Néoplanète n°33 fév/mar 2013
Néoplanète n°33 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de fév/mar 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (185 x 245) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : Hugh Jackman.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
INGRÉDIENTS (Pour 4 personnes)• 500 g de fraises• 1 citron vert• 100 g de sucre blond de canne• 300 g de quinoa• 6 cuillères à soupe de miel. PRÉPARATION• Lavez rapidement les fraises sous l’eau fraîche, équeutez-les et coupez-les en deux. Lavez le citron vert, puis prélevez finement la moitié du zeste. Pressez le fruit pour en extraire le jus.• Placez la moitié des fraises dans une petite casserole. Mélangez-les avec 70 g de sucre et la moitié du jus de citron. Faites cuire 15 minutes à feu doux pour les compoter. Égouttez-les et réservez leur jus.• Faites cuire le quinoa dans 75 cl d’eau frémissante pendant 5 minutes, ajoutez quatre cuillerées à soupe de miel et poursuivez la cuisson 15 minutes. Lorsque les petits germes sortent des graines, égouttez-le et laissez-le refroidir.• Mélangez le reste des fraises avec 30 g de sucre, une pincée de zeste de citron vert et deux cuillerées à soupe de jus de citron vert.• Servez le quinoa, nappé de deux cuillères de miel et du jus de cuisson des fraises, avec les fraises compotées et surmonté de la salade de fraises au citron vert. € PHOTOS : EXTRAIT DU LIVRE RECETTES VÉGÉTARIENNES. 36/Néoplanète 33 - février/mars 2013
C’EST LA SAISON DES SPORTS D’HIVER ET… DE LA RACLETTE ! SAVEZ-VOUS QUE LES SUISSES FABRIQUENT PLUS DE QUATRE CENT CINQUANTE VARIÉTÉS DE FROMAGES ? ALORS, EN PISTE POUR SLALOMER CHEZ LES HELVÈTES, AVEC CINQ FROMAGES AOC QUI NOUS RENDENT CHÈVRES. Par Roxane Clément PHOTO : WWW.SWITZERLAND-CHEESE.CHFRMEDIASIMAGESPHOTOTEQUE.HTML LE VACHERIN MONT D’OR À l’origine, il s’agissait du chevrotin. Une année, manquant de lait de chèvre, on l’aurait remplacé par du lait de vache, d’où son appellation. Affiné dans une boîte en épicéa, cet onctueux fromage à la pâte molle jaune ivoire et au goût légèrement boisé est réputé pour être le plus crémeux des fromages suisses. Il se déguste à la cuillère ou sur du pain. Quelle recette ? La fondue au vacherin mont d’or AOC. LA TÊTE DE MOINE On l’appelait le « fromage de Bellelay », du nom de l’abbaye jurassienne où il était fabriqué. Sa texture lisse est mi-dure, mais ô combien savoureuse. C’est en copeaux finement râpés qu’on apprécie le plus son bouquet. Il se marie aussi bien avec des fruits frais ou secs qu’avec de la salade ou même nature. Quelle recette ? Filets de truites de Soubey couronnés de tête de moine AOC. LE GRUYÈRE AOC/LE VACHERIN FRIBOURGEOIS C’est dans les verts alpages du comté de Gruyère que le savoir-faire de sa production se transmet depuis 1115 ! C’est un fromage au goût fruité, aromatique et… sans trous ! L’histoire du vacherin fribourgeois, dont la pâte est onctueuse, corsée et crémeuse, est indissociable de celle du gruyère. En effet, au XV e siècle, dans le canton de Fribourg, les fermiers qui fabriquaient le gruyère donnaient à leurs vachers le lait qu’ils avaient en surplus pour la fabrication de plus petits fromages à la pâte pressée non cuite. Quelle recette ? La fondue moitié-moitié. L’ETIVAZ Ce fromage, au lait cru de vache, est exclusivement fabriqué dans des chalets situés entre 1000 et 2 000 m d’altitude. D’où son goût très subtil : celui des fleurs aromatiques et de l’air frais, avec quelques notes poivrées. Sa pâte ivoire est dure et pourtant tellement fondante, révélant la dextérité des alpagistes du canton de Vaud. Ils la travaillent à la main, dans des chaudrons de cuivre placés sur des feux de bois, ce qui lui confère aussi une saveur légèrement fumée. Quelle recette ? Œuf cocotte au chorizo, tomates séchées et mouillettes de fromage etivaz. LE TILSITER Fierté nationale, le tilsiter est paradoxalement originaire de Tilsit, en Prusse orientale (actuelle Russie), mais sa recette s’améliora ensuite en Suisse, sans trahir son goût délicieusement fruité accentué par une faible teneur en sel. Quelle recette ? Les lasagnes au tilsiter. Retrouvez toutes ces recettes sur www.neoplanete.fr Néoplanète 33 - février/mars 2013/37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :