New London n°14 déc 12/jan-fév 2013
New London n°14 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 205) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : Londres, les soldes à la sauce chutney.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Il n’y a pas si longtemps, les ruelles de ce quartier mal famé n’attiraient que les bad boys. Désormais, elles pullulent de jeunes branchés qui préfèrent se fendre la gueule plutôt que de chercher l’embrouille. Le Book Club, un de leurs endroits de prédilection, marche très fort. Chaque soir est proposé un thème différent (voir le site), avec une flopée de DJs aux deux étages. On y consomme une bouteille de Caprice Merlot rouge (£14), des cocktails exquis (£6/7) et les grandes assiettes (antipasti, fajitas, mezze ou veggie, toutes à £12, pour deux personnes) combleront les bons coups de fourchette. Chelsea OUEST 7 Barts Chelsea Cloisters Sloane Avenue, SW3 020 7581 3355 Lun-jeu 18h-0h30, ven-sam 18h- 1h30, dim 17h-23h www.barts-london.com SLOANE SQUARE New London Tips Le concierge a l’habitude de guider ceux qui viennent pour la première fois dans ce bar des plus confidentiels, dissimulé au fond d’un immeuble résidentiel. Un videur vous fait passer la porte donnant dans un vestibule couvert de bandes dessinées de Mickey. Il vous faut alors Du son et du sens À Dalston, quartier en pleine montée de branchitude, le Shacklewell Arms (station Dalston Kingsland) sait comment faire plaisir : outre les expos et rencontres diverses qu’il organise, le pub présente au moins deux concerts gratuits chaque semaine. Et même si le samedi 8 décembre il faudra débourser £10 pour écouter les Fleshtones, on ne leur en voudra pas. www.shacklewellarms.com 24 | NL14 sonner pour être introduit dans le bar (capacité : 80 personnes), dont le brouhaha vous met tout de suite d’entrain. Le mobilier, style puces de toutes les époques, est assez génial. Les clients, dont la plupart travaillent aux alentours, consomment des magnums de champagne comme si la fin du monde était proche. L’ambiance ne peut être qu’au beau fixe, surtout qu’ils piochent dans une malle remplie de déguisements et de perruques pour danser sur des tubes pop. 8 Hollywood Arms 45 Hollywood Road, SW10 020 7349 7840 Lun-mer 12h-23h30, jeu-sam 12h- 24h, dim 12h-22h30 www.hollywoodarmschelsea.com WEST BROMPTON Un coup de baguette a transformé ce vieux pub en cool gastro-pub de style Renaissance. Au premier, la Blanchard Room propose des soirées plutôt mondaines tandis que le rez-dechaussée voit défiler toute la faune du quartier. HA se vante de posséder une cave secrète de vins vintage. Pas question de rechigner sur le pouilly fumé (£26,70 la bouteille) ou le sauvignon blanc chilien (£19,50, £4,90 le verre). Idem pour les cocktails, tel le High Tea (£8) qui fait tilt en mixant Hendrick’s gin, concombre et sirop de chili chai. Les plats servis dans les alcôves ne manquent pas de piquant. Signées maison, la poitrine de canard rôtie aux oignons (£15,80) et la casserole de fruits de mer (£14,10). Earls Court 9 Evans & Peel 310c Earls Court Road, SW5 020 7373 3573 Mar-jeu 17h-24h, ven-sam 17h-0h30 www.evansandpeel.com EARLS COURT Notez qu’il vous faudra réserver par téléphone avant de vous y rendre. Vous devrez d’abord sonner à une porte sur laquelle on peut lire « Detective Agency », puis descendre les escaliers menant à une pièce sombre aux allures d’antre de bouquiniste. Un jeune homme, assis derrière un bureau, vous demandera ce que vous désirez trouver (par exemple : un ami ou un bon gueuleton). Invariablement, il vous rétorquera « On va voir ce qu’on peut faire » et vous fera entrer par une bibliothèque coulissante. Les deux salles adjacentes aux murs de briques pullulent de monde. Le mobilier fait très brocante et tout le monde est assis à des tables plutôt bancales. Il fait sombre et la musique de fond est pratiquement inaudible. L’atmosphère est singulière, à la limite du surréalisme, une des raisons pour lesquelles ce speakeasy vient de démarrer sur les chapeaux de roue. Les cocktails sont inventifs et plutôt bon marché. Fulham 10 Honky Tonk 6 Hollywood Road, SW10 020 7351 1588 Lun-sam 18h-24h www.honkytonkchelsea.com SOUTH KENSINGTON ©DR Le tout dernier-né de Mark Cutler, le fondateur du Supperclub de Notting Hill, se propose d’importer une « vibe » typiquement new-yorkaise au cœur de Chelsea. Un peu dans l’esprit du classique des Rolling Stones, le lieu a des allures délibérément vétustes, le mobilier en métal paraît un peu rouillé et le bois n’est pas poli. Les cocktails, abordables à £7,50, ne manquent ni d’originalité ni de pep. Le Gringo mixe joliment pale ale avec tequila, arrosé de jus de pamplemousse. Le menu (meatballs, pork ribs, beefburgers) reste très New York style. DJ Femi, du Supperclub, joue un set éclectique dans le ton et la clientèle – la trentaine aisée – a plutôt l’air de s’éclater.
Notting Hill 11 Chamucos Clubhouse 127 Westbourne Park Road, W2 020 7243 4477 Lun-ven 18h-23h, sam 12h-23h, dim 12h-22h30 www.chamucos-tomconran.com WESTBOURNE PARK C’est avec un certaine appréhension que l’on descend pour la première fois les marches de cette cave exiguë, hyper sombre et d’apparence, il faut le dire, quelque peu perturbante. On se croirait sur le set de Straight To Hell, le film d’Alex Cox. De toute évidence, Tom Conran, le proprio, a voulu recréer un style barrio mexicain où la tequila coule à flots et où la sono et les clients braillent tout aussi fort. Il est fascinant de voir qu’un côté louche hante toujours ce lieu où Christine Keeler et Lucky Gordon restèrent cachés durant la fameuse affaire Frofumo qui secoua l’Angleterre du début des sixties. Il va sans dire qu’on s’y défoule pas mal et que Conran a conçu, avec beaucoup de soin, une divine carte de margaritas, tequila cocktails (£7,50) et bières mexicaines (£4). Islington NORD 12 The Blacksmith & TheToffeemaker 292-294 St John Street, EC1 020 7278 9990 Tlj 12h-2h http://theblacksmithandthetoffeemaker.co.uk ANGEL Ce pub rend hommage à un défunt chanteur de folklore anglais un peu oublié, nommé Jake Thackray, en adoptant comme nom le titre d´une Les apéros chic Dénicher des bars londoniens dont le charme discret et la sophistication rappellent les speakeasy d’antan n’est pas évident. Musique douce, atmosphère sereine, clientèle sophistiquée, est-ce encore possible? Oskar’s @ Dabbous est l’une de ces trouvailles méconnues de Fitzrovia. Niché en dessous de Dabbous (le restaurant à une étoile Michelin), il possède des atouts indéniables : éclairage à la bougie, mobilier industriel design et murs en briques. Il porte en fait le nom d’Oskar Kinberg, le mixologiste qui a été récompensé pour son habileté à concocter un sacré cocktail (ici à £8,50). Autre avantage, on peut déguster au déjeuner les mets de la cuisine du dessus, dont le chef, Ollie Dabbous, a été formé par Raymond Blanc. Une aubaine puisqu’ils affirment être complet jusqu’en février 2013. À la Kings Cross Filling Station, il faudra attendre le printemps pour pouvoir de nouveau profiter de sa situation privilégiée sur le Regent’s Canal. Le bar aux pieds dans l’eau cède en effet la barre, pendant l’hiver, à Shrimpy’s qui s’est tapie dans son ex-kiosque. Le décor y tutoie le pittoresque (murs couverts de peintures naïves) et la clientèle est stylée. On peut s’asseoir au bar ou sur les banquettes de velours autour des petites tables nappées de blanc. Dans le West End, on peut s’envoyer un apéro classe (jusqu’à 19h) au café de Liberty’s. Ici, pas de cocktails mais des vins et champagnes (entre £5 et £10) ou, bien sûr, des thés. Il vient d’être redécoré style bon chic bon genre et offre un espace parfait pour un meeting ou pour bavarder entre amis. A.G. www.dabbous.co.uk, www.shrimpys.co.uk, www.liberty.co.uk de ses chansons. Il va sans dire que le style particulier du site, à trois pièces, n’a rien d´aussi traditionnel que sa façade. Marc Dalla Riva et Matt Rix, deux novices, ont repris en mars dernier ce qui fut le fameux Queen Bodicea. Ils voulaient créer un refuge pour les amateurs de vrais ales, de whiskys et de gins. Ne pas oublier le divin alcool de ginseng de Kamm & Sons qu´ils servent en cocktails à tomber, tel le Adam & Eve (litchi et pamplemousse) ou le Sunshine Mary (jus de tomate, citron et tabasco). Savoureux, le menu propose boudin noir avec œuf de caille (£2), pork pie (£4), rémoulade de céleri-rave (£2), saumon en pot (£5,50), carrot cake (£4), etc. Ne ratez pas les soirées à thème, chaque vendredi soir. Battersea SUD 13 Battersea Bunga Bunga 37 Battersea Bridge Road, SW11 020 7095 0360 Lun-jeu 18h-1h30, ven 18h-2h30, sam midi-18h, 19h-2h30 www.bungabunga-london.com SOUTH KENSINGTON (+ bus) Le bar-resto le plus italien de Londres est… l’œuvre de Duncan Stirling et Charly Gilkes. Déjà tout un programme, son nom, une référence dorénavant superflue aux soirées chaudes de Berlusconi. Autres clins d’œil transalpins au second degré : une Mobylette pendue au plafond, une Vespa au milieu de la pièce, un coin karaoké, des pubs et des peintures représentant Il Cavaliere en requin. On se régale au bar (en forme de gondole) avec un Campari cocktail classique et un Mario Monti (£7), un mix frais de gin, concombre et sureau. Pour rassasier les petits creux : chips de polenta (£2,50), focaccias maison (£2) et grosses olives vertes (£2,50). Les pizzas géantes (entre £6 et £9) ont la pâte hyperfine. NL14 | 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 1New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 2-3New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 4-5New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 6-7New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 8-9New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 10-11New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 12-13New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 14-15New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 16-17New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 18-19New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 20-21New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 22-23New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 24-25New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 26-27New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 28-29New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 30-31New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 32-33New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 34-35New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 36-37New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 38-39New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 40-41New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 42-43New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 44-45New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 46-47New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 48-49New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 50-51New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 52-53New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 54-55New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 56-57New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 58-59New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 60-61New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 62-63New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 64-65New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 66-67New London numéro 14 déc 12/jan-fév 2013 Page 68