Néoplanète n°7 fév/mar 2009
Néoplanète n°7 fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de fév/mar 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (199 x 269) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 70,5 Mo

  • Dans ce numéro : Nothomb, la nature d'Amélie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
[cocooner] Nos journalistes femmes de méninges ! Fini les pschits qui polluent ! Mais pour s’en sortir sans se ruiner, rien ne vaut l’huile de coude et les vieilles recettes de grand-mère. Classique, écolo, débrouille : trois solutions pour faire le ménage que nous avons testées pour vous. Résultat des courses… Par Hélène Binet et Emmanuelle Vibert - Reportage photo de Géraldine Le Guyader Panier écolon Liquide vaisselle écologique amande, L’Arbre vert, 500 ml, 1,90 en Cire d’abeille liquide, Etamine du Lys, 500 ml, 11,05 en Ecodoo, pastilles lave-vaisselle, 480 g, environ 60 lavages, 10,50 en Etamine du Lys, déboucheur canalisations, 1 litre, 11 en Nettoyant multi-usages Ecover, 1 litre, 3,10 en Monoprix lave-vitres, 500 ml, 2,19 e (1,74 e la recharge) n Lessive liquide écologique Ecodoo, 1,5 litre, environ 40 lavages, 9,35 en Chiffon en microfibre, 5,36 e Total : 54,45 euros Le pitch des pschits L’offre verte est maintenant conséquente. Il y a des produits écolo dans les magasins bio comme dans les supermarchés. Et même si le panier moyen reste élevé, avec des marques distributeur comme Monoprix, Carrefour ou Champion, on peut trouver des prix équivalents aux marques conventionnelles. Les produits (vraiment) verts utilisent en priorité des matières issues du monde végétal : les tensioactifs sont des dérivés du sucre, de palme (plus doux, plus dégradables), les parfums piochent dans les huiles Pour envisager un grand ménage de printemps, nos journalistes ont dû affronter l’hiver. Panier dans une main, moufle dans l’autre, elles ont parcouru les rayons des supermarchés, frappé à la porte des pharmacies et des drogueries à la recherche de l’incontournable Ça va pas être commode les moufles pour tester le vinaigre blanc, hein ? bicarbonate de sodium et atterri dans les boutiques de produits naturels. Quelques heures et flocons de neige plus tard, elles ont trouvé une cinquantaine de produits et rempli leurs trois chariots. Etape suivante : les tester et les comparer. Bien au chaud. [22] essentielles (qui apportent aussi leurs propriétés antiseptiques, antibactériennes, antifongiques…) et les colorants artificiels sont exclus. Comment les reconnaître ? Suivez les labels. L’écolabel européen désigne les détergents, liquides vaisselle, nettoyants tous usages et sanitaires dont l’impact sur l’environnement est limité (sans exclure certains ingrédients chimiques) et l’efficacité prouvée. Le logo d’Ecocert garantit des composants végétaux, en partie bio, et l’affichage de tous les ingrédients sur l’emballage. L’association Nature et Progrès offre son sceau à des produits à base de végétaux bio (quelques rares minéraux non pétrochimiques sont autorisés). Notez qu’Ecover, l’une des marques leader dans le secteur, refuse les certifications existantes, pas assez exigeantes à son goût. Bilan Les produits verts sont souvent plus chers, certes, mais bien plus sains et on adore leurs parfums d’huiles essentielles. Généralement, de petites doses suffisent (contrairement aux produits conventionnels) et leur polyvalence évite d’encombrer nos placards. Mais à quand un label commun et clair pour être sûr de ne pas se tromper ?
Panier classique n Liquide vaisselle Palmolive, 500 ml, 1,94 en Ajax vitres, 750 ml, 2,04 en Lingettes Mr Propre (paquet de 60), 2,26 en Berlingot d’eau de javel La Croix « Jardin de lavande », 250 ml, 1,59 e les 3 n Destop, déboucheur liquide, 1 litre, 2,80 en Terra parquets, 1 litre, 3,78 en Pour le sol, Vigor 1,250l, 2,38 en Lessive pour le linge, Ariel, 32 tablettes, 1,312 kg, 7,27 en Pour la machine à laver la vaisselle, Sun Green Power, 26 tablettes, 7,75 en Détachant pour le linge, Eau écarlate, 250 ml, 2,60 e Total : 34,41 euros Le vinaigre blanc a toutes les qualités : il ne coûte presque rien et sert un peu à tout (il détartre, dégraisse, il est aussi antiseptique et antifongique). Avec de l’huile d’olive, on soigne le bois. Un sac de noix de lavages permet de faire des lessives en machine pendant une bonne année (même s’il faut ajouter du savon de Marseille, du savon au fiel ou du bicarbonate de sodium pour vraiment détacher). Avec de la cendre, on élimine les traces de verre sur Tiens, un pistolet laser. Tu crois que c’est bio, ça ? Donner une liste précise des ingrédients ? Les fabricants n’y sont pas contraints et s’en gardent bien. En creusant un peu, on apprend qu’il y a de la soude caustique dans les déboucheurs, des tensioactifs issus du pétrole dans les détergents, de la soude dans les lessives et, un peu partout, des parfums de synthèse, des colorants… Des ingrédients susceptibles de provoquer, au choix, intoxications, allergies, gênes respiratoires, voire des un meuble en bois. Le jus de citron est parfait pour désodoriser. La serpillière en microfibre absorbe la poussière, dégraisse, permet d’utiliser très peu de produit et se lave en machine. Du papier journal roulé en boule nettoie parfaitement une vitre d’abord humidifiée (avec de l’eau vinaigrée)… Si l’on aime la tambouille, c’est encore mieux. Voilà par exemple une recette de Raffa, la star du ménage écolo sur Internet (1), pour un nettoyant multi-usages : 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude mélangées à 2 litres d’eau chaude dans un bidon. Dans un verre à part, on mélange 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc et une à trois cuillères à soupe d’huiles essentielles (citron, pin, arbre à thé...). On verse dans le bidon. Il ne reste qu’à secouer avant utilisation. Bilan Au fond, pas besoin de 36 produits pour briquer sa maison. Et si vous trouvez les recettes de grand-mère un peu trop compliquées, pourquoi ne pas mixer les genres : adopter vinaigre blanc, cancers. Certes, il y a des progrès. Les phosphates (qui provoquent la prolifération des algues vertes dans les cours d’eau) sont interdits dans les lessives depuis 2007. Et le règlement européen Reach (1) devrait forcer les fabricants à supprimer bon nombre de substances dangereuses. D’ici là, quand un emballage affiche des mentions du type « Jardin de lavande » (eau de javel La Croix) alors que le parfum est synthétique, ou encore « respecte davantage l’environnement » (Sun Green Power), en arguant que le produit est « sans phosphate », sachez que vous n’êtes pas pour autant en présence de produits écolo. Bilan Bon marché et pratiques, les produits conventionnels sont pour la plupart plutôt efficaces (difficile parfois de remplacer le Destop). Mais de grands efforts restent à faire pour supprimer les substances dangereuses des formules et pour communiquer en toute transparence. 1. Règlement relatif à l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des produits chimiques, adopté en 2006. Panier débrouille n Vinaigre blanc, 1 litre, 0,34 en Huile d’olive Carrefour bio, 75 cl, 6 en Noix de lavages Ecoidées, 1 kg, 9,95 en Savon de Marseille 600 g, 3,95 en Cendres (gratuit) n Citrons bio, 0,35 e pièce n Serpillière en microfibre, 6,83 en Bicarbonate de sodium Cooper, 250 g, 2,50 e (en pharmacie) n Brosses à dents usées (gratuit) n Huiles essentielles n Savon au fiel détachant Sonett, 90 g, 2,05 en Sel détachant bicarbonate de sodium Ecoidées, 500 g, 5,90 en Papier journal (gratuit) Total : 37,87 euros huile d’olive et savon de Marseille, tout en achetant une poignée de produits bio (nettoyant multi-usages, liquide vaisselle…) ? 1 - http://raffa.grandmenage.info Et ta grand-mère, elle faisait les vitres avec une épée de Jedi ? Remets tes moufles et viens plutôt essayer le papier journal ! [23] Plus de tuyaux ? www.neoplanete.fr Géraldine Le Guyader/Kel Epok Epik/Pavlo Perets- Fotolia.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :