Néoplanète n°33 fév/mar 2013
Néoplanète n°33 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de fév/mar 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (185 x 245) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : Hugh Jackman.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
• En apéritif » > des lieux, confie Stéphane Sanchez, responsable chez www.evasionsnordiques.com En hiver, certains espaces sont plus fragiles et nous prenons garde à ne pas les fréquenter avec nos groupes. » Plus d’infos sur www.sautdudoubs.fr et www.jeskieametabief.com AU PAYS DES ANIMAUX Quoi de mieux pour préserver la nature que la faune sauvage ? Lynx, cerfs, sangliers, loups, oiseaux et autres hermines ont élu domicile dans les forêts de la région et gambadent en toute liberté. Pour les observer, il faut être patient ! Ceux qui voudront découvrir des espèces plus atypiques – rennes, aurochs, chevaux tarpans ou yaks – se rendront au parc polaire de Chaux-Neuve, au cœur de la forêt du Risoux, dans le Val de Mouthe, surnommé « La petite Sibérie française ». Vous pourrez également admirer la région en traîneau tiré par des chiens ou des chevaux comtois, comme le propose une société installée à Malpas, Les Attelages des 2 lacs. « Le cheval comtois a la réputation d’être calme et posé dans sa tête. Son caractère est idéal pour les balades que nous faisons hiver comme été, explique Patrick David, le gérant. À la différence des virées en chiens de traîneau qui donnent plus de sensations, les promenades à cheval permettent de contempler le paysage en ayant de la hauteur. » Pour ceux qui sont à la recherche d’émotions nouvelles, Les Attelages des 2 lacs organisent des départs à la tombée de la nuit, pour une échappée d’une heure. Et si vous optez pour une expédition en roulotte de plusieurs jours, vous serez complètement dépaysé. Plus d’infos sur www.parcpolaire.com et www.attelages2lacs.fr PHOTOS : DOUBS-TOURISME-PHL - CG25-LG• Côté gastronomie * Appellation d’origine contrôlée. 44/Néoplanète 33 - février/mars 2013
• Pavillon des sciences à Montbéliard. www.pavillon-sciences.com• La Tisanerie. À Pontarlier, www.latisanerie.org• La Maison de la réserve. www.maisondelareserve.fr * Haute qualité environnementale. À LA FRONTIÈRE DE LA SUISSE Dans le Doubs, de nombreux résidents français vivent au rythme helvétique, puisque tous les jours, ils partent travailler chez nos voisins (le département possède 170 km de frontière avec la Suisse). Exemple typique de cette région atypique : Goumois, le seul village franco-suisse. Cette bourgade de deux cent quatre-vingts âmes incarne, à elle seule, la dualité de cette zone à l’histoire commune. En mai 2011, elle a notamment accueilli près de mille manifestants protestant contre la pollution du Doubs et la passivité des Français et des Suisses. Les deux gouvernements ont été accusés de négligence par le WWF, Pro Natura et la Fédération suisse de la pêche. « À chaque fois que les pêcheurs se rendent au bord du Doubs, ils trouvent des poissons morts, atteints de différentes maladies. C’est bien une preuve que cette rivière est en mauvais état », s’insurgeait alors Pierrette Rey, porte-parole du WWF. Aujourd’hui encore, l’entente francosuisse n’est pas toujours au beau fixe lorsqu’il s’agit de la pollution des eaux. Les Français ont la charge d’entretenir la rivière, mais les municipalités déversent leurs eaux usées dans le bassin versant suisse. Un groupe de travail s’est constitué en 2009, mais aucun accord satisfaisant n’a encore été signé pour dénouer cette situation épineuse. Outre leurs déchets, les deux pays partagent leur savoir-faire horloger (en effet, trois montres françaises sur quatre sont réalisées dans le département) ainsi qu’un passé de haut banditisme. Connaissez-vous les Échelles de la mort ? « Elles servaient autrefois d’ascenseurs aux contrebandiers qui passaient du sel, du sucre, du tabac ou de la dentelle, explique François Boinay, le directeur du centre nature Les Cerlatez, en Suisse. Ces activités illégales étaient en fait une manière de s’élever contre le rattachement de la Franche-Comté à la France et les nouvelles taxes qui allaient avec. » Aujourd’hui, non loin de Charquemont, trois échelles d’une quinzaine de mètres ont été solidifiées pour les randonneurs amateurs de vues époustouflantes ou les amoureux de sensations fortes, qui s’en servent comme remontepente. Impressionnant mais pas si terrible pour ceux qui souffrent du vertige… croyez-nous ! Plus d’information sur le site du comité départemental du tourisme du Doubs : www.doubs.travel• Tourbières de Frasne.• Musée des Maisons comtoises. www.val-drugeon.org www.maisons-comtoises.org• GPS Safari. PHOTOS : www.gps-safari-doubs.com Néoplanète 33 - février/mars 2013/45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :