Néoplanète n°23 octobre 2011
Néoplanète n°23 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 27,8 Mo

  • Dans ce numéro : Brigitte Bardot, la lutte anti-fourrure.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
| cocooner La fiche produit d’Elizabeth Pastore-Reiss 42 | NÉOPLANÈTE 23 - OCTOBRE 2011 LIVRE PAPIER OU LIVRE ÉLECTRONIQUE ? Pour mieux comprendre les impacts de notre consommation sur le monde. MATIÈRES PREMIÈRES Livre papier L’industrie du papier détruit des forêts qui constituent un puits de carbone capital pour le changement climatique. La gestion responsable des forêts progresse, avec des labels comme le FSC ou le PEFC. Le bois est une ressource renouvelable. Livre électronique Les composants utilisés sont fabriqués à partir de ressources non-renouvelables (pétrole, minerais précieux…). Les batteries lithium ont un fort impact environnemental. FABRICATION Livre papier L’industrie du papier émet beaucoup de CO 2, consomme de l’eau et utilise des produits chimiques, comme le chlore. Les encres d’imprimerie sont toxiques. Des alternatives sont moins polluantes : papier recyclé, blanchiment sans chlore, encre végétale. Livre électronique L’industrie high-tech et la transformation des minerais consomment beaucoup d’énergie. TRANSPORT Livre papier Une partie de l’exploitation du bois se fait sur le territoire national ou européen. Livre électronique Le livre électronique est fabriqué en Asie, ce qui génère beaucoup de transport. UTILISATION Livre papier Un livre peut être prêté ou emprunté. Livre électronique Un livre électronique consomme de l’énergie pour se recharger. Les transferts de fichiers ont un impact non-négligeable, dû notamment au fonctionnement des data centers. L’utilisateur télécharge davantage de fichiers qu’il n’en a réellement besoin. La lecture de quotidiens et documents professionnels permet de grandes économies de papier. L’utilisateur n’a pas à se déplacer. Le livre électronique consomme très peu d’énergie lors de son utilisation. FIN DE VIE Livre papier Un livre se conserve longtemps. Le papier est recyclable. Livre électronique Les supports électroniques sont rapidement obsolètes. Très peu de composants sont recyclés. Un recyclage est possible pour récupérer les composants nocifs pour l’environnement. CONCLUSION Des progrès se font pour le livre électronique, là où le papier dispose d’avantages évidents. Tout reste une question d’usage. Et il est entre nos mains… Cabinet Ethicity, www.ethicity.net PHOTO & ILLUSTRATION : DR - VECTORSTOCK
PHOTOS : SÉBASTIAN SUAREZ ET EUGENIO MENJÌVAR - DR En partenariat design & recyclage avec Eugenio Menjìvar La fine fleur du Salvador Depuis 2006, Eugenio Menjìvar, un jeune designer du Salvador, mène un projet original auquel participent les artisans locaux. Une démarche 100% durable, au confluent du développement social et de la création. Gros plan sur une étoile montante du design. Par Carine Brémond Il n’est encore qu’un enfant quand naît sa vocation de designer. Eugenio observe alors son père travailler le bois, ce qui insuffle chez lui une passion, celle de la création. Quelques dizaines d’années plus tard, une licence en design environnemental de l’université de San Salvador en poche, le jeune homme part aux États-Unis où il devient consultant pour l’ONG Aid To Artisans pendant deux ans ; une expérience qui lui fait prendre conscience que la pénurie de matières premières et la surabondance de détritus empêchent le Salvador, son pays, de se développer économiquement. LOTO by Eugenio Menjìvar, inspirée de la fleur de lotus. UNE IDÉE LUMINEUSE Une idée s’impose à lui : il faut donner aux déchets une seconde vie et valoriser l’artisanat local. Dès lors, c’est comme enseignant à la faculté qu’il s’attache à persuader ses étudiants que le design est un facteur de changement social. Et de créativité ! À l’image de sa collection de luminaires aux formes fantasques, entièrement réalisés à la main à partir de bouteilles de détergent détournées, avec une étonnante réinterprétation de la fleur d’orchidée. Une démarche mue par sa volonté cocooner | d’aider les populations de la région à participer à son projet et à vivre mieux. « J’ai d’abord utilisé des objets récupérés et recyclés comme sources de matières premières destinées aux artisans salvadoriens qui en manquaient cruellement », raconte-t-il. C’est clair, Eugenio voit la vie en grand. En conciliant les métiers de designer et d’architecte d’intérieur, il est convaincu que l’on peut créer de façon responsable, sans renoncer à ses choix stylistiques, combattre la pollution et protéger l’environnement, tout en soutenant la croissance. Aujourd’hui, reconnu sur la scène internationale, il expose ses œuvres lors de salons à Londres, New York ou Cologne, et entend bien faire passer le message. Le 2 e Prix du design durable Coca-Cola France et Néoplanète : jusqu’au 24 octobre ! Exprimez votre vision du recyclage en réalisant un objet original, esthétique, pratique et innovant, à partir d’emballages de boissons (canettes, caisses-outres, bouteilles, briques, plastique, aluminium, carton ou verre). Le lauréat sera récompensé d’un prix de 5 000 €, et son œuvre pourra faire l’objet d’une production en petite série. NÉOPLANÈTE 23 - OCTOBRE 2011 | 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 1Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 2-3Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 4-5Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 6-7Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 8-9Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 10-11Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 12-13Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 14-15Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 16-17Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 18-19Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 20-21Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 22-23Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 24-25Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 26-27Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 28-29Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 30-31Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 32-33Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 34-35Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 36-37Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 38-39Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 40-41Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 42-43Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 44-45Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 46-47Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 48-49Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 50-51Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 52-53Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 54-55Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 56-57Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 58-59Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 60-61Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 62-63Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 64-65Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 66-67Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 68