Néoplanète n°3 avr/mai 2008
Néoplanète n°3 avr/mai 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de avr/mai 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : Jim Carrey est fan de Néo Planète.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
[COCOONER] ZESTS Chauffe-eau : 1,2,3… solaire Le chauffe-eau solaire individuel a le vent en poupe en France : pour la seule métropole, près de 37 000 unités ont été vendues en 2007, selon les premières estimations d’Enerplan, l’association professionnelle de l’énergie solaire. C’est en effet actuellement l’une des manières les plus simples de faire entrer l’énergie renouvelable dans sa maison. L’installation consiste à faire passer dans un système vitré et placé dans un endroit ensoleillé, un liquide calorifique qui va chauffer l’eau sanitaire d’un ballon. Avec 2 à 8 m² de capteurs, selon que l’on se trouve au sud ou au nord du pays, on peut produire 40 à 80% des besoins en eau chaude d’une famille, selon Enerplan. Le coût ? Il varie de 3 800 à 5 800 euros, selon les modèles, pose comprise (pour 3 à 5 m² de capteurs et un ballon de 200 - 300 litres). Sachez qu’il existe des possibilités de crédit d’impôt de 50%, des aides locales ou l’application d’un taux de TVA réduit pour la réalisation de travaux d’installation d’un chauffeeau solaire. V.R. Pour en savoir plus : www.ademe.fr www.enerplan.asso.fr Le prix Néo Planète attribué à… un arrosoir ! Comme chaque année, le Salon Maison&Objet a récompensé divers exposants. Dans la catégorie « objets du monde », Néo Planète a décerné le prix « Découverte » à la société Taloma, pour son arrosoir fabriqué à partir de boîtes de conserve recyclées. Cette jeune entreprise a également lancé une large gamme d’écoproduits réalisés à partir de packs de jus de fruit recyclés : cabas, trousse de maquillage, corbeille à fruits, sac à main ou porte-monnaie. www.taloma.fr ECO KID [30] Du DD pour les bébés Jeune boutique en ligne, Kidybio propose une large gamme de produits bio pour bébés et jeunes mamans, des couches lavables aux écharpes de portage en passant par les produits d’hygiène et de soins. www.kidybio.com Mini-éolienne Le monde du jouet se met aussi à l’heure écolo avec cette éolienne qui capte l’énergie du vent et recharge en même temps les piles logées dans un boîtier. Eolienne, Eveil et Jeux, 20. Tél. lecteurs : 0892 350 777 Les pieds dans le plat ! Livre jeunesse entièrement consacré au développement durable et à l’éco-citoyenneté, Les Pieds sur terre invite le lecteur à exercer son sens critique, à travers un enrichissant tour du monde. (Elka éditions, 14,50) www.lespiedssurterre.fr
ILLUSTRATION : CHRISTOPHE BESSE/DR B.A. ba La HQE, qu’est-ce que c’est ? HQE : un sigle à la mode dans le monde du bâtiment. La référence « haute qualité environnementale » a été créée en 1996 et regroupe des professionnels, des experts et des collectivités locales. Démarche volontaire, elle répond à deux préoccupations essentielles : la raréfaction des ressources et l’effet de serre d’une part, la demande des usagers de plus de confort et de sécurité d’autre part. La référence HQE regroupe plusieurs critères : • l’harmonie du bâtiment avec son environnement immédiat ; • les produits, systèmes et procédés de construction ; • l’impact environnemental du chantier ; • la gestion de l’énergie, de l’eau, des déchets ; • l’entretien et la maintenance de la construction ; • le confort hygrothermique, acoustique, visuel, olfactif ; • la qualité sanitaire des espaces, de l’air et de l’eau. Une maison certifiée « NF maison individuelle – démarche HQE » doit prendre en compte l’ensemble de ces points, avec un niveau de performance élevé. V.R. www.assohqe.org Jouez durablement Le jeu NéoEco propose une approche concrète du développement durable. Chaque joueur expérimente l’impact de ces nouveaux enjeux sur l’entreprise à travers l’eau, les rejets, l’énergie, la ou encore le social. Une manière de comprendre pourquoi leadership et performance passent aujourd’hui par responsabilité. NéoEco, à partir de 15 ans, 59. www.neoeco.fr Sauver la planète avec Pinocchio DVD interactif en 3D à vocation écoloéducative, On va sauver la planète nous plonge dans le quotidien de Pinocchio, à travers dix éco-gestes essentiels pour préserver l’environnement. www.pinocchio-lesite.com FICHE ENTREPRISE L’engagement DD du secteur économique Le groupe Suez Par Teddy Follenfant Premier fournisseur de services à l’énergie en Europe, Suez conçoit des solutions durables et innovantes dans la gestion de services d’utilité publique : électricité, gaz, services à l’énergie, eau et propreté. Avec 140 000 collaborateurs dans le monde, le groupe dessert 3 000 municipalités au quotidien et 500 000 clients industriels et commerciaux. LES POINTS FORTS : • Suez est depuis de longues années engagé dans une politique globale de développement durable reposant sur trois piliers essentiels : la protection de l’environnement, le social et le développement économique.• Les implantations du groupe s’accompagnent systématiquement d’une véritable intégration durable au cœur des territoires. À partir de 1998, Suez a édité plusieurs chartes en interne : une charte sociale internationale, qui constitue le socle de son engagement, une charte de l’environnement ou encore une charte de l’éthique…• Pour Suez, le développement durable est créateur de valeur : en 2007, l’entreprise a par exemple embauché 26 500 personnes dans le monde et prévoit de recruter 110 000 personnes d’ici à fin 2012.• Le groupe est aussi très impliqué dans la lutte contre le changement climatique et la préservation de la biodiversité.• Enfin, signe indiscutable de cet engagement, le développement durable est représenté au sein même du comité exécutif de la firme. LES POINTS FAIBLES : • Alors que les initiatives sociales, notamment sur le terrain, sont importantes, le ratio hommes/femmes dans le groupe reste à améliorer, sachant qu’une politique volontariste en la matière est mise en place depuis deux ans.• Il reste également à faire progresser la transparence sur les obstacles rencontrés lors du déploiement de la politique de développement durable dans une société international aussi importante.• Enfin, la multiplicité tous azimuts des initiatives (bonnes pratiques) et des indicateurs rendent parfois difficile l’homogénéité de l’action. CONSEILS : Le groupe Suez a pris des engagements chiffrés en termes d’environnement et d’emploi ; cette initiative est à encourager dans tous les autres domaines du développement durable. [31] NOTE DD : 4 étoiles sur 5 www.neoplanete.eu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :