Néoplanète n°33 fév/mar 2013
Néoplanète n°33 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de fév/mar 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (185 x 245) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 27,4 Mo

  • Dans ce numéro : Hugh Jackman.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
ALORS QUE, CETTE ANNÉE, LA CITÉ PHOCÉENNE EST SOUS LES FEUX DES PROJECTEURS, MICHEL VAUZELLE, LE PRÉSIDENT DE LA RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR, NOUS PARLE DES NOUVEAUX DÉFIS QUE LA VILLE DOIT RELEVER. Par Teddy Follenfant C’est une formidable opportunité pour Marseille ! Michel Vauzelle : En effet, cela permettra de montrer à la France, à l’Europe et au monde entier le vrai visage de Marseille et de la Provence, très loin des clichés et des faits divers. C’est aussi l’occasion de se tourner davantage vers la Méditerranée, de développer encore plus notre politique de coopération pour bâtir la Méditerranée de demain. Elle ne doit plus être un espace de combats fratricides. Au contraire, elle marquera notre volonté de construire un avenir de paix, de co-développement et de coopération avec les pays du Sud. Comment la région Provence-Alpes-Côte d’Azur peut-elle jouer ce rôle ? M. V. : La Méditerranée est avant tout une maison commune. Au nord comme au sud, elle est en construction. Pour bâtir celle de demain, les collectivités territoriales, les associations, la société civile doivent jouer leur rôle, car les États sont parfois paralysés par la diplomatie mondiale. La Villa Méditerranée, que la Région a construite sur l’esplanade du môle J4 à Marseille, porte cette ambition. Son architecture symbolique exprimera notre éthique, notre volonté de rapprocher nos peuples, de donner la parole aux organisations qui contribuent à la construction de la communauté méditerranéenne. Ainsi, en mars, on y découvrira la Méditerranée de demain, et au mois d’avril, nous y recevrons les présidents des parlements d’Europe, le président du Parlement européen, une commission du Parlement méditerranéen, la troisième assemblée des régions méditerranéennes, ainsi que des représentants de toutes les jeunesses de la Méditerranée. La région Paca, vitrine bleue et verte de la Méditerranée ? M. V. : Nos modèles de gestion sont en effet souvent pris comme exemples au-delà de nos frontières. Nous en sommes fiers. Notre région possède des savoirfaire technologiques et une expertise reconnue dans de nombreux domaines : la gestion de l’eau, le classement des espaces protégés, la lutte contre les incendies, l’aménagement durable du territoire, le contrôle de l’urbanisation, le développement des transports doux, l’agriculture durable… C’est pourquoi nous partageons d’ores et déjà notre expérience avec d’autres régions méditerranéennes. Nous allons d’ailleurs créer, avec le processus « 5 + 5 » (Europe latine et Maghreb), des modèles de sociétés et de gestion à travers de nombreux partenariats euroméditerranéens. Dans la période que nous connaissons, tant au Proche-Orient qu’au Sahara, la région Provence-Alpes- Côte d’Azur, grâce à sa position géostratégique et à son histoire, doit avec Marseille jouer un rôle positif pour la France et pour la paix. PHOTOS : PIERRE CIOT - RÉGION PACA - OTCM 14/Néoplanète 33 - février/mars 2013
Crédit photo : F. Papadopoulos. Jacques Courtin-Clarins, fondateur de Clarins -entreprise citoyenne engagée pour une beauté responsable, a créé l’Association pour la Recherche sur la Polyarthrite en 1989. En 2006, il la transforme en Fondation -Arthritis Fondation Courtince qui a permis d’étendre le champ de recherche à l’ensemble des rhumatismes graves.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :