Néoplanète n°6 déc 08/jan 2009
Néoplanète n°6 déc 08/jan 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de déc 08/jan 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (201 x 271) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 68,4 Mo

  • Dans ce numéro : Léo prie pour un monde plus écolo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
[bouger] mais également dans de grandes institutions comme la Nasa, avec un projet de « propulseur à symétrie ». Certaines théories prévoient en effet qu’il serait possible de créer de la masse négative et d’engendrer ainsi une force contraire à la gravité, ouvrant la voie à la construction d’autant de balais volants. Jack et le nanotube de carbone « C’est un haricot magique. Si tu le plantes, en une nuit il poussera jusqu’au ciel. - Jusqu’au ciel ! répéta Jack. » Autre solution pour décrocher la lune : y grimper. L’industrie aérospatiale serait ravie de posséder une graine comme celle de Jack et le Haricot magique. Un tel dispositif permettrait de mettre en orbite des satellites ou de ravitailler aisément la Station spatiale internationale. C’est presque possible, grâce à l’arrivée de nouveaux matériaux plus durs que le diamant : les nanotubes de carbone. En théorie, ces assemblages pourraient être empilés pour former une « corde » continue jusqu’à une orbite de 36 000 km. En y ajoutant deux cabines, on pourrait donc disposer d’un véritable ascenseur spatial. Le projet est très sérieux ; en 2006, il a d’ailleurs été le thème de la X-Prize cup, une compétition qui rassemble des ingénieurs du domaine aérospatial. On arrive, Jack ! De l’autre côté du miroir « Pourquoi tous ces artifices et ces machines ? », pense Alice, l’héroïne de Lewis Carroll ? Pour elle, pas besoin de transports : il suffit de franchir d’un pas le miroir de son salon pour filer au Pays des merveilles. En rendant le véhicule luimême obsolète, la téléportation ne serait-elle pas la forme de transport la plus écologique qui soit ? Pur délire ? Pourtant, deux théories physiques l’envisagent. La physique quantique décrit qu’il est possible de téléporter instantanément une information d’un endroit à un autre. Des expériences sur le sujet l’ont d’ailleurs confirmé : ça marche. On envisage cependant de ne pouvoir appliquer cette technique qu’au transport de données (réseau Internet, cryptographie, télécommunications). Les lois de la relativité générale énoncées par Albert Einstein, [32] laissent, quant à elles, imaginer une autre possibilité. Ce n’est pas l’objet que l’on télé-transporterait d’un endroit à un autre, mais l’espace-temps, que l’on replierait sur lui-même. On pense que le mécanisme est déjà présent dans l’univers : les trous de vers seraient ainsi des « tunnels » reliant deux endroits de l’univers. Ils seraient constitués d’un trou noir connecté à un trou blanc, son parfait contraire. Un voyageur pourrait entrer par l’un et sortir par l’autre, parcourant des distances phénoménales en un instant. A quand les trous noir « de salon » ? En tout cas, qu’elles soient magiques ou technologiques, toutes ces inventions posent une vraie question : accéder instantanément à l’autre bout de la planète ne nous ôterait-il pas le plaisir des voyages, des aventures, de la découverte du monde ? LES CONTES DU CHAT BEURRÉ Il est dit qu’une tartine tombe toujours du côté beurré et qu’un chat retombe toujours sur ses pattes. Certains pensent de ce fait que l’on peut annuler totalement la gravité en attachant une tartine soigneusement beurrée sur le dos d’un chat. A méditer… Pat Rawlings
Quelle voiture ? Sympa le comparateur de prix choisirsavoitureécologique.com : il a classé plus de 6 000 voitures neuves de 53 marques, commercialisées en France, selon une « note écologique » pouvant aller de zéro à 100 - la meilleure note possible étant le zéro. On trouve en tête la Toyota Prius avec une note de 15, suivie de près par la Honda Civic Hybrid, qui affiche un 16. A l’inverse, le bonnet d’âne est à ce jour décerné, avec une note de 100, à la très rare Bugatti Veyron et ses 987 chevaux. Arrivent ensuite les Ferrari, Lamborghini et autres Bentley. A titre de comparaison, le Hummer atteint 80. Critère de notation pour chaque voiture : le rejet de CO 2 par kilomètres parcourus, pondéré par le nombre de personnes qu’elle peut transporter, le type d’énergie utilisé, etc. www.choisirsavoitureecologique.com Rendez-vous l’an prochain ! Matra Sports et Mobiky vont proposer, dès 2009, Rendez-vous, un vélo électrique pliant. Il peut rouler même quand il est plié, ce qui permet de le déplacer sans avoir à le porter. Pratique dans les magasins ou les transports en commun ! Prix annoncé : 2 500 euros environ. KEOLIS Par Teddy Follenfant Leader français du transport public de voyageurs, présent dans plus de 80 villes et 65 départements, Keolis réalise environ 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont près de la moitié à l’international : Grande-Bretagne, Allemagne, Pays-Bas, Suède, Danemark, Belgique, Canada… Le groupe exploite tous les modes traditionnels (car, bus, tramway, métro), mais propose aussi des services de navettes aéroportuaires et maritimes, de prêt de vélos, des prestations d’autopartage ou de covoiturage. LES POINTS FORTS : • Depuis plusieurs années déjà, Keolis est engagé dans une démarche visant à réduire l’empreinte énergétique des territoires. Et à améliorer leur attractivité en répondant à tous les besoins de mobilité et en facilitant l’accessibilité aux réseaux de transport.• Il cherche à améliorer la fluidité des déplacements grâce à une meilleure connaissance des habitudes de déplacement, à une amélioration des dessertes, à une optimisation des temps de parcours et de la cadence des lignes.• Le groupe consacre un important budget à la formation. Les conducteurs sont tous formés à une [Bouger] ZESTS Par Vincent Rondreux Fiche entreprise L’engagement DD du secteur économique conduite souple, économe en énergie.• La société a intégré dans son fonctionnement les préoccupations environnementales : eaux de lavage des véhicules récupérées pour être réutilisées, recherches concernant l’utilisation de carburants alternatifs… Keolis dispose aujourd’hui de la plus grande flotte (1 000 bus et cars) roulant au Gecam O#, une émulsion eau-gazole qui permet de réduire fortement les émissions de particules. En Suède, le groupe exploite la plus importante flotte de véhicules roulant à l’éthanol.• Membre fondateur des Pimms (Points d’information médiation multiservice), le groupe participe à l’animation de ce réseau. Objectif : faciliter l’utilisation des services publics. LES POINTS Faibles : • Keolis se félicite d’avoir embauché 51% de femmes l’an dernier. La place de celles-ci demeure néanmoins trop modeste : 21% des effectifs totaux et 25,8% des cadres en 2007.• Le groupe se doit de suivre les offres des constructeurs en matière de nouvelles technologies (hybride, électrique…). Il a néanmoins décidé d’accélérer le renouvellement du parc pour y intégrer davantage de véhicules répondant à la norme écologique Euro 5, une norme antipollution qui ne sera obligatoire qu’en octobre 2009. BRAVO À• L’Afnor (Association française de normalisation) qui va prochainement certifier « NF Environnement » des produits de nettoyage liés à l’automobile, comme le laveglace, la mousse de lavage, les nettoyants intérieurs et à jantes… A surveiller donc, la présence du logo de ce label officiel sur les bidons ! • Au Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) pour son innovation : des roues pneumatiques de tracteur étudiées pour circuler dans l’eau, notamment dans les rizières. Mis en pratique cette année en Camargue, ce système évite les épandages aériens approximatifs et polluants, et permet aux engins qui les utilisent d’économiser 40% de carburant ! [33] Envie de bouger ? www.neoplanete.eu DR/Toyota/Géraldine Le Guyader-Kel Epok Epik !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :