Néoplanète n°33 fév/mar 2013
Néoplanète n°33 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de fév/mar 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (185 x 245) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : Hugh Jackman.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Mes courses pour la planète PRENEZ-EN DE LA GRAINE ! RECETTE DE SAISON SOUPE AUX LENTILLES CORAIL * INGRÉDIENTS (Pour 4 personnes)• 250 g de lentilles corail• 1 poireau• 1 carotte• 50 cl de bouillon de légumes + 50 cl d’eau• 1 cuillère à soupe d’huile• 2 cuillères à soupe de jus de citron•1 cuillère à café de zeste de citron râpé• 1/2 cuillère à café de cumin en poudre. PRÉPARATION• Préparez et coupez en rondelles le poireau et la carotte.• Dans une casserole à fond épais, faites chauffer l’huile, puis ajoutez les légumes, le zeste de citron et le cumin. Faites cuire à feu moyen pendant 2 minutes tout en remuant.• Quand les légumes sont tendres, versez les lentilles, le bouillon et l’eau. Portez à ébullition. Baissez le feu et laissez mijoter 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que les lentilles deviennent tendres.• Mixez la préparation, salez et poivrez, avant d’ajouter le jus de citron.• Servez dans des bols chauds. La soupe obtenue est épaisse. Pour qu’elle soit plus liquide, versez plus d’eau ou de bouillon. * www.marmiton.org L’hiver, pour se maintenir en forme, rien de tel que les légumineuses ! Riches, diététiques et écologiques, ces petites graines ont tout bon. Si leur apport protéique rivalise avec celui de la viande ou du fromage, leurs atouts les plus remarquables se révèlent dans les champs : ces plantes se comportent comme des microusines, à même de fixer l’azote et de le transformer en nutriments pour enrichir les sols, même les plus pauvres. Elles sont également une alternative écologique au labourage. Bref, ce sont de vraies merveilles pour la nature qui, si l’on prend le temps de les cuisiner, régalent nos papilles. Par exemple, la production de tofu s’avère non seulement moins énergivore que celle du fromage – qui recourt à l’élevage – mais il est aussi moins gras, tout en affichant 40% de protéines. Une teneur supérieure à celle des laitages et de la viande, qui peut être progressivement remplacée par ces protéines végétales associées à des céréales, comme on le voit dans un grand nombre de plats traditionnels du monde entier : haricots rouges et maïs, soja et riz, pois chiches et semoule de couscous… Pour en savoir plus : www.mescoursespourlaplanete.com 38/Néoplanète 33 - février/mars 2013
PHOTOS : SHUTTERSTOCK - MARIONLON/FLICKR - CYRILGALLINE/FLICKR - NOUNOU NATURE TOUT SCHUSS VERS D’AUTRES SPORTS D’HIVER ? Pas facile de rester vert aux sports d’hiver ! Heureusement, l’association Mountains Riders publie un éco-guide des stations de montagne et vérifie à quels critères environnementaux elles répondent. Avant de vous déplacer, consultez l’Ecocomparateur de la SNCF pour comparer les émissions de CO 2 des différents moyens de transport que vous envisagez d’utiliser. Préférez un hôtel équipé de mobilier en matériaux recyclés, de literie en coton biologique, ou privilégiant des petites actions écologiques, et regardez si l’établissement a signé une charte environnementale. Optez pour des activités respectueuses de la planète : par exemple, une promenade en raquettes aura une empreinte écologique moins importante que celle en motoneige, qui participe aux émissions de dioxyde de carbone et fait des dégâts sur la biodiversité locale. Si vous pratiquez des sports plus classiques tels que le ski ou le snowboard, évitez le hors piste. Outre les risques qu’elle présente pour votre sécurité, cette pratique menace la faune et la flore : jeunes pousses d’arbres cassées, animaux sauvages dérangés, flore dont le déclin peut parfois atteindre 15% par an dans certaines stations… Enfin, ne laissez pas de déchets derrière vous, et pour le matériel ou la tenue, pensez à louer ! LA TOILE DE PUY Favoriser le commerce local et aider l’artisanat tout en faisant ses courses sur Internet, c’est l’objectif avoué du nouveau site www.achetezaupuy.com qui réunit traiteurs, bouchers, opticiens, garagistes ou bijoutiers. Au total, une soixantaine de boutiques du Puyen-Velay et de Haute-Loire y sont regroupées. L’avantage est double : faire découvrir le dynamisme de la région aux habitants pressés et donner une visibilité à des commerçants qui ne sont pas présents sur la Toile, faute de moyens, de temps et de savoir-faire. Le site propose l’achat en ligne, la livraison en boutique ou à domicile et, bientôt, un « drive », pour récupérer ses emplettes directement en voiture. La ville a été contactée par d’autres communes pour décliner le concept. LES FRANÇAIS CROIENT EN L’INNOVATION DURABLE Selon une enquête Opinionway, 57% des Français se disent optimistes sur la capacité d’innovation de la France au cours des cinq prochaines années. Une innovation réussie doit être simple, durable, respectueuse de l’environnement, accessible et génératrice de lien social – car l’innovation est non seulement technologique, mais peut être aussi sociale ! En tête des secteurs les plus innovants : l’informatique, la téléphonie, l’automobile... Pour un peu, la réalité donnerait raison aux sondés : de plus en plus de plates-formes collaboratives fleurissent sur la Toile – Orange s’est lancé dans la vente de portables d’occasion et Renault propose un programme de social business baptisé MOBILIZ. L’étude montre également que le rapport à la consommation évolue : pour 53% des gens interrogés, l’acte d’achat n’intervient que s’ils ont vraiment besoin du service ou du produit innovant. UNE NOUNOU ? OUI, MAIS NATURE ! Pour ceux qui souhaitent élever leurs enfants dans le respect de l’environnement, Nounou Nature met en relation parents et nounous, qu’ils vivent en France, en Suisse, en Belgique ou au Luxembourg. Après inscription, on sélectionne les critères souhaités (lait maternel, produits de soin bio…) et on lance la recherche. Ainsi, la Nounou Nature accepte les choix de la famille en matière d’éducation, de développement durable, d’hygiène… 171 800 C’est le nombre de tonnes de bonbons engloutis par les Français en 2011, selon le Syndicat national de la confiserie et les douanes nationales. Cela représente environ 3,6 kg par habitant. UN RÉSEAU SOCIAL QUI CULTIVE SON JARDIN Grow the Planet est le premier réseau social regroupant les jardiniers du monde entier. Sorte de « Facebook potager », le site est pour l’instant disponible en anglais et en italien, mais son succès devrait vite l’amener à se développer dans d’autres langues. L’idée est née de Gianni Gaggiani, un graphiste italien, qui n’a jamais abandonné le jardinage de son enfance, même en ville, loin de sa campagne toscane. Un professeur virtuel de jardinage, une encyclopédie des bonnes pratiques et toutes sortes de conseils aident les jardiniers et leur indiquent la fréquence d’arrosage ou de récolte. Et le réseau permet de se faire de nouveaux amis partageant une même passion ou d’échanger ses tomates contre les aubergines de son voisin ! Néoplanète 33 - février/mars 2013/39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :