New London n°11 jui/aoû/sep 2011
New London n°11 jui/aoû/sep 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de jui/aoû/sep 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 205) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 9,5 Mo

  • Dans ce numéro : Londres se change et plonge dans les J.O.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
noctambules et des people, l’ambiance se déchaîne vraiment une fois minuit passé. Mayfair 7 On e Fo r On e 141 Park Lane, W1 020 7499 4001 Mer-sam 22h-3h, £20 MARBLE ARCH Dernier-né des clubs privés élitistes de Mayfair, ce lieu est idéal pour les amateurs de bling-bling. Bien qu’adjacent au Marriott Hotel, il en est complètement indépendant. Les non-membres ou les non-résidents de l’hôtel devront téléphoner avant de se présenter afin d’être sûrs de pouvoir entrer et d’y réserver une table. Le personnel est serviable et vous jugerez le niveau de confort à l’aune des gigantesques sofas de cuir blanc. Chaque table a son propre bac à glace intégré et son propre serveur. Les cocktails tournent autour de £13, les vins £5.50 et la bière £5. Naturellement, la clientèle (d’âge moyen) s’habille assez chic, donc les débraillés ne sont pas bienvenus. Prenant tout cela en considération, on peut passer une soirée agréable ici, à condition de savoir se mettre au diapason. 8 Do w n s t a irs @ Mo m o 25 Heddon Street, W1 020 7434 4040 Mar-sam 21h-3h, entrée gratuite, après 23h : guest list only www.momoresto.com OXFORD circus À Londres, Momo s’est forgé une réputation gastronomique et musicale de premier plan. La cave de ce resto au décor mauresque accueille chaque mardi des artistes world. En fait, une flopée de top DJs se succèdent aux platines tous les soirs. On y savoure un Marrakesh (rhum et Pommery) et assiste au gig d’un groupe prometteur (visitez le site). Le mix de rich kids et de clients plus mûrs et assez sophistiqués ajoutent une note éclectique à cette oasis assurément exotique. EST Shoreditch 9 Vo g u e Fa b r i cs 66 Stoke Newington Road, N16 020 7682 0408 Ven-sam 21h-6h, £5, £3 avant 23h Facebook DALSTON KINGSLAND Ce petit club cool, situé à deux pas du Dalston Superstore, n’a pas eu la vie facile. Il a déjà été fermé par les flics à cause d’une licence d’alcool louche – avant de rouvrir. Pourquoi perdre son temps à en parler ? Le fait est que cette boîte marche contre vents et marées et qu’elle est toujours citée dans les médias comme étant une figure de proue culturelle de l’East End. La seule chose qui importe ici, c’est de laisser ses inhibitions à la porte et se rappeler que les murs seront inévitablement moites autour de la piste de danse. Soirées courantes : NEW LONDON n°11 38 The House, le vendredi (9h-3h), soirée funky avec Princess Julia et Marc Moore, en alternance avec Flashmob, club de house avec MDMX, Musiclovemakers, Robot et Dinosauro ; Dirtbox, le samedi avec la Duchess of Pork et Gibson et Princess Michael of C**t. Allez sur leur page Facebook ou téléphonez avant de vous engager. 10 Th e Ol d Bl u e La s t 38 Great Eastern Street, EC2 020 7739 7033 Lun-mar-mer 12h-24h, jeu et dim 12h-24h30, ven-sam 12h-1h30 www.theoldbluelast.com SHOREDITCH HIGH STREET On joue à l’Old Blue Last de la musique live chaque soir. Complètement redécoré et agrandi cette année – et avec des toilettes décentes, cette fois-ci – on s’y sent beaucoup moins bousculé qu’auparavant. Tous les groupes qui ont le vent en poupe passent sur cette scène, sans Swimming cool at the Club Des piscines dans les night-clubs ? Non, il ne s’agit pas de Miami Vice mais bien de Londres, où la vague des Pool Parties de l’été dernier semble prête à continuer sur sa lancée cette année. En haut de la gamme, les soirées privées (lancement de produits, soirées d’entreprises, anniversaires/mariages, etc.) qui se tiennent au pimpant Haymarket Hotel, entre Piccadilly Circus et Leicester Square. Cette immense salle du rez-de-chaussée offre également un grand bar et deux salles VIP. La piscine peut aussi bien être décorée de nénuphars que de statues romaines. Le seul hic, c’est qu’il faut y être invité ou alors la louer pour la soirée, moyennant £4 000 + TVA. Pas de souci si vous n’avez pas ce budget à votre disposition, il y a toujours l’Aquarium dans le quartier d’Old Street. Cet ancien gymnase-club joliment reconverti est fidèle au poste depuis 1995. Les clubbers sont libres de nager autant qu’ils le veulent et dans n’importe quelle tenue, mais ne doivent ni se saouler la gueule ni plonger, sinon le maître nageur de service leur montrera la porte. Par contre, la fameuse Pool Disco, sur le toit de Shoreditch House, a ralenti son train-train dominical de l’été 2010. Il n’y aura que trois soirées cet été. Cette superbe piscine découverte, entourée de chaises longues et de parasols, est adjacente au lounge/club/restaurant. Téléphonez pour les dates et conditions d’admission. A.G. www.designhotels.com/haymarket www.clubaquarium.co.uk www.shoreditchhouse.com
compter les gigs secrets d’artistes déjà renommés. L’entrée est la plupart du temps gratuite. Clerkenwell 11 Ea s t Bl o c 217 City Road, EC1 Ven-sam 22h30-4h30/6h, gratuit/£5 www.eastbloc.co.uk OLD STREET Après avoir lancé le club Nancy, dont le thème était médical (infirmières et docteurs) et qui a bien fait rire, ce nouveau lieu tout pimpant a l’air de se spécialiser dans les soirées insolites. Il y en a cinq en ce moment, dont une hebdomadaire, qui marchent bien. Disco Fag bar, les vendredis, mixe de l’électrohouse avec du Eurotrash et les clubbers adorent ça. Le samedi propose quatre soirées en alternance, dont Dare ! avec une belle brochette de DJs tels Jon Marsh (de Beloved), Princess Julia et Jon Pleased, et Meat qui bénéficie des beats de Tom Stefan, Kris Di Angelis et James Pople. Une grande partie de la clientèle est gay, même si le club est mixte et que pas mal de filles y sont présentes. L’avantage est que le lieu est très agréable, avec un lounge spacieux, un grand bar, des cabines privées, sans oublier les murs couverts de peintures cocasses de Keith Haring. OUEST Chelsea 12 Ra f f l e s 287 Kings Road, SW3 020 7351 4964 Mar-sam 21h-4h30, £20 www.raffleschelsea.com SLOANE SQUARE Cette boîte, style Chelsea par excellence, a été relancée en 2007 par le promoteur français Patrice Gouty, dont le CV nocturne à Londres est impressionnant. La déco, prise en charge par Tara Bernerd, met en scène mosaïque de bon goût et piste de danse en damier multicolore illuminé. Le prince Harry y a déjà traîné ses guêtres et fait ample démonstration de ses talents de danseur. La clientèle, ici, a l’air d’arriver direct du Club Méditerranée : bronzée, soignée, aisée, entre 25 et 45 ans, et comptant plus de filles que de mecs. Les cocktails (£13-14), tels le Chelsea Homeboy, ou l’alléchant classique Mojito, se vendent comme des petits pains. Les bières sont à £6 et les vins £8. Fulham 13 Ma g g i e’s 329 Fulham Road, SW10 020 7352 8512 Mer-jeu 22h30-2h30, ven-sam 22h30-3h30 www.maggies-club.com South Kensington Les nostalgiques des années 80, la plupart au second degré, se retrouvent dans ce temple des épaulières, jambières et coiffures shag. Ici, on célèbre le règne de la toute-puissante Maggie Thatcher et de sa décennie de tyrannie et de folie furieuse. Certains de ses speechs passent en boucle dans les toilettes, tandis qu’on retrouve des objets, effigies et souvenirs de la « Iron Lady » dans des vitrines et sur les murs, ainsi que tout un attirail de photos de pop stars et de pochettes de disques de l’époque. Tous les barmen portent perruque et sont habillés style Tom Cruise dans le film « Cocktail ». Ils shakent sur le volet la meilleure Pina Colada de la capitale, garnie de mini-parasols et tiges à étincelles (£10). On notera certains anachronismes musicaux, par exemple « Dock Of The Bay » NEW LONDON n°11 39 DR d’Otis Redding (1968) et « La Vie en rose », de Grace Jones (1977), mais ça n’empêche pas les convives de danser et de s’éclater comme les fous qu’ils étaient dans ces années de délire. Vauxhall 14 SUD Ca r p et Bu r n @ Ea g l e 349 Kennington Lane, SE11 020 7793 0903 Sam 9h-6h, £6-£4 www.eaglelondon.com KENNINGTON Les amateurs de melting-pot sont fans de Carpet Burn. Ce bouge attire tous les genres – blacks, bimbos, drag queens, bûcherons, gays, branchés, Ugly Betty. Leur point commun ? Un hédonisme à toute épreuve. Une des signatures du lieu tient dans son thème musical original : de la house des années 80 ainsi que de la Hi NRG, de l’italo house et de la pop dance. Les non-initiés se tordent de rire en observant ce petit monde parallèle, éclectique et sans prétention, qui tient souvent du freak show, surtout sur la piste de danse échevelée. C’est vraiment la fièvre du samedi soir. New Londontips Le mythique disquaire londonien Roughtrade ouvre les portes de son paradis musical à Bricklane et offre, sur présentation de votre billet Eurostar (valide pour un voyage antérieur au 31/12/2011), de nombreuses réductions et surprises de choix. Exemple ? Un sac collector Rough Trade offert pour tout achat supérieur à £15 ; la compile Counter Culture 2010 offerte pour tout achat supérieur à £30, 20% de réduction sur tous les produits siglés Rough Trade. www.roughtrade.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 1New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 2-3New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 4-5New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 6-7New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 8-9New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 10-11New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 12-13New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 14-15New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 16-17New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 18-19New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 20-21New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 22-23New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 24-25New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 26-27New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 28-29New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 30-31New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 32-33New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 34-35New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 36-37New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 38-39New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 40-41New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 42-43New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 44-45New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 46-47New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 48-49New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 50-51New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 52-53New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 54-55New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 56-57New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 58-59New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 60-61New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 62-63New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 64-65New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 66-67New London numéro 11 jui/aoû/sep 2011 Page 68