Néoplanète n°36 sep/oct 2013
Néoplanète n°36 sep/oct 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de sep/oct 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (185 x 245) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 15,2 Mo

  • Dans ce numéro : Néoplanète lance sa webradio.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
bouger À OSLO LE COURANT PASSE Le gouvernement norvégien a fait de sa capitale un modèle de mobilité électrique. Et un exemple intéressant à observer à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité. Au volant de la Nissan Leaf 2.0, Néoplanète a testé la conduite dans une ville durable. Par Marion Ferrère, notre envoyée spéciale 38/Néoplanète 36 - sept./oct. 2013 our préserver son patrimoine naturel la orvège a ait des coi politiques comme privilégier les véicules électriques. EL, DEUX LETTRES, ET LA ROUTE EST À VOUS ! Les lettres EL, apposées sur la plaque d’immatriculation, identifient les voitures électriques. Les avantages sont multiples. Pour preuve, les conducteurs ne paient pas les péages, comme celui qui permet d’atteindre le centreville d’Oslo. Pour un aller simple, l’économie est de 3,50 €. Idem concernant les passages dans les tunnels routiers et l’accès aux ferries qui relient les nombreux fjords du pays. PARKING ET RECHARGE GRATUITE Pas d’angoisse pour se garer, les parkings d’Oslo sont réservés en priorité aux automobiles électriques. Les véhicules propres remplissent donc une bonne partie des places. À proximité, l’indispensable : les bornes de recharge. Elles sont en accès libre, de jour comme de nuit. Et là encore, les autorités norvégiennes tapent fort puisque sur les bornes publiques, « le plein » est offert. ADIEU LES EMBOUTEILLAGES Pris dans les bouchons ? On exhibe ses deux lettres fétiches, EL, et hop, on met son clignotant à droite ! À Oslo, les voitures électriques peuvent emprunter, dans le centre et sur les boulevards périphériques, les voies de bus et de taxis. Résultat ? « Les conducteurs gagnent entre quarante-cinq minutes et une heure pour un trajet en ville », confie Olivier Paturet, responsable de la stratégie zéro émission chez Nissan Europe. Légende
BATTERIE DANS LE ROUGE ? RECHARGE EN VUE Le principal point faible des voitures électriques reste l’autonomie. La peur de la peine sèche : la bête noire des automobilistes. Pourtant, en Norvège, circuler en véhicule électrique n’est pas stressant grâce au grand nombre Les véicules électriques peuvent circuler sur les voies de bus. bouger de recharges publiques, 3 500 dont 400 dans la capitale. Parmi elles : 70 bornes rapides qui permettent de récupérer 80% d’autonomie en trente petites minutes, le temps de faire tranquillement deux ou trois courses. UNE VILLE FAITE POUR LES PIÉTONS À Oslo, les piétons ont toujours la priorité, qu’importe les passages qui leur sont réservés car tout le centreville est leur territoire. Insolite également, les tramways. Contrairement à la France, ils n’ont pas de voie propre. Il est donc fréquent de conduire derrière, voire devant un tram. Un pays pionnier et la pointe Au cur de la capitale norvgienne des Nissan Lea des Peugeot iOn des Renault Express des Opel Ampera des sportives Si dans le pays des jords Nissan est leader sur le marc avec exemplaires de sa premire Lea couls depuis deux ans Oslo la star de la conduite lectrique reste lauddy : la voiture ro mission norvgienne mise en circulation en. Depuis une vingtaine d’annes la construction de cette voiturette de trois places n’a jamais t interrompue. ait rare dans l’univers automobile. Elle n’est pas trs belle mais elle me suit en ville elle est pratique nous explique en riant une automobiliste. Quand nous avons lanc la Lea une ore moderne a a t une vraiervolution explique avec le sourire Olivier Paturet. Ici donc a roule pour la voiture lectrique. On en compte en Norvge dont Oslo. Cette conduite responsable est due la volont du gouvernement. Il n’y a pas de TVA sur l’acat d’un vicule lectrique. Les avantages iscaux sont normes : ils peuvent s’lever jusqu’ € Les Norvgiens n’sitent pas conirme Olivier Paturet. Retrouve le test de la Nissan Lea. sur le site eb de Noplante. + n grand nombre de recarges publiques sont à la disposition des usagers. I de tests : vélos, scooters, voitures, trottinettes … sur www.neoplanete.fr Et en rance ? L’an pass les ventes de voitures lectriques reprsentaient seulement du marc. En la tendance s’inverse. Le maintien du bonus cologique qui grimpe € sduit les ranais. modles lectriques ont t couls au premier trimestre. Soit deux ois plus que sur la totalit de l’anne. Si ce succs est d l’arrive de nouveaux vicules comme la o l’acat reste cependant coteux pour une voiture secondaire. Compte € pour une Peugeot iOn € pour une Renault o € pour une Nissan Lea. Autre point aible : les recarges. Au er mars l’Hexagone totalise prises disponibles selon le site CargeMap. C’est mieux que les rescences l’anne prcdente mais encore aible ace aux m d’aspalte de notrerseau routier. Le gouvernement souaite installer bornes d’ici la in de dcembre. Pourtant le budget semble restreint. Pour le plan lectrique la rance consacre une enveloppe de millions d’euros contre plusieurs milliards en Norvge. Néoplanète 36 - sept./oct. 2013/39 PHOTOS : SOPHYSWEDEN/FOTOLIA.COM - NISSAN - MARIION FERRÈRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :