Néoplanète n°36 sep/oct 2013
Néoplanète n°36 sep/oct 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36 de sep/oct 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (185 x 245) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 15,2 Mo

  • Dans ce numéro : Néoplanète lance sa webradio.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Tecno Par Romain Dondelinger EN MODE MÉTÉO L’appareil photo numérique Sun & Cloud est le dernier gadget du Japonais Superheadz. Ultraléger (200 g), il dissimule un capteur de 3 mégapixels et propose trois modes de prise de vue (normal, portrait, macro) et quinze filtres créatifs pour donner un style vintage à vos photos. La touche écolo ? Il se recharge grâce au panneau solaire intégré et à une manivelle en cas de mauvais temps. Bref, avec un peu d’huile de coude ! 150 €. www.superheadz.com cocooner LE PARE-BRISE SE FAIT MOUSSER Le produit lave-glace devrait bientôt laisser sa place à... une simple pastille effervescente ! Créé par Arilco, une société luxembourgeoise, ce cachet biodégradable est composé d’agents actifs d’origine naturelle. Il se glisse dans le réservoir et se dissout au contact de l’eau du robinet, même calcaire. Écologique, cette innovation présente un bilan carbone moins élevé que les bidons en plastique de 5l. 4 € les 3 pastilles. www.arilco.com 26/Néoplanète 36 - sept./oct. 2013 + d’innovations C’EST LE PIED ! Plus besoin d’être James Bond pour recharger son smartphone. Anthony Mutua, un Kenyan de 25 ans, a mis au point un système étonnant de recharge. La batterie, insérée dans la semelle, emmagasine de l’énergie à chaque pression du pied sur le sol. Il suffit ensuite de brancher son téléphone portable ou tout autre appareil électronique à sa semelle, via un câble d’alimentation. Une idée qui devrait marcher… PLUS DE PÉPIN POUR LA CALOTTE GLACIAIRE ? r D’un diamètre de plus de 400m, cette invention en forme de parapluie géant de l’architecte américain Derek Pirozzi a un double objectif : refroidir l’eau de mer et protéger la banquise des rayons du soleil et du réchauffement climatique. Uniquement conceptuel, Polar Umbrella a remporté le concours Gratte-ciel eVolo 2013. www.derekpirozzi.com QUELLE BALANCE ! La Smart Food Scale est une balance alimentaire intelligente. Poids des aliments, calories, minéraux… elle envoie de nombreuses informations nutritionnelles via Bluetooth sur un terminal iOS (iPhone, iPad). Actuellement en phase de financement, elle serait vendue 99 $. www.kickstarter.com DEREK PIROZZI - CHEF SLEEVE - ARILCO - SUPERHEADZ i : la barbe à papa du plastique, un immeuble recouvert d’algues … sur www.neoplanete.fr
SHUTTERSTOCK LA PERCEUSE SANS IL 0 0 un danger pour la santé de l’homme 0 0 0 0 Pour mieux comprendre les impacts de notre consommation sur le monde. La fiche produit d’Elizabeth Pastore-Reiss * MATIÈRES PREMIÈRES ET FABRICATION La fabrication représente 80% 0 des impacts environnementaux. 50% d’entre eux sont dus à la batterie. La fabrication est très gourmande en énergie et génère d’importantes émissions de GES. La présence de substances dangereuses comme les métaux lourds est et pour l’environnement. La fabrication est souvent située en Chine, où les conditions de travail doivent être surveillées. Les perceuses sont fréquemment suremballées (mallette, plastique…). Les batteries Li-ion sont moins polluantes que les batteries Ni-Cd et Ni-MH et possèdent une haute densité d’énergie, pour un poids très faible (logistique). La certification SA 8000 assure des conditions de travail contrôlées pour les ouvriers. USAGE L’usage moyen d’une perceuse électrique n’est en France que d’une heure par an. L’énergie qui est nécessaire à sa fabrication est donc supérieure 0 à celle dédiée à son utilisation pendant sa durée de vie. Lors de l’utilisation d’une perceuse, il y a des risques de projections et le bruit peut provoquer des acouphènes. Il faut donc suivre quelques conseils de sécurité : port de lunettes de protection (surtout pour une perceuse à percussion) et d’un casque antibruit. 0 cocooner Pour limiter l’impact de la charge, donc la consommation d’électricité, privilégiez des chargeurs avec des voyants précisant quand la charge est terminée. Les batteries Li-ion présentent un faible taux de décharge (1% par mois) et supportent entre 500 et 1000 cycles de charge. Privilégiez une batterie unique ou multifonctionnelle, qui s’adapte à plusieurs de vos outils de bricolage. Une alternative à l’achat d’une perceuse pour quelques heures d’utilisation consiste à se rendre dans une bricothèque. Ces espaces de prêt proposent des outils en bon état, contre une adhésion annuelle de quelques euros. FIN DE VIE DU PRODUIT Les batteries ne se jettent pas à la poubelle mais dans des points de tri spécifiques ou en déchèterie. Ne démontez pas votre perceuse car il existe un risque d’exposition au plomb. CONCLUSION Vous avez donc un certain nombre de leviers à votre disposition pour diminuer l’impact de votre perceuse sans fil sur l’environnement et votre santé, notamment lors de l’usage. Si vous n’êtes pas un utilisateur régulier, privilégiez l’échange avec vos voisins ou la location, via des sites comme Zilok. * Cabinet Ethicity – www.ethicity.net ■ Néoplanète 36 - sept./oct. 2013/27 + de fiches : le thé, la raquette de tennis … sur www.neoplanete.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :