Néoplanète n°8 avr/mai 2009
Néoplanète n°8 avr/mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de avr/mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : trois hommes et un coup fin : le fim « Home ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
[SAVOURER]ZESTS Claudia Annie/flickr.com - DR - www.pixelmaster.no C’EST DE SAISON Les fraises Emblème de la gourmandise et aliment santé, mais aussi symbole de l’oubli des saisons et de l’agriculture intensive, la fraise pourrait rougir quand on regarde son impact sur la planète. Elle perd même saveur et intérêt quand, importée des serres artificielles du sud de l’Espagne, elle y est produite hors sol, dans de grandes gouttières suspendues remplies de tourbe ou d’écorce de pin, avec forte utilisation d’eau et d’engrais. Mieux vaut accepter de suivre le rythme des saisons pour consommer des fraises cultivées en pleine terre et en France, quelques mois par an – d’avril à octobre. Si les fraises bio restent rares, certaines variétés comme la fraise du Périgord ou de Carpentras sont produites selon des cahiers des charges stricts qui intègrent les préoccupations écologiques et respectent les terroirs. Privilégiez-les, et pensez à varier les plaisirs au fil des mois, en passant des précoces (gariguette) aux « pleines saisons » (pajaro) puis aux tardives (valeta, mara des bois). La confiture de fraises bio, en revanche, est de plus en plus présente sur les linéaires : profitez-en ! Vive les produits frais ! QUALITÉ ÉQUITABLE ! Les cafés équitables peuvent aussi être haut de gamme : c’est le message qu’entend faire passer Lobodis, la deuxième marque du secteur, en lançant une gamme de produits dont l’argument n°1’est la qualité. Langani d’Éthiopie, Chamaya du Pérou, Kalinda d’Haïti, Tzul Tacca du Guatemala, Hin Lao d’Asie… Tous sont des Arabicas et la moitié environ sont « bio ». Lobodis entend ainsi passer devant l’actuel leader, Malongo. Eh oui, la concurrence existe également dans le commerce équitable ! À partir de 2,80 euros le paquet de 250 g. [36] Tartare de fraises au poivre de Setchouan Coût : bon marché Préparation : 10 min Difficulté : facile Ingrédients 300 g de fraises (toutes variétés) Le jus d’un citron, 60 g de sucre 40 g de pistaches 8 feuilles de menthe Poivre de Setchouan du moulin Lavez et équeutez les fraises, coupez-les en petits dés. Concassez les pistaches, ciselez la menthe. Mélangez tous les ingrédients, poivrez. Laissez mariner 30 min au frais et servir. Recette tirée de l’ouvrage « Cuisine bio pour fruits de saison » de Serge de Thaey, éditions Terre Vivante. Les produits frais (fruits et légumes en vrac, viande fraîche…) ne représentent plus que 20% de notre budget alimentaire – le reste étant consacré à des produits agro-alimentaires, dont la transformation, l’emballage, le transport et la conservation consomment les trois quarts de l’énergie nécessaire pour notre alimentation. La production d’un aliment surgelé demande ainsi jusqu’à dix fois plus d’énergie que son équivalent frais ! Pour éviter la tentation, essayez donc de vous passer de congélateur et de micro-ondes, et préférez les produits frais à leurs concurrents surgelés ou en conserve. Le chiffre du moment : 9 ans C’est le temps moyen depuis lequel les consommateurs de bio sont fidèles aux produits de l’agriculture biologique. Bonne nouvelle : ils sont également de plus en plus nombreux à s’inscrire dans cette dynamique (21% des consommateurs de bio le sont depuis moins de deux ans). Et surtout, alors que la conjoncture économique pourrait laisser craindre le contraire, la consommation des Français en produits bio continue à progresser. La 9 e édition du baromètre de l’Agence Bio confirme bien la vitalité de ce marché : en 2008, 44% des Français ont consommé au moins une fois par mois un produit bio. Et alors qu’en Angleterre, 48% des acheteurs de bio annoncent qu’ils vont réduire ou même stopper leur consommation en 2009, 74% des Français déclarent même avoir l’intention de maintenir, voire d’augmenter (22%) leurs achats d’alimentation bio dans les mois qui viennent. Un dernier point : 38% souhaitent pouvoir manger bio dans leur restaurant d’entreprise et 42% au restaurant. Informations extraites du rapport « Les chiffres de la consommation responsable 2008 », publié par mescoursespourlaplanete.com avec le soutien de l’Ademe. page réalisée par www.mescoursespourlaplanete.com
TOUT NOUVEAU TOUT ÉCOLO Des bons et bio biberons Bannis au Canada de certains produits pour jeunes enfants, le Bisphénol-A est un composant chimique présent dans les biberons en polycarbonate et soupçonné de toxicité. La controverse qui s’étend à d’autres pays et inquiète les jeunes mamans est un terreau fertile pour l’éclosion de marques nouvelles et écologiques. Ainsi, Green to Grow propose des biberons fabriqués en polyéthersulfone (PES), une résine extrêmement résistante et sans Bisphénol-A ni phtalate. Ils sont désormais commercialisés en France par des sites spécialisés comme www.brindilles.fr Des sushis qui ne roulent pas la planète ! Marco Polo Foods, leader sur le marché européen du sushi préemballé sous la marque Yedo, propose la première boîte de sushis frais biologiques, certifiés AB tout y est bio – du saumon cru de l’Atlantique (dont l’alimentation est composée exclusivement d’aliments issus de l’agriculture biologique) au concombre, en passant par le riz et l’alcool de riz, le sésame, la sauce soja et même le sachet de thé vert. Et pour ne rien gâcher, l’emballage est éco-conçu ! Bio et branchée, la chèvre ! Alors que le lait de vache n’a plus la cote du fait de l’impact climatique de l’élevage bovin et de la remise en cause récente de ses effets sur la santé (allergies, intolérances, ostéoporose…), la marque espagnole Beee veut remettre le yaourt de chèvre au goût du jour. Ses yaourts bio au goût subtil se déclinent en grands pots de 250 g et en quatre saveurs (nature, Citrics aux extraits naturels de citron et orange, Tropical, et Azahar à base d’eau de fleur d’oranger et d’extrait naturel de rose). Ils sont exclusivement sucrés avec du sirop d’agave, extrait de la sève d’un cactus originaire du Mexique doté d’un très bon pouvoir sucrant et d’un index glycémique extrêmement faible. En vente en boutiques bio. www.beee.es savourez plus sur www..fr faut-il être une vache à lait quand on veut être écolo ? non bonnes raisons de choisir planète oui comme fournisseur d’électricité le même prix PLANÈTE OUI c’est de l’électricité 100% renouvelable au même prix que le tarif régulé.* aucune démarche PLANÈTE OUI s’occupe d’effectuer les démarches administratives à votre place. pas de frais de souscription Pas de frais d’ouverture de dossier, ni de rupture de contrat. pas d’engagement de durée Vous êtes libre de changer de fournisseur à tout moment, et même de bénéficier à nouveau du tarif régulé.** www.planete-oui.fr l’énergie est notre avenir, économisons la ! planète oui, le fournisseur d’électricité qui récompense votre réduction de consommation.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :