Néoplanète n°6 déc 08/jan 2009
Néoplanète n°6 déc 08/jan 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de déc 08/jan 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (201 x 271) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 68,4 Mo

  • Dans ce numéro : Léo prie pour un monde plus écolo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
[bouger] Il était une fois… de fantastiques chevauchées Bottes de sept lieues, rennes du Père Noël, balais magiques… Dans les contes de fées, on circule résolument écolo ! La science pourrait-elle faire de ces doux rêves une réalité ? On a quelques raisons d’y croire… Par Pierre-Gérard David [30] Dans les contes de fées, tout est simple, même les solutions environnementales ! Prenons le Père Noël : pour livrer ses 300 millions de cadeaux en une nuit, son traîneau doit filer à plus de 3 000 fois la vitesse du son ! Cerise sur la charlotte : les rennes ont un impact quasi nul sur l’environnement. Et si la science nous permettait d’imaginer des véhicules de contes de fées ? Sept lieues avec un plein Chez Charles Perrault, le Petit Poucet dérobe les fameuses Illustration : Christophe Besse/Pilpre arnaud/dr
bottes de sept lieues à un ogre endormi. Grâce à elles, il parcourt des distances incroyables en quelques sauts seulement. Irréalisable ? Le bond est pourtant un moyen de transport très efficace. Les kangourous l’ont bien compris, qui recyclent l’énergie emmagasinée dans leurs tendons lors de leurs sauts « élastiques ». Un inventeur allemand a repris le principe et conçu des échasses rebondissantes à base de fibre de verre. Ces bottes de sept lieues mécaniques, récemment apparues sur le marché français, permettent d’effectuer des sauts de 2 mètres de haut, de 3 mètres de long et de courir à plus de 30 km/h ! Notez qu’un institut russe avait déjà étudié la question pour les soldats et imaginé une version à moteur diesel. Magie des coïncidences, le moteur nécessitait un plein … toutes les sept lieues (28 km environ). Tapis volants A ces bottes sportives, les héros des Mille et une nuits préfèrent le confort d’un tapis volant, flottant au-dessus du sol à une formidable allure. Un concept qui a peut-être donné une idée à Manu Bertin, l’inventeur du kitesurf. Son nouveau projet, Aladin, est une planche de ski nautique ayant la particularité de planer au-dessus de l’eau. Pour ce faire, il s’est inspiré une technique déjà utilisée pour les bateaux, l’hydrofoil. Le principe ? Plonger sous l’eau une véritable aile qui, de la même façon que celles des avions, soulève le navire lorsqu’il prend de la vitesse. Sur le plan environnemental, s’affranchir de la résistance de l’eau est un excellent moyen d’économiser de l’énergie. Si vous n’avez pas l’âme d’un Sinbad, soyez tout de même rassurés, il existe aussi des machines pouvant flotter audessus de la terre ferme. Les trains à lévitation magnétique se maintiennent par exemple au-dessus des rails en utilisant les propriétés de répulsion des aimants. Sans frottement avec le sol, ces trains peuvent s’élancer à grande vitesse dans un total confort. Et avec un gain réel : le Maglev, un prototype japonais, bat déjà le record de vitesse du TGV. Mais pour maintenir la cabine en lévitation, il faut refroidir les rails à – 270 °C, de façon à réveiller les phénomènes de supraconduction. Des solutions techniques sont donc encore à trouver, afin de rendre l’invention rentable d’un point de vue énergétique. Mon balai bien aimé Le tapis volant, c’est pour les familles. Les sorcières, elles, préfèrent la nervosité des balais magiques, bien plus maniables. Sillonnant le ciel nocturne sur leurs infernaux instruments ménagers, elles n’ont pas l’air d’être importunées le moins du monde par la gravité terrestre. Beaucoup de chercheurs ont d’ailleurs été intrigués par la question - celle de la gravité, pas des sorcières... Plutôt que de lutter contre le phénomène - avec les avions, dirigeables et autres machines volantes - ne pourrait-on pas carrément le supprimer ? L’antigravité a fait couler beaucoup d’encre chez les auteurs de science-fiction, [31] Envie de bouger ? www.neoplanete.eu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :