. Passez faire un billard à Efes si vous voulez en juger par vous-même. La mini-tribu la plus folle : les hipsters gay de Dalston, assurément les plus stylés et les plus exubérants. du east end 8 | NL14
new face interview ascinée par le look mineur des 80s, Lou Dalton réinvente le Men’s wear avec une touche de working class. Rencontre avec le nouvel espoir de la fashion qui rhabille les Anglais comme des vrais mecs. Londres compte à nouveau parmi les grandes capitales de la mode. Les marques anglaises, comme Burberry ou Preen, redéfilent à domicile et les rédactrices de mode sont au rendez-vous. Au printemps dernier, le défilé Lou Dalton ouvrait la nouvelle fashion week masculine londonienne, qui coupait enfin le cordon avec la semaine des défilés féminins. Une consécration pour cette rêveuse volontaire. Née dans les Midlands, Lou Dalton quitte l’école à 16 ans pour travailler comme apprentie chez un tailleur. Un grand saut dans le vide, avant qu’elle n’achève sa formation au Royal College of Art. Elle lance sa marque en 2005, construisant saison après saison une garde-robe masculine qui rend hommage aux working men qui ont marqué son imaginaire (notamment les mineurs en grève des années 1980) et démontre une grande maîtrise de la confection à l’anglaise. Où avez-vous grandi ? Dans une petite ville du Shropshire, qui ressemblait à toutes les villes de province. Ma vie, c’était un peu la chanson Mis-Shapes, de Pulp : me faire regarder de travers parce que j’étais d’origine modeste. Et j’ai vraiment eu envie de partir tenter ma chance ailleurs. C’était comment de travailler chez un tailleur au lieu d’aller au lycée ? Génial. L’homme pour qui j’ai travaillé s’appelait Arthur Pardington. Il fumait la pipe, c’était un vrai gentleman à l’ancienne. Chez Pardie Clothing, on faisait de tout, du vêtement de chasse au costume de soirée. Arthur reprenait toutes mes erreurs, minutieusement. C’était un génie et je lui dois beaucoup. Quelle impression cela fait-il d'ouvrir la fashion week masculine, au printemps ? Super stressant. J’avais un énorme poids sur les épaules. Mais je me suis pliée en quatre pour relever le défi – je voulais que ça soit beau, ne serait-ce que pour remercier le British Fashion Council et Topman, qui m’ont beaucoup soutenue. Ces trois jours de fashion week masculine ont prouvé au monde la qualité du menswear britannique, prouvé qu’il méritait d’avoir une place dans le calendrier international de la mode. Votre pièce préférée dans votre dernière collection ? Le bomber en soie moirée, parce qu'il est super décadent et super commercial à la fois. Est-ce que vous avez un homme particulier en tête quand vous faites des vêtements ? J’ai un faible pour Heathcliff, dans Les Hauts de Hurlevent. J’aime les hommes passionnés, qui ont une histoire. Et vous, comment vous habillez-vous ? J’avoue avoir une sorte d’uniforme : chemise d’homme blanche, slim noir, derbies blanches et un trait de rouge à lèvres, parce que ça porte chance. Valeria Costa-Kostritsky ✖ À Londres, la marque est distribuée chez Liberty, à Dover Street Market ou chez Opening Ceremony. ✖ loudalton.com NL14 | 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 1New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 2-3New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 4-5New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 6-7New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 8-9New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 10-11New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 12-13New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 14-15New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 16-17New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 18-19New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 20-21New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 22-23New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 24-25New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 26-27New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 28-29New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 30-31New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 32-33New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 34-35New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 36-37New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 38-39New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 40-41New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 42-43New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 44-45New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 46-47New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 48-49New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 50-51New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 52-53New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 54-55New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 56-57New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 58-59New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 60-61New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 62-63New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 64-65New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 66-67New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 68