Néoplanète n°8 avr/mai 2009
Néoplanète n°8 avr/mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de avr/mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 21 Mo

  • Dans ce numéro : trois hommes et un coup fin : le fim « Home ».

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
[S’ENGAGER] Guy Ferrandis/2007 EuropaCorp Malgré la situation, restezvous optimiste ou êtes-vous inquiet ? Je crois que l’heure n’est plus au pessimisme ou à la complainte, l’heure est à l’action. En tant que groupe mondial, PPR doit montrer l’exemple. Notre responsabilité est double : nous améliorer nous-mêmes, et encourager la prise de conscience collective. À travers le soutien du film Home, PPR concentre son action de mécénat dans le domaine de la responsabilité sociale et environnementale avec l’objectif de sensibiliser le plus grand nombre. Notre objectif, c’est vraiment que les gens bougent, à l’échelle individuelle et collective. Je suis d’ailleurs agréablement surpris par la mobilisation sans précédent de toutes nos marques et enseignes autour de la promotion du film, chacune avec leur propre savoir-faire. La Fnac, par exemple, détient un rôle « moteur » dans ce projet, comme enseigne spécialiste du cinéma, comme réseau exclusif de distribution du DVD en France et comme acteur en communication autour du film sur ses différents supports. CFAO, quant à elle, distribue le film Une caravane de dromadaires près de Tichit, Mauritanie (17°29’N - 9°O6’O). La désertification est un des sujets sensibles sur lesquels « Home » nous donne à réfléchir. dans vingt-huit pays sur le continent africain. Enfin, Gucci, Bottega Veneta ou encore Somewhere ont, pour leur part, créé des produits à l’effigie de Home : tee-shirts, sacs… les profits seront bien sûr reversés à GoodPlanet.org, l’association de YannArthus-Bertrand. Producteur, Luc Besson Depuis Le Grand bleu et Atlantis, le réalisateur-producteur français le plus célèbre ne nous avait pas offert de grandes odes à la nature. Avec Home, il crée l’événement. Pour la défense de la planète. [12] Pourquoi avez-vous eu envie de faire ce film ? Il y a urgence : nous n’avons plus que dix ans pour inverser la tendance. C’est une démarche exceptionnelle car Home va sortir le 5 juin – la Journée Mondiale de l’écologie – sur différents supports en même temps (télévision, cinéma, DVD et Internet) et dans tous les pays. Le message, c’est « Si le 5 juin, vous voulez faire quelque chose pour la planète, regardez le film ! ». Il y a aura des projections en plein air gratuites organisées par les mairies, les associations locales… Il y en aura une également le 5 juin à Paris sur le Champ de Mars à 22 heures, une autre à Central Park et une dernière à Mexico, etc. Je pense qu’on peut toucher plusieurs millions de personnes en 48 heures. Trouver un mécène, c’est rare aujourd’hui… Ce projet a pu se réaliser, en effet, grâce au groupe PPR. Non seulement c’est une alliance formidable mais c’est aussi un message lancé à tous les industriels pour leur dire YannArthus-Bertrand/Film « Home » - une coproduction Elzevir Films/europacorp
Réalisateur, YannArthus-Bertrand Entre deux avions et trois projets, quelques minutes d’entretien au vol avec le photographe du ciel. Après le succès de votre travail de photographe, pourquoi un film ? C’est une autre dimension. Quand j’ai vu le film d’Al Gore, cela m’a donné envie d’aller plus loin car je suis sidéré par le manque de réaction actuel. J’ai l’impression que les gens ne bougent pas, qu’ils continuent de vivre comme s’ils ne savaient pas ce qui les attend. On sait qu’en 2050 il n’y aura plus de poissons ? Qu’importe, on continue de pêcher avec des filets gigantesques ! Ce gâchis est invraisemblable. Pourquoi ? Je ne sais pas. Par manque de vision, par peur, par inconscience. Mais c’est désespérant et aujourd’hui il est trop tard pour être pessimiste. D’où l’importance de continuer à se battre. Quels sont vos projets ? Cela fait quatre ans qu’entre mon émission de France 2, l’exposition 6 milliards d’Autres et le film Home, je cours le monde. Je voudrais souffler et m’occuper de ma fondation. Car l’association Good Planet va devenir une fondation d’ici peu et va me permettre de me concentrer sur certaines missions. Notamment en faveur des enfants et des gens qui bougent et travaillent à la sauvegarde de la planète. Déjà, depuis trois ans, nous distribuons des kits pédagogiques dans les écoles et offrons des vacances « vertes » à des enfants défavorisés, mais je voudrais aller plus loin, intervenir dans les écoles, organiser des journées de sensibilisation… Le 22 avril, je reçois le prix Champion of the Earth for Inspiration and Action, décerné par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement qui récompense des acteurs de l’écologie. Je compte m’en servir pour agir. Plus que jamais, c’est urgent ! Y.B. que c’est également de leur ressort, de leur responsabilité. Et pas uniquement celle des écologistes et des défenseurs de la nature. Cela fait longtemps que ce thème vous touche ? Je suis souvent dubitatif sur certains préceptes que l’on entend : il faut faire ci, ne pas faire ça… Mais il faut tous que l’on change notre façon d’être. Personnellement, j’aide souvent de jeunes réalisateurs qui ont du mal à réunir assez d’argent pour tourner leur court-métrage. J’ai un grand studio de mixage en Normandie, je leur laisse l’utiliser gratuitement à condition qu’ils retroussent leurs manches et me plantent tous un arbre. J’ai donc une forêt de réalisateurs avec leur nom dessus ! C’est ma reforestation personnelle ! Y.B. Antoine Verdet [13] Plus d’info sur www.home-2009.com A fiche : Pascal LESOING pour YDEO - I lustration : CALOU MUSIQUE ORIGINALE ARMAND AMAR AVEC LA VOIX DE JACQUES GAMBLIN SCÉNARIO ISABELLE DELANNOY YANN ARTHUS-BERTRAND DENIS CAROT YEN LE VAN COMMENTAIRE ISABELLE DELANNOY COORDINATRICE CAMILLE COURAU PRODUIT PAR DENIS CAROT ET LUC BESSON TEWFIK FARES YANN ARTHUS-BERTRAND CHEF MONTEUSE YEN LE VAN 1 ÈRE ASSISTANTE RÉALISATEUR DOROTHÉE MARTIN CAMERAMAN CINÉFLEX TANGUY THUAUD DIRECTEUR DE PRODUCTION JEAN DE TREGOMAIN www.home-2009.com 2 09 - EUROPACORP - ELZEVIR FILMS Une production ELZEVIR FILMS - EUROPACORP [S’ENGAGER]



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :