Néoplanète n°4 jui/aoû 2008
Néoplanète n°4 jui/aoû 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de jui/aoû 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Harrison Ford; Cameron Diaz, Steven Spielberg, Sigourney Weaver...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
SteveWoodS/dR [s’aimer] ZesTs Pub en sac Minipagnes Certes, le pagne n’a pas encore franchi nos frontières. En revanche, le bikini conçu dans ses chutes est un must. Aude Durou, jeune designer, les fait réaliser par des artisans au Niger dans les conditions du commerce équitable. Bikini Ombre Claire, 40 euros (frais d’envoi compris). En vente sur www.ombreclaire.com et auprès d’Aude Durou : aude-durou@wanadoo.fr Dans le Sud-Ouest, rien ne se perd, tout se transforme. Les bâches publicitaires fabriquées pour les compétitions sportives du coin sont customisées pour finir en sac de plage. Sac Planetik, 15 euros, en vente sur www.planetik.com et sur www.surfrider.fr Tongs en pneu recyclé, drap de bain en coton biologique, bikini en chutes de pagne, parties de beach-volley équitables : cette année, sur la plage, il fait bon lézarder écolo. Par Hélène Binet Beach-volley solidaire Pour vos parties de beach-volley, contrez les ballons d’exploitation (fabriqués dans des conditions qui laissent parfois à désirer…) et marquez des points avec leurs homologues garantis commerce équitable. Ballon beach-volley équitable, 20 euros, points de vente sur www.terralibra.fr Numéro lecteurs : 02 99 84 88 33. Tongs Bibendum Les Havaianas peuvent retourner au placard : cet été, la tong est résolument écolo. Les modèles de la société brésilienne et citoyenne Gooc sont conçus à partir de pneus recyclés. Tongs Gooc, autour de 25 euros, en vente aux Galeries Lafayette et dans les réseaux Bata. www.do-brasil.com [28] Bouteilles volantes Le nouveau jeu de l’été : le lancer de bouteilles… recyclées, avec un frisbee conçu à partir de bouteilles plastique pour de joyeuses parties planantes. Frisbee en plastique recyclé, 7,95 euros, en vente chez Nature et Découvertes. www.natureetdecouvertes.com Buller engagé Ce n’est pas parce qu’on se dore toute la journée sur la plage qu’on doit oublier que la culture du coton, c’est 3% des cultures et 25% des insecticides de la planète. Du coup, on paresse sur une serviette en coton biologique. Et pour les bébés, on craque pour le « beach kit », avec maillot de bain, bob et plaid rond. Serviettes de plage Ekyog, à partir de 65 euros (150 x 90 cm), en vente dans les boutiques Ekyog ou sur www.ekyog.com. Numéro lecteurs : 02 23 47 09 90 Vamos a la playa Mets de l’huile Même avec sel et soleil, votre crinière ne finira comme celle de Bucéphale. Quelques gouttes de cette huile capillaire quinze minutes avant chaque shampoing et votre chevelure devient ultra-lumineuse ! Huile capillaire Florame, 17,95 euros le flacon de 150 ml. En vente dans les boutiques biologiques ou sur www.florame.com Numéro lecteurs : 04 90 92 54 50
Robin.D/DR [s’aimer] ZesTs L’affaire est dans le sac Cette gamme de sacs originale participe à l’éco-recyclage en redonnant vie aux voiles de bateaux, de parapente et de kitesurf. Les sangles et les poignées sont faites avec des ceintures de sécurité, accessoirisées avec des rivets et différents tissus. Une collection unique en son genre. Sacs « Jamais sans mon Lulu », de 30 à 70 euros www.jamaissansmonlulu.com Fiche produit : La tong pour mieux comprendre les impacts de notre consommation sur le monde Par Elisabeth Reiss, agence Ethicity, www.ethicity.net Matières preMières Caoutchouc naturel (à partir de l’arbre hévéa), caoutchouc synthétique (plastique EVA) ou déchets plastiques à valoriser. i- Impacts négatifs• Conditions de travail : difficiles dans les grandes exploitations d’agriculture intensive d’hévéas en Asie du Sud-Est et en Afrique (salariés sous-payés, absence d’équipements de protection...).• Pollution : matériau fabriqué à base de matières premières fossiles épuisables et non biodégradables (pétrole et charbon).• Mondialisation : en Amazonie, où l’hévéa pousse à l’état sauvage, les petits producteurs de caoutchouc ont souffert de la baisse des prix provoquée par la production synthétique en masse en Asie du Sud-Est. Dans le monde, le caoutchouc consommé est naturel à 41% et synthétique à 59%. i+ i- patagonia file un bon coton Parce que la culture du coton est l’une des plus polluantes, Patagonia n’utilise que du coton biologique pour confectionner ses vêtements. Rien de tel pour séduire avec naturel sur la plage … Hotline top Silver peony, 40 euros www.patagonia.com Impacts positifs : • Environnement : l’hévéaculture est un formidable moyen de lutte contre la déforestation et l’érosion irréversible des sols, problèmes cruciaux des zones tropicales.• Commerce équitable : il soutient les petits producteurs d’Amazonie (marques utilisant du caoutchouc « équitable » : Veja, ZaZa Factory, Copacabana…)• Nouveaux matériaux : obtenus à partir de matériaux recyclés. Ainsi, Rip Curl utilise les combinaisons de surf en fin de vie, Gooc, les pneus usagés, et Clakett, les déchets de découpes plastiques de productions industrielles. Et, tenez-vous bien, Bioapply devrait bientôt sortir la première tong bio en... amidon de maïs ! • Emploi : l’Asie du Sud-Est assure près de 95% de la production mondiale de caoutchouc naturel, le reste venant d’Afrique et du Brésil. Près de 50 millions de personnes de cette activité dans les pays tropicaux. UsaGe Impacts négatifs• Soin : porter des tongs sans veiller à l’hydratation des pieds, peut provoquer sécheresse et crevasses… [29] une révolution pour l’hygiène féminine La LunaCup est une alternative écologique aux tampons et aux serviettes hygiéniques. Après utilisation, il suffit de nettoyer cette coupelle menstruelle à l’eau savonneuse… en attendant la prochaine fois. Une idée pratique et économique, qui évite la production de déchets au quotidien. LunaCup, 30 euros www.lunacup.fr i+ Frimez éthique ! Takara n’utilise que des éléments naturels recyclables pour ses collections d’étoffes et de bijoux, qui sont fabriqués en Nouvelle-Guinée selon les principes du commerce éthique. Collier Masque, 19 euros Bracelet Bastian, 6 euros www.takara-france.com Impacts positifs : • Accessibilité : pour tous, à des prix allant de 1 e sur Ebay à… 250 e la paire d’Havaianas signée Swarowski ! • Bien-être : il existe des tongs qui équilibrent les énergies, d’autres qui régulent le stress par stimulation des zones plantaires (tong « Zen »), ou d’autres encore qui tonifient et raffermissent les jambes (tong « Celluflex »). i- Fin de vie Impacts négatifs• Déchets : les tongs jetables utilisées dans l’hôtellerie, les spas, hammams, etc.• Recyclage : bien que le caoutchouc naturel ou synthétique soit recyclable, il n’existe pas en France de filière de recyclage à l’attention des particuliers. Les tongs usagées ne doivent donc pas être jetées dans la poubelle verte ! i+ Impacts positifs : • Valorisation : tongs récupérées et transformées au Kenya en porte-clés, bijoux (UniquECO) Sources : CIRAD, CFCP et sites des marques citées.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :