New London n°12 oct/nov/déc 2011
New London n°12 oct/nov/déc 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de oct/nov/déc 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 205) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : le doux big bang du design, c'est cet automne à Londres.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
l’édition. Et c’est justement tout ça qu’on retrouve dans la boutique, plus un café ou une pinte, car No-one se veut également un lieu de passage, de rencontre et de création, et ce pour toute les bourses ! Lieu de rendez-vous, chaque jour amène sa surprise : une exposition, un concert ou une performance. Quand shopping, culture et sorties ne font plus qu’un. 8 St a r t 42-44 Rivington Street, EC2 020 7729 3334 Lun-ven 10h30-18h30. Sam 11h- 18h. Dim 13h-17h www.start-london.com old street Brix et Philip Start ont ouvert leur première boutique sur Rivington Street en 2002 alors que Shoreditch commençait à peine à se faire remarquer. Brix avait fait ses dents dans le post-punk underground des 80’s – guitariste pour The Fall, mariée au leader mythique du groupe, Mark E Smith – alors que Philip, lui, était un gentleman pur et dur de la menswear anglaise. Ils ont Quatre saisons et puis s’en vont Où « shopper » 70% de réductions sur pleins d’articles de mode pointus ? Il suffit de cliquer sur l’onglet « sale » du site des jeunes créateurs anglais (www.youngbritishdesigners.com/shop). Et là, on tombe une section baptisée avec raison « Future vintage », tant ces pièces en avance sur la tendance sont des monuments à conserver qui racontent l’histoire d’une époque. On aime particulièrement les vêtements et chaussures de Newgen (comme new generation). Ce groupe d’électrons libres de la mode, créé en 1993, a du talent à revendre, et pratique le turn-over : ils ne peuvent prétendre faire partie de l’équipe que durant quatre saisons ! maintenant trois boutiques dont celle-ci, dédiée au womenswear. Le style Start pour femmes se décline en pièces choisies une par une chez Rick Owen, Erdem, Alexander Wang et autres maîtres de l’élégance tranchante. Sadie Frost en est une grand fan. 9 A Ch i l d o f t h e Ja g o 10 Great Eastern Street, EC2 020 7377 8694 Lun-sam 11h-19h. www.childofthejago.blogspot.com OLD STREET Quand Joe Corre, le fils prodigue de Vivienne Westwood et Malcom McLaren, s’attaque à la mode masculine, cela donne Terrorist Clothing. Une marque pour les hommes certes, mais pas n’importe lesquels. Grands esprits de la contre-culture et pirates de l’information feront désormais la révolution vêtus de hoodies de cashmere écossais, dont l’imprimé « Apache » est l’icône de la maison. Et que ceux qui n’en ont pas les moyens se rassurent, la boutique aux allures de saloon victorien vaut quand même le détour. OUEST Notting Hill 10 Cou v e r t u r e & t h e Ga r b s t o r e 188 Kensington Park Rd, W11 10h–18h (12h–17 h dim). www.couvertureandthegarbstore.com lad broke grove NEW LONDON n°12 44 À contre-courant de la contre-culture pourrait-on dire au sujet de ce concept-store qui met le vintage au cœur de la vie quotidienne. Créé par un couple d’Anglais amoureux de la France, les vêtements et accessoires homme/femme/enfant se déclinent sur trois niveaux, une surface inhabituelle pour la capitale. Dans une ambiance cocooning, on trouve de nombreuses griffes japonaises et américaines en exclusivité, ainsi que les créations de Garb, la ligne masculine maison qui fait harmonieusement converger styles british et continental, aussi casual que Chelsea puisse l’être. 11 Wo l f a n d Ba d g e r 46 Ledbury Road, W11 2AB 020 7229 5698 Lun-sam 10h-18h, dim 11h-17h. www.wolfandbadger.com Notting Hill Gate La mission de Wolf and Badger est honorable : permettre aux jeunes designers les plus prometteurs d’Angleterre et d’ailleurs de disposer d’une plate-forme de lancement à moindre coût. Un concept store communautaire où vous pourrez vous procurer de très jolies choses que vous ne verrez pas chez les autres. Wolf and Badger abrite plus de trente signatures mode (homme, femme et enfant), accessoires (chaussures et sacs), lingerie, bijouterie et home design. À toutes les Chelsea Girls pas totalement grownup, nous conseillons de porter une attention tout particulière à Chelsea Rebelle et UndergrowthDesign. Knightsbridge 12 Bu r b e r r y 2 Brompton Road, SW1 020 7968 0000 lun-sam 10h-19h, dim 12h-18h. www.burberry.com KNIGHTSBRIDGE DR Réouvertures en cascade pour Burberry, le géant du luxe britannique ! Après Beverly Hills et Berlin, c’est au tour du megaflagshipstore de Kni-
ghtsbridge de passer au grand nettoyage de printemps, offrant quelque 10 000 m² rénovés sous la houlette du directeur artistique maison Christopher Bailey, par ailleurs élu par GQ designer of the year. Le gentleman gardener y compose un bouquet de bois, pierres et métaux précieux avec une précision d’orfèvre. Ladbroke Grove 13 Ja de Ja g g e r St u d i o 43 All Saints Road, W11 020 7221 3991 Lun-sam 11h-19h www.jadejagger.co.uk WESTBOURNE PARK Papa was a Rolling Stone. Et ça roule toujours pour Jade qui, après avoir lancé sa marque de joaillerie éponyme, établit ses quartiers généraux à deux pas de Portebello. Vous y trouverez, dans une atmosphère intimiste plus proche de l’appartement que de la boutique de mode, une nouvelle collection de prêt-à-porter en édition limitée aux côtés de ses fameuses têtes de mort en or massif ; ainsi que Jezebel : sa marque de T-shirts dédiée aux folles nuits de fête et aux journées à la plage. NORD Camden Town 14 Gu t s Fo r Ga r t e r s 205 Royal College Street, NW1 Lun-mar 11h-18h. Mer-sam 12h-20h. Dim 11h-17h www.gutsforgarters.com Camden Road Historiennes de l’art made in le très prestigieux Courtauld Institute, Rachel Chudley et Cassie Beadle ont une obsession commune : l’impertinence, ou comment lutter contre la fashion quick et le formalisme du white cube. Au sous-sol de la Cob Gallery, transformée pour l’occasion en concept store à faire grincer les dents, elles réunissent pièces de mode et objets d’art commissionnés dans leurs « expositions à emporter ». Andrew Walker, Child of the Jago et Carrie Reichardt ouvrent le bal. À ne pas manquer, chaque fin d’année, le Grand Final, en écho à la Fashion Week et la Frieze. Dalston 15 Pe l i c a n s & Par r o t s 40 Stoke Newington Street, N16 020 3215 2083 Lun-ven 12h-20h. Sam 11h-20h Dim 12h-19h www.pelicansandparrots.com Dalston Kingsland Dalston s’annonçait déjà comme la nouvelle Mecque du style (plus forte concentration de designers et de night-clubs alternatifs au mètre carré). L’arrivée de Pélicans & Parrots, à la frontière de Kingsland Road et de Stoke Newington Street, pourrait bien faire du quartier le futur Bricklane. Une sélection vintage sur le thème du carnet de voyage, qui s’étend de la maison aux vêtements. Détail de taille : Chuko et Juliet, les patrons du lieu, ont un certain flair pour les imprimés singuliers et NEW LONDON n°12 45 recherchés, parfaitement en phase avec les tendances des studios. Susie Bubble adore. Nous aussi. Islington 16 Div e r s e 294 Upper Street, N1 020 7359 8877 Lun-sam 10h30-18h30 (19h30 jeu). Dim 11h30-17h30 www.diverseclothing.com angel Stars shoes on the air Angel, c’est le coin des yummy mummies et c’est chez Diverse qu’elles font leurs trouvailles fashion. Cette petite boutique, née dans les 80’s et toujours au top de la tendance, se trouve pile au mileu d’Upper Street et s’annonce pointue dès les vitrines stylées à la Liberty’s. Vous y trouverez une panoplie de pièces soigneusement sélectionnées pour leur cool inégalé. Dans les rayons se mêlent Vanessa Bruno Athé, Acne, By Malene Birger et Maison Martin Margiela, avec des t-shirts de Christopher Kane et de Wildfox ainsi que les bijoux edgy de Zoe and Morgan. Et tout ça avec une parcimonie bien british. Depuis maintenant six ans, Nicholas Kirkwood retourne la tête des fétichistes de la chaussure. A l’instar d’Alexander Mc- Queen ou de Jimmy Choo, c’est au sein de la Saint Martin’s School puis du Cordwainers College of London qu’il fait ses classes, ne tardant pas à se distinguer par un travail aussi singulier que spectaculaire. Il fait partie de cette nouvelle génération de jeunes créateurs anglais à qui tout réussit, tel Gareth Pugh, Philip Lim ou Louise Goldin. D’un style futuriste et épuré puisant aussi bien ses inspirations dans l’architecture que dans la littérature victorienne ou l’art urbain de Keith Harring, ses souliers chaussent aujourd’hui Rihanna, Grace Jones ou Katy Perry – autant d’artistes qui jouent du fétichisme pour se distinguer. Et en effet, une chaussure Nicholas Kirkwood vous élève bien souvent de 12 centimètres au-dessus du lot ! Pour sa toute première boutique ouverte au printemps dernier, il ne pouvait donc qu’aller plus haut, une ascension qui le porte face à Lanvin sur la grande allée du luxe londonien, à Mayfair. Regroupant ses bureaux comme son atelier, le 5 Mount Street, vous accueille dans un espace au design signé Richard Woods, un véritable écrin à ses créations, une boutique à la mesure de la flamboyance de l’artiste. B.B.C. www.nicholaskirkwood.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 1New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 2-3New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 4-5New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 6-7New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 8-9New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 10-11New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 12-13New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 14-15New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 16-17New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 18-19New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 20-21New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 22-23New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 24-25New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 26-27New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 28-29New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 30-31New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 32-33New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 34-35New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 36-37New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 38-39New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 40-41New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 42-43New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 44-45New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 46-47New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 48-49New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 50-51New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 52-53New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 54-55New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 56-57New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 58-59New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 60-61New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 62-63New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 64-65New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 66-67New London numéro 12 oct/nov/déc 2011 Page 68