Néoplanète n°7 fév/mar 2009
Néoplanète n°7 fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de fév/mar 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (199 x 269) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 70,5 Mo

  • Dans ce numéro : Nothomb, la nature d'Amélie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
[VOYAGER] 15 éco-gestes à la montagne Pour continuer de dévaler les pistes et d’admirer nos belles montagnes, quelques gestes simples deviennent indispensables. à adopter tout schuss ! Par Yolaine de la Bigne et Vincent Rondreux - Avec Coca-Cola• 1 Partir en train Moins cher que l’avion, plus sécurisant que la voiture et, dans les deux cas, beaucoup plus économe en CO 2 (2,6 g équivalent carbone/km/personne pour le train contre 80 g éq.c/km/personne pour l’avion court courrier)… Alors menons grand train ! Et en sortant, prenez un bus local. Si c’est impossible, pensez au covoiturage (www.ecotrajet.com, www.123envoiture.com). Sur place ? Les transports en commun et la marche à pied, c’est bon pour la raclette ! 2 Choisir une station avec des équipements adaptés Certaines possèdent des atouts non négligeables comme des récupérateurs d’eau pour économiser cette ressource précieuse ou des espaces piétons qui évitent les déplacements. Ainsi l’opération « Val d’Isère en blanc », qui favorise un cœur de village 100% piétonnier. 3 Opter pour un logement bien isolé Les logements en montagne consomment 1,5 fois plus d’énergie que la moyenne en France. Une isolation performante permet de faire d’autant plus d’économies. Un bâtiment HQE divise cette consommation par 7. Renseignezvous auprès de votre logeur ou de l’office de tourisme. 4 Optimiser le chauffage de l’habitation Quand il fait froid dehors, on a tendance à monter le thermostat à l’intérieur, puis à aérer… Stabilisez votre [36] chauffage à 19 °C (1 °C de moins c’est 7% d’énergie économisée) et ouvrez grand les fenêtres un quart d’heure le matin pour changer d’air… 5 Acheter dans la station Plus un produit monte là-haut dans la montagne, plus il est consommateur d’énergie et de CO 2. On peut donc déjeuner au village ou à la station plutôt qu’en haut des pistes. 6 Modérer la consommation d’eau Entre autres solutions : la douche (et non le bain), les mousseurs ou économisateurs d’eau. Et si les toilettes n’ont pas une double chasse, mettez un objet genre brique dans la cuve pour faire du volume. Une double chasse consomme 3-4 litres quand une chasse normale en emploie une dizaine ! 7 Rester sur les pistes Le hors-piste est dangereux pour nous mais aussi pour la flore, que l’on peut piétiner, et la faune, que l’on peut perturber. Or, de nombreuses espèces sont déjà menacées, alors n’en rajoutons pas ! Par contre, vive les sorties « nature » avec des pros pour mieux connaître l’environnement et ainsi apprendre à le respecter. 8 éviter d’acheter du matériel de ski Emprunter, acheter d’occasion ou louer sur place : c’est plus économique et plus écologique. Et sachez que certaines marques comme Patagonia, Timberland, Lafuma, ou encore
Kanabeach ont des lignes de vêtements réalisés à partir de bouteilles en plastique recyclées, coton biologique, laine traitée sans chlore, chanvre, polyester recyclé, etc. 9 Ne rien jeter dans la nature Quand vient l’été à la montagne, la neige fond : tout ce qui a été jeté pendant l’hiver - papiers gras, emballages… - se retrouve donc dans les pâturages et dans les rivières. En 2008, pas moins de 17 tonnes de déchets ont été ramassées dans environ 50 stations lors des journées nationales de ramassage, par quelque 2 500 bénévoles… Faites l’effort de trouver une poubelle ou ayez sur vous un sac pour jeter vos déchets. 10 Ne pas écraser ses mégots dehors On ne les voit pas car la neige les recouvre de son joli manteau blanc, mais on les retrouve aux beaux jours... On peut ainsi ramasser jusqu’à 30 000 mégots par an sous un seul télésiège ! Une pollution terrible, puisqu’ils mettent plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines d’années à disparaître. Et si vous achetiez un joli cendrier de poche ? 11 S’informer sur les méthodes locales de tri La mairie vous indiquera les dates de ramassage, composteurs de quartier, points de tri, initiatives particulières… Tout, tout, tout vous saurez tout sur le « tri-tri » ! 12 Manger bio et local Acheter des produits artisanaux est une bonne façon de connaître la culture de la région et de soutenir son économie. Pensez aussi aux associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (Amap) et à l’agriculture bio. Mais n’en faites pas des tonnes pour éviter de jeter à la fin de votre séjour : au moins 50% de la nourriture produite dans le monde est jetée sans être consommée, selon l’Institut international de l’eau de Stockholm. 13 Lire les messages liés à l’environnement De plus en plus souvent, des panneaux d’information rappellent les gestes qui préservent l’environnement. Jetez-y un œil. Et respectez bien sûr les panneaux « zones protégées ». 14 Utiliser des produits d’entretien écolo Pensez aux systèmes d’épuration ! La montagne préfère les produits biodégradables pour le nettoyage, le linge, la vaisselle, etc. Et toujours avec modération... 15 Aller à la montagne l’été Les études scientifiques prévoient que, plus les décennies passeront, plus il faudra monter en altitude pour chausser des skis. Les activités d’été se développent dès à présent en moyenne montagne : randonnée, vélo, pêche, canoë, photo, glisse sur l’herbe… [37] Plus de voyages ? www.neoplanete.fr dr/Soundsnaps - Fotolia.com/Krzysztof Tkacz - Fotolia.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :