Néoplanète n°22 jui/aoû/sep 2011
Néoplanète n°22 jui/aoû/sep 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de jui/aoû/sep 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Kel Epok Epik

  • Format : (148 x 210) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 26,3 Mo

  • Dans ce numéro : Matthieu Ricard, la crise est-elle une chance ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
| s’engager Pourquoi avez-vous adopté le bouddhisme comme philosophie de vie ? Véronique Jannot : Je l’ai décidé après un grave problème de santé. J’y ai découvert une lumière qui m’a permis de pousser les murs de ce qui était devenu une prison psychologique pour moi. J’ai eu envie d’aller plus loin car j’ai pris conscience que le bouddhisme change notre façon d’être dans la vie. Cela a modifié ma manière de percevoir l’autre et m’a appris combien l’instant présent est capital. Notre société est une course en avant, on ne prend plus le temps de profiter des petits moments de bonheur. Il est important de se réveiller en se demandant ce que l’on va faire de bien dans la journée, de l’axer sur le positif, au lieu de penser seulement aux aspects négatifs. Le bouddhisme m’a transmis une énergie positive que j’ai envie de transmettre à mon tour. Vous avez ainsi décidé de défendre la cause tibétaine ? V. J. : Oui, j’ai créé l’association Graines d’Avenir pour aider les enfants tibétains en exil, dans tous les domaines, comme l’éducation ou la médecine. Il faut préserver cette culture magnifique. Je suis 20 | NÉOPLANÈTE 22 - ÉTÉ 2011 L’INTÉGRALITÉ DE L’INTERVIEW SUR LA WEBRADIO NEOPLANETE.FR RUBRIQUE VIP VIP Véronique Jannot Pause sourire Prenant fait et cause pour le Tibet, Véronique Jannot, bouddhiste, a réalisé Dakinis, le féminin de la sagesse, un documentaire qui donne la parole aux femmes bouddhistes en exil. Elle le présente le 24 juin prochain, au Festival Planète Honnête *. Propos recueillis par Fabienne Broucaret « Je suis impliquée dans l’écologie et consciente que l’on fait partie d’un tout. » DIDIER BAVEREL persuadée que la vie ne fonctionne pas à sens unique : je veux rendre à ce peuple ce que j’en ai reçu. C’est dans ce sens-là que j’ai réalisé Dakinis, le féminin de la sagesse. Il éclaire sa philosophie au travers de portraits de femmes. Elles nous rendent humbles et nous transmettent une lumière magique. C’est un documentaire qui m’a rempli le cœur. Le Tibet, c’est aussi une catastrophe environnementale. V. J. : Bien sûr. Je suis très sensible à la nature, elle m’a beaucoup appris et je suis liée à elle d’une façon profonde. Je suis donc, évidemment, très impliquée dans l’écologie et consciente que l’on fait partie d’un tout. Je suis bouleversée quand je constate ce qui a été fait dans une nature aussi protégée, unique et intacte que celle du Tibet. La pollution de ses rivières à l’uranium, à cause du stockage des déchets nucléaires, c’est une insulte au monde et à la nature. Or la dégradation de l’environnement dans ce pays a des répercussions directes sur l’Inde et la Chine, soit la moitié de la planète. Mais, hélas, on n’en parle pas. * Du 24 au 26 juin. Plus d’infos sur www.planetehonnete.org et www.veroniquejannot.com
GÉRALDINE DANON - EXPÉDITION FLEUR AUSTRALE L’INTÉGRALITÉ DE L’INTERVIEW SUR LA WEBRADIO NEOPLANETE.FR RUBRIQUE VIP Philippe Poupon et Géraldine Danon Après avoir parcouru pendant sept mois les îles polynésiennes avec leurs quatre enfants, le navigateur français Philippe Poupon et sa femme, l’actrice Géraldine Danon, nous parlent de la richesse et de la fragilité des océans. Par Émilie Villeneuve La tribu Poupon couronnée par les Polynésiens. Après avoir emprunté en 2009 le passage du Nord-Ouest, une « route » maritime qui relie l’Atlantique au Pacifique, le navigateur Philippe Poupon et Géraldine Danon, son épouse, ont remis les voiles en mai 2010, pour le projet Fleur australe de GDF SUEZ. D’une durée de trois ans, cette expédition transocéanique entre l’Alaska et le pôle Sud, en passant par le Pacifique, est destinée à sensibiliser le grand public sur les conséquences du réchauffement climatique. À bord de ce voilier, où une éolienne a été installée – et, bientôt, des panneaux solaires –, le couple observe la surface des océans, sa faune et sa flore, tout en recueillant des données pour l’Ifremer *. Ces aventuriers de la mer sont les témoins privilégiés de l’engagement des Polynésiens, * Institut de recherche pour l’exploitation de la mer. de ces associations qui luttent pour la sauvegarde des lagons, des tortues, des requins… et des efforts fournis en matière d’énergies renouvelables, telles que les hydroliennes sous-marines, par les filiales de GDF Suez. s’engager | Le vent en poupe ! UNE ÎLE FLOTTANTE DE DÉCHETS Malheureusement, des points noirs ternissent l’horizon comme le Trash Vortex dans le Pacifique. « Il s’agit d’un rassemblement de tout ce qui flotte et qui part à la dérive, principalement des objets en plastique qui, au gré des vents et des courants, terminent au nord des îles Hawaï, dans un grand tourbillon. Une espèce de soupe de particules qui se dégradent avec le temps, le soleil et la mer, et qui sont ingérés par les oiseaux et les poissons », explique Philippe Poupon. Une plaque de détritus qui aurait la superficie du Texas. Après avoir récupéré son bateau à Tahiti en juillet, la tribu Poupon mettra le cap sur le Vanuatu, la Nouvelle-Calédonie, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, pour prendre « le pouls de la planète », observer la gestion des déchets, la montée des eaux… avant d’atteindre l’Antarctique, puis d’achever son voyage en 2013, à La Réunion. Une fleur dans les glaces, de Géraldine Danon, est réédité chez Arthaud Poche, aux éditions J’ai lu. NÉOPLANÈTE 22 - ÉTÉ 2011 | 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 1Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 2-3Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 4-5Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 6-7Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 8-9Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 10-11Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 12-13Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 14-15Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 16-17Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 18-19Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 20-21Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 22-23Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 24-25Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 26-27Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 28-29Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 30-31Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 32-33Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 34-35Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 36-37Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 38-39Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 40-41Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 42-43Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 44-45Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 46-47Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 48-49Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 50-51Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 52-53Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 54-55Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 56-57Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 58-59Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 60-61Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 62-63Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 64-65Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 66-67Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 68-69Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 70-71Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 72-73Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 74-75Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 76-77Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 78-79Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 80-81Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 82-83Néoplanète numéro 22 jui/aoû/sep 2011 Page 84