Néoplanète n°35 jun/jui/aoû 2013
Néoplanète n°35 jun/jui/aoû 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de jun/jui/aoû 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (185 x 245) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 67,8 Mo

  • Dans ce numéro : Alain Souchon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
DES GOLFS PLUS GREEN ? bouger PRATIQUÉ DANS DES SITES IDYLLIQUES, LE GOLF EST L’UN DES SPORTS LES PLUS POLLUANTS AU MONDE. SURCONSOMMATION D’EAU, UTILISATION D’ENGRAIS, DESTRUCTION D’ESPACES NATURELS… SON EMPREINTE ÉCOLOGIQUE TEND NÉANMOINS À SE RÉDUIRE. ET ÇA, C’EST DE LA BALLE ! Par Émilie Villeneuve CERTAINS GOLFS NE BOIVENT PLUS COMME DES TROUS Selon le centre de recherche environnementale américain, le Worldwatch Institute, 9,5 milliards de litres d’eau seraient gaspillés chaque jour à travers le monde pour arroser les parcours ; l’équivalent des besoins quotidiens en eau de plus de 4,7 milliards d’êtres humains ! Cette eau potable ou d’irrigation est d’autant plus source de conflit lorsqu’elle est puisée dans des zones arides comme à Las Vegas, aux États-Unis. Chez nous, les terrains de golf sont accusés d’engloutir la consommation annuelle en eau de 7 000 Français. Certains souhaitent donc reverdir leur image en cessant de recourir à l’eau potable et aux nappes phréatiques, au profit de l’eau recyclée provenant de stations d’épuration. C’est le cas à Dinard, en Bretagne, où l’eau est issue de la station de Saint-Brieuc. Le golf Jacques Laffite Dijon Bourgogne a, quant à lui, mis en place l’arrosage automatique la nuit et n’irrigue pas les cent premiers mètres de chaque trou – presque le tiers d’un parcours. Parallèlement, des bassins de rétention ont été installés. L’hiver, ils captent l’eau qui sera réutilisée l’été. Les économies d’eau sont d’autant plus importantes dans certains pays qui comptent sur leurs golfs pour attirer les touristes. Ainsi, au Maroc, celui du Mazagan sert d’exemple. Il a été dessiné par l’un des meilleurs golfeurs du monde, Gary Player. Ce dernier l’a conçu en tenant compte des plantes grasses, des dunes ainsi que du système d’irrigation. Mais surtout le green est recouvert d’un tapis de Platinum TE Paspalum, un gazon qui tolère l’eau saumâtre et recyclée. Idéal pour un parcours implanté en bordure de mer ! « Cette herbe a la capacité d’absorber la nutrition et de la garder longtemps. Elle ne dépend donc ni du terrain ni de l’eau pour se nourrir. Elle peut être arrosée directement avec de l’eau salée ou une eau de mauvaise qualité, même sur des sols médiocres », explique Terrance Mohamed, le directeur d’agronomie golf au sein du Mazagan Beach Resort. 80% de cette eau est fournie 38/Néoplanète 35 - été 2013 + Les griffes de sorcière sont utiles sur les golfs pour la biodiversité.
par la station de recyclage de l’hôtel et irrigue également en partie ses espaces verts. « On a pu ainsi réduire notre consommation de 40 à 50%. » Durant les grandes périodes de chaleur, deux puits viennent compléter l’apport en eau. MOINS DE HANDICAPS POUR LA FAUNE ET LA FLORE Les fortes quantités d’engrais et de pesticides déversées pour conserver une pelouse impeccable polluent les sols et les nappes phréatiques, d’où l’obligation d’avoir des connaissances en agronomie, comme le souligne Terrance Mohamed : « On comprend la flore, sa biologie, mais surtout la chimie des terrains qui est la base de l’agronomie de golf. Dès que l’on sait comment le sol peut la nourrir, on établit notre programme de fertilisants organiques et d’arrosage pour obtenir une plante en bonne santé. » Le golf de Toulouse Téoula et l’académie de l’Évian Resort Golf Club sont les deux seuls à avoir obtenu le label « Golf Écodurable ». Pour le premier, 80% de la surface ne reçoit aucun traitement herbicide et on utilise 45% d’azote en moins. Le résultat : bouger Ça swingue avec le street golf Également appelée urban golf, cette discipline démocratise ce sport élitiste en le proposant dans un endroit ouvert à tous : la rue. Pratiqué en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique ou encore en Grande-Bretagne, le street golf est apparu chez nous au début des années 2000. Nul besoin de gazon ou de tenue spécifique, vous en faites où vous voulez, quand vous voulez ! Tenté par l’expérience ? Vous trouverez toutes les infos sur le site du collectif Le 19 ème Trou, www.19mtrou.com, et sur celui d’Urban Trees, www.urbangolf.fr des abeilles y ont même élu domicile pour produire des essaims ! Au Golf National, à Saint-Quentin-en-Yvelines, des bactéries se chargent des déchets organiques des greens et le recours aux pesticides est limité au maximum pour les entretenir. « Beaucoup de golfs reviennent aujourd’hui sur le choix initial de leurs graminées, au bénéfice de variétés mieux adaptées aux climats locaux, moins gourmandes en eau, plus résistantes à la sécheresse et aux maladies, avec des croissances plus modérées », précise la Fédération française de golf qui a effectué, en 2009, un inventaire pour le compte du Muséum national d’histoire naturelle et recensé 782 espèces faunistiques et floristiques. Écoutez l’interview de Terrance Mohamedsur www.neoplanete.fr L’objectif de cette opération : faire des parcours de golf un refuge pour un certain nombre d’entre elles. Les équipes du Golf National et du Muséum d’histoire naturelle ont lancé plusieurs actions telles que le fauchage tardif qui laisse aux végétaux le temps de fructifier, la création de compost pour ne plus verser les résidus de tonte dans les pièces d’eau, l’abandon du débroussaillage dans les zones boisées indépendantes du jeu, la diversification des berges, la diminution des poissons phytophages... Le site, qui accueillera la Ryder Cup 2018, sert de modèle et permettra d’évaluer l’impact d’un tel événement sur la biodiversité. Néoplanète 35 - été 2013/39 PHOTOS : MAZAGAN BEACH & GOLF BEACH - SHUTTERSTOCK



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :