Néoplanète n°3 avr/mai 2008
Néoplanète n°3 avr/mai 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3 de avr/mai 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : Jim Carrey est fan de Néo Planète.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
[S’ENGAGER] [16] GORASSINI GIANCARLO/ABACA
Thierry Lhermitte « Garder le contact avec le terroir » En trente-cinq ans de carrière et de films à succès, Thierry Lhermitte est devenu l’un des acteurs préférés des Français. Mais derrière l’apparente légèreté de ses personnages se cache un homme responsable, soucieux du devenir de la planète. Propos recueillis par Sam Bobino On vous sait très en harmonie avec la nature. Qu’estce que cela représente pour vous ? Pour moi, c’est quelque chose d’essentiel, de vital. Un paysage, des milieux naturels... Ça me fait davantage rêver qu’un monument. C’est pourquoi chaque matin, je fais du cheval dans de très beaux endroits, ça me permet de m’évader et de garder la forme. Il paraît aussi que vous cuisinez bio… Oui, mais j’aime le bio « d’origine », pas celui distribué en supermarché. Je vais tous les week-ends en dehors de Paris, dans une ferme qui vend des produits frais ; j’y achète des légumes et un poulet fermier, que je choisis et que je prépare moi-même. Rien ne vaut les produits naturels. C’est important de savoir d’où vient ce que l’on mange et de garder le contact avec le terroir. Avez-vous une âme de militant écologiste ? Je suis plutôt un citoyen très concerné par tout ce qui l’entoure et un écologiste convaincu. Je m’efforce de faire des choix citoyens qui s’appuient sur le bon sens. Je m’efforce aussi de ne pas trop polluer au quotidien. Par exemple en prenant les transports en commun le plus souvent possible. J’utilise aussi une voiture qui pollue peu… Comme Arnold Schwarzenegger, qui avait repris votre rôle dans True Lies, remake de La Totale ? (Sourire) Sauf que vous ne me verrez jamais au volant d’un 4x4, même si lui a investi plusieurs dizaines de milliers d’euros [17] dans un pot catalytique, donc moins polluant. C’est bien que quelqu’un d’aussi connu que Schwarzenegger donne l’exemple. Surtout en tant que gouverneur de Californie, qui est un des états, sinon l’état d’Amérique, qui a le plus grand parc automobile du pays. Le fait qu’il ait légiféré sur la réduction des gaz à effets de serre est une très bonne chose. À condition que ces lois soient appliquées. Le réchauffement de la planète est quelque chose de terrible. On commence seulement à en prendre conscience. La pollution des mers est tout aussi dramatique. Et l’homme en est responsable à 90%. On vous sent pessimiste pour l’avenir… Le développement durable, ce n’est pas facile. Cela signifie renoncer à certaines choses. Pas évident d’expliquer aux pays en voie de développement qui accèdent enfin à une meilleure qualité de vie, comme le peuple chinois, qu’ils ne devront plus construire d’usines alors que nous l’avons fait outrageusement pendant des siècles. Espérons juste que les générations futures sauront redresser la barre et ne commettront pas les mêmes erreurs que nous. C’est tout ce que l’on peut souhaiter pour que notre planète soit toujours plus préservée. Actu À l’affiche de : Notre univers impitoyable, de Léa Fazer, avec Alice Taglioni et Jocelyn Quivrin. Ça se soigne ?, de Laurent Chouchan, avec Stéphane Freiss, Isabelle Gélinas. www.neoplanete.eu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :