New London n°10 jan/fév/mar 2011
New London n°10 jan/fév/mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de jan/fév/mar 2011

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Technikart Conseil

  • Format : (148 x 205) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 14,5 Mo

  • Dans ce numéro : spécial miam... quand London nous mijote du fricoté main.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
EST Shoreditch 7 Vo g u e Fa b r i cs 66 Stoke Newington Road, N16 020 7682 0408 Ven-sam 21h-6h, £5, £3 avant 23h Facebook DALSTON KINGSLAND DR Ce petit bouge cool, situé à deux pas du Dalston Superstore, n’a pas eu la vie facile. Il a déjà été fermé par les flics à cause d’une licence d’alcool louche – avant de rouvrir. Pourquoi perdre son temps à en parler ? Le fait est que cette boîte marche contre vents et marées et qu’elle est toujours citée dans les médias comme étant une figure de proue culturelle de l’East End. La seule chose qui importe ici, c’est de laisser ses inhibitions à la porte et se rappeler que les murs seront inévitablement moites autour de la piste de danse. Soirées courantes : The House, le vendredi (9h-3h), soirée funky avec Princess Julia et Marc Moore, en alternance avec Flashmob, club de house avec MDMX, Musiclovemakers, Robot et Dinosauro ; Dirtbox, le samedi avec la Duchess of Pork et Gibson et Princess Michael of C**t. Visitez le site ou téléphonez avant de vous engager. 8 Ea s t Bl o c 217 City Road, EC1 Ven-sam 22h30-4h30/6h, gratuit/£5 www.eastbloc.co.uk OLD STREET Après avoir lancé le club Nancy, dont le thème était médical (infirmières et docteurs) et qui a bien fait rire, ce nouveau lieu tout pimpant a l’air de se spécialiser dans les soirées insolites. Il y en a cinq en ce moment, dont une hebdomadaire, qui marchent bien. Disco Fag bar, les vendredis, mixe de l’électrohouse avec du Eurotrash et les clubbers adorent ça. Le samedi propose quatre soirées en alternance, dont Dare ! avec une belle brochette de DJs tels Jon Marsh (de Beloved), Princess Julia et Jon Pleased, et Meat qui bénéficie des beats de Tom Stefan, Kris Di Angelis et James Pople. Une grande partie de la clientèle est gay, même si le club est mixte et que pas mal de filles y sont présentes. L’avantage est que le lieu est très agréable, avec un lounge spacieux, un grand bar, des cabines privées, sans oublier les murs couverts de peintures cocasses de Keith Haring. 9 Sh a b b a Da b b a Da @ Av a l on 141-143 Shoreditch High Street, E1 020 3222 0530 2 e sam du mois, 20h-2h, £5 www.avalon-london.com SHOREDITCH HIGH STREET Le dernier-né du promoteur Daniel Lismore ne fait que succéder à Vogue, autrement dit un NEW LONDON n°10 30 Le club des allongés simple changement de lieu, du West End au cœur de Shoreditch. Le décor lorgne du côté de l’Extrême-Orient et de l’Occident décadent. Ça donne un mobilier baroque, des chandeliers cossus et des estampes chinoises... Les club kids aux looks d’enfer ont suivi et la fête continue comme si de rien n’était. Aux CD, Larry T, le DJ légendaire de New York, était là pour la première vague US des Party Monsters, avec un line-up qui change tous les mois. 10 Th e Ol d Bl u e La s t 38 Great Eastern Street, EC2 020 7739 7033 Lun-mar-mer 12h-24h, jeu et dim 12h-24h30, ven-sam 12h-1h30. www.theoldbluelast.com SHOREDITCH HIGH STREET On joue à l’Old Blue Last de la musique live chaque soir. Complètement redécoré et agrandi cette année – et avec des toilettes décentes, cette fois-ci – on s’y sent beaucoup moins bousculé qu’auparavant. Tous les groupes qui ont le vent en poupe passent sur cette scène, sans compter les gigs secrets d’artistes déjà renommés. L’entrée est la plupart du temps gratuite. Si le concept de dîner allongé sur un lit au beau milieu d’un club où l’on joue la musique à plein tube vous branche, vous trouverez Supperclub à tomber par terre. Ainsi donc, du mercredi au samedi, vers 19h, les gens entrent dans une pièce rouge. À 20h, la grande salle blanche ouvre ses portes. Le menu est décrit comme un voyage culinaire à travers divers plats et pays. Donc pas de tables ni de chaises, mais des lits situés tout le long des murs et sur le balcon qui surplombe la salle. On mange sur des tablettes similaires à celles conçues pour les lits d’hôpitaux. Le repas coûte £50, mais il est aussi possible, en payant £10, de passer prendre un verre, danser et assister aux numéros. Artistes de cabaret et de burlesque défilent sur scène, ainsi que des top DJs et performers comme, récemment, Afrika Bambaataa. Consultez le calendrier sur le site ou sur Facebook. Supperclub de Notting Hilla déjà lancé le même style de boîtes à Amsterdam, San Francisco, LA et Istanbul, et a sorti une multitude de compiles intitulées « Supperclub ». A.G. 2 Acklam Road, W10, 020 8964 6600. www.supperclub.com
New Londontips Djs furieux, public pointu, film gratuit le lundi et entrée libre : il se passe toujours quelque chose à l’Alibi, et tous les soirs de la semaine. C’est le nouveau club fiché au cœur de Dalston, le quartier qui monte dans la course à la coolitude. 91 Kingsland High Street Dalston E8 Tlj à partir de 17h Clerkenwell 11 Fa b r i c 77A Charterhouse Street, EC1 020 7336 8898 Ven 22h-6h, sam 22h -8h. £6 à £16. www.fabriclondon.com FARRINGDON Incontournable, la Fabric abrite deux soirées très prisées, la « Fabric Live » le vendredi et la « Fabric » le samedi : de véritables institutions ! Ce vaste labyrinthe, de pur style industriel, comprend trois salles tapissées de briques, d’acier et de cuir. Les guests DJ’s, tels Craig Richards, Goldie, Terry Francis, Adam F, Tieschwarz, Scratch Perverts activent régulièrement les platines. Petite particularité : le bodysonic dancefloor, bombardant la basse par le parquet, garantit aux danseurs de fortes sensations ! OUEST Notting Hill 12 No t t i n g Hi l l Ar t s Cl u b 21 Notting Hill Gate, W11 020 7460 4459 www.nottinghillartsclub.com NOTTING HILL GATE Avec une réputation en béton pour avoir su mêler les mondes des arts, de la musique et du night-clubbing, NHAC est devenu une institution. Ici, chaque soir est unique, mais le clou hebdomadaire est la « Death Disco » du mercredi (19h- 2h), dont le promoteur n’est autre qu’Alan McGee, l’homme qui a lancé Oasis dans les années 90. Des groupes prometteurs en live et des stars DJs sont conviés à cette soirée indie, avec entrée gratuite. Idem pour le prisé Rota, du label Rough Trade, tôt le samedi soir (16h-20h). Fulham 13 Th e Va l m on t 266 Fulham Road, SW10 087 2148 1160 Jeu-sam 20h-3h. www.thevalmontclub.com SOUTH KENSINGTON Cette cave est l’exemple type d’un modern club. Le décor, très Manhattan chic, bénéficie d’un éclairage impeccablement tamisé. Select, le bar noir et blanc n’ouvre qu’après minuit et les cinq petites pièces délimitées de rideaux métalliques sont réservées au private drinking. L’abondante carte des cocktails met l’eau à la bouche. NORD Dalston 14 Da l s t on Superstore 117 Kingsland High Street, E8 020 7254 2273 Ven 21h-2h, sam 21h-4h, dim 22h-2h. www.facebook.com/dalstonsuperstore DALSTON KINGSLAND Ce lieu se situe dans la lignée disco de l’East Village, à l’opposé des boîtes bling-bling du West End. Ici, la déco se limite au ciment et aux briques avec quelques graffitis. La musique, indie ou disco, gueule dans la cave. NEW LONDON n°10 31 DR Peu importe, une foule de bohèmes et d’artistes s’en donne à cœur joie. Attention, renseignezvous, les soirées et les DJs sont éphémères. Vauxhall SUD 15 Ca r p et Bu r n @ Ea g l e 349 Kennington Lane, SE11 020 7793 0903 Sam 9h-6h, £6-£4 www.eaglelondon.com KENNINGTON Les amateurs de melting-pot sont fans de Carpet Burn. Ce bouge attire tous les genres – blacks, bimbos, drag queens, bûcherons, gays, branchés, Ugly Betty. Leur point commun ? Un hédonisme à toute épreuve. Une des signatures du lieu tient dans son thème musical original : de la house des années 80 ainsi que de la Hi NRG, de l’italo house et de la pop dance. Les non-initiés se tordent de rire en observant ce petit monde parallèle, éclectique et sans prétention, qui tient souvent du freak show, surtout sur la piste de danse échevelée. C’est vraiment la fièvre du samedi soir. Elephant & Castle 16 Ministry Of So un d 103 Gaunt Street, SE1 020 7378 6528 Ven 22h30-6h, sam 23h-7h. £6 à £20. www.ministryofsound.com ELEPHANT & CASTLE En tête du peloton, ce superclub conserve son maillot jaune grâce à ses soirées du samedi : « Release Yourself », « Strictly Rhythm » et « Subliminal ». Ne zappez pas pour autant la party « The Gallery » du vendredi : à chaque semaine son DJ. Outre ses quatre pistes de danse, Ministry Of Sound compte deux salles VIP et une cellule Sony PlayStation.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 1New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 2-3New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 4-5New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 6-7New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 8-9New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 10-11New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 12-13New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 14-15New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 16-17New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 18-19New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 20-21New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 22-23New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 24-25New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 26-27New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 28-29New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 30-31New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 32-33New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 34-35New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 36-37New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 38-39New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 40-41New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 42-43New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 44-45New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 46-47New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 48-49New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 50-51New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 52-53New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 54-55New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 56-57New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 58-59New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 60-61New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 62-63New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 64-65New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 66-67New London numéro 10 jan/fév/mar 2011 Page 68