Néoplanète n°23 octobre 2011
Néoplanète n°23 octobre 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de octobre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 27,8 Mo

  • Dans ce numéro : Brigitte Bardot, la lutte anti-fourrure.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
| édito ILLUSTRATION : CHRISTOPHE BESSE GÉRALDINE LE GUYADER L’humeur de Christophe Besse Néoplanète, pour changer d’ère Dans notre société ultra-informée, la plupart d’entre nous ignorent pourtant l’essentiel : d’où vient ce que nous mangeons ? Comment ont vécu les animaux qui sont dans nos assiettes ? Qui a confectionné les manteaux que nous portons ? Alors, vous pensez bien que rares sont ceux qui connaissent les dessous de l’industrie de la fourrure ! C’est-à-dire que ces ravissantes vestes en renard 4 | NÉOPLANÈTE 23 - OCTOBRE 2011 « Comme loisirs ? J’aime, par-dessus tout, m’agripper à une liane et me balancer d’arbre en arbre. Et vous ? » et ces soyeuses écharpes en lapin, qui ont envahi les magazines de mode, ont été fabriquées dans des conditions monstrueuses, avec de pauvres bêtes enfermées, terrorisées, martyrisées, puis écorchées à moitié vivantes. N’est-ce pas un des défis de notre époque : savoir, refuser d’acheter ce que l’on ne connaît pas, rejeter l’ignorance ? C’est notre rôle de vous y aider tout le long de nos pages spécial fourrure : pp. 12-13, 14-17, 18-22, 26-28 et 64-65. Quitte à vous provoquer une crise de fourrure ! Yolaine de la Bigne, Directrice de la publication, rédactrice en chef
PHOTOS : VINCENT DE LOUVIGNY - DR La chronique d’Allain Bougrain Dubourg Ce n’est pas l’intention qui compte… Voilà tout juste un an, nous nous apprêtions à partir pour Nagoya, au Japon. Un vent d’espoir soufflait sur ce sommet de la Terre qui devait responsabiliser nos dirigeants à la biodiversité. Nous ne fûmes pas déçus. Contrairement à la conférence de Stockholm marquée par l’échec, Nagoya mérita le qualificatif de succès. Et chacun de rentrer dans son pays avec la ferme intention d’agir. Qu’en est-il aujourd’hui en France ? À l’évidence, l’intention reste toujours d’actualité, notamment avec l’annonce de la Stratégie nationale pour la biodiversité. Mais, dans le même temps, le gouvernement, qui s’était engagé à accroître la population d’ours dans les Pyrénées, n’a Colibri en vol. pas tenu – pour l’heure – sa promesse en raison… de la sécheresse. Cela mériterait une explication convaincante ! Et que dire de l’ambitieux projet d’un Parc national des Calanques, qui s’est réduit comme zests participer | une peau de chagrin, au point de ressembler à une caricature de parc naturel régional ? Quant à celui des zones humides, il a tout simplement disparu des priorités. Il y a pourtant urgence. En effet, l’UICN révèle qu’une espèce d’oiseau sur quatre était menacée dans l’Hexagone (contre une espèce sur huit dans le monde !), ce qui signifie un déclin manifeste de la biodiversité puisque les volatiles sont des indicateurs de l’ensemble du vivant. Certes, il y a bien la Trame verte et bleue (établissement de corridors biologiques) pour nous laisser espérer. Mais, là encore, elle n’est pas opposable, c’est-à-dire qu’elle se met en place à partir d’un consensus de bonne volonté. Et en la matière, on sait que les lobbies gèlent les potentialités. Rentrée difficile donc pour tous ceux qui aspirent au respect du vivant. Rassurons-nous, les présidentiables ne manqueront pas de nous dire que tout cela va changer ! Journaliste – Réalisateur – Président de la LPO C’EST D’ENFER ! À partir de bidons de fuel récupérés, Jean Eddy Rémy crée d’étranges et majestueuses créatures. Connu dans les Caraïbes, en Europe et aux États-Unis, le jeune Haïtien est un Bosmétal, un artiste qui sculpte dans le fer de belles et mystérieuses figures. Au travers de son travail, il souhaite délivrer un message de paix en montrant au monde l’énergie positive de son île en pleine reconstruction. Ses œuvres sont présentées à la DesignPack Gallery, jusqu’au 10 octobre, dans une exposition intitulée Les Bosmétal – Éternelle 2 e vie en Haïti. CB DesignPack Gallery, 24, rue Richelieu, 75001 Paris. Plus d’infos sur www.designpackgallery.fr COUP DE CŒUR NÉOPLANÈTE NÉOPLANÈTE 23 - OCTOBRE 2011 | 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 1Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 2-3Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 4-5Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 6-7Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 8-9Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 10-11Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 12-13Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 14-15Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 16-17Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 18-19Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 20-21Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 22-23Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 24-25Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 26-27Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 28-29Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 30-31Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 32-33Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 34-35Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 36-37Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 38-39Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 40-41Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 42-43Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 44-45Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 46-47Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 48-49Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 50-51Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 52-53Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 54-55Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 56-57Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 58-59Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 60-61Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 62-63Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 64-65Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 66-67Néoplanète numéro 23 octobre 2011 Page 68